Ma p'tite cantine

22 décembre 2014

Poulet au vinaigre de cidre

Une fois ma préparation terminée vendredi matin, j'ai eu un petit doute quant au succès de cette recette; la sauce me paraissait quand même un peu acide, un peu trop pour les enfants.

A priori non, je me suis fait des idées car même certains maternelles en ont redemandé! je vous avouerai malgré tout que la plupart des enfants ont réclamé du "rab" de pommes noisettes mais pas de poulet...

Ingrédients : pour 4 pers : 4 escalopes de poulet- 1 oignon- 1 carotte- 1 poireau- 1 branche de céleri- 1 gousse d’ail- 20cl de vinaigre de cidre- 20cl de bouillon de volaille- 2 cuillères à soupe d’huile- sel et poivre- 1 cuillère à soupe de crème fraîche (facultatif).

Préparation et cuisson : 30 min

* Éplucher et émincer les légumes.

* Couper les escalopes de poulet en gros dés.

* Dans une cocotte, faire chauffer l’huile ; y faire revenir les légumes sans prendre couleur.

* Ajouter le poulet, saler et poivrer.

* Arroser de vinaigre et de bouillon de volaille ; couvrir et laisser mijoter à feu doux 15min.

* En fin de cuisson, incorporer la crème fraîche et servir bien chaud.

003 (1024x768)

Pour éviter le tri, j'ai mixé un peu ma sauce ce qui l'a rendue plus onctueuse. Et finalement, la crème fraîche adoucit et atténue l'acidité de la sauce.

dcfce7b9

Posté par caillebotte à 10:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


20 décembre 2014

Rillettes aux deux saumons

Après une dernière journée bien chargée hier  -la quasi totalité de l'école était inscrite pour le déjeuner- Ma P'tite Cantine a fermé ses portes pour une quinzaine de jours. J'avais comme d'habitude préparé de jolies tables pour l'occasion, les enfants étaient ravis! la classe d'Emilie (CP et CE1) avait réalisée de superbes menus, merci encore à eux.

010 (1024x768) (2)

Une partie de la salle de restauration; vu le nombre d'inscrits, j'ai dû redresser des tables pour les grands après le service des maternelles.

013 (768x1024)

Et mon menu dessiné par Eléa (je crois).

Venons-en à la recette, différente de celle déjà réalisée pour un repas de Noël il y a quelques années (ici); cette fois-ci, j'ai mélangé saumon frais et saumon fumé. Et j'ai tartiné des toasts préalablement grillés: un par maternelle et deux pour chaque grand. Merci à Charlène (en formation CAP petite enfance) qui m'a donné un p'tit coup de main pour tartiner car j'étais un peu dans le jus...

Ingrédients : pour une terrine de 500g : 250g de saumon frais- 250g de saumon fumé- 200g de beurre- 2dl de vin blanc sec- 5cl d’huile d’olive- sel et poivre.

Préparation et cuisson : 40 min + une nuit au frais

* Ôter la peau du saumon, le couper en dés et mettre dans une casserole sur feu doux avec le vin blanc ; stopper la cuisson dès les premiers frémissements.

* Faire chauffer l’huile dans une poêle ; ajouter les dés de saumon égouttés, faire revenir sans prendre couleur, saler et poivrer. Réserver au frais.

* Couper le saumon fumé en gros morceaux, faire revenir dans 100g de beurre.

* Laisser refroidir puis écraser à la fourchette en ajoutant le reste du beurre en pommade pour obtenir une pâte lisse ; ajouter le saumon frais. Bien mélanger, rectifier l’assaisonnement si nécessaire, mouler dans une terrine et mettre au frais une nuit avant de déguster sur des toasts grillés.

007 (1024x768)

Et pour les adultes, c'était un petit ramequin et deux toasts. Dans ma recette initiale, il faut ajouter une cuillère à soupe de cognac dans le mélange au saumon fumé, je ne l'ai pas fait pour la cantine.

Rendez-vous lundi pour la recette du poulet au vinaigre de cidre.

a8077636

Posté par caillebotte à 18:04 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,

18 décembre 2014

Cantine'Quiz

Bravo, bravo!! cinq équipes sur six ont trouvé la bonne réponse au quiz d'aujourd'hui. Le hasard ou la chance ?? le savoir, je ne pense pas. Une des équipes a même dit que Orange, ça n'existait pas (pardon pour les habitants d'Orange) et Orly, c'était où il y avait les avions; mais, il aurait pu y avoir du vinaigre aussi en plus des avions....

Vous avez deviné, le sujet du jour c'est le vinaigre:

Le vinaigre est la spécialité de quelle ville ?

*  Orléans

*  Orange

*  Orly

913_001

Au Moyen Âge, la Loire était navigable et Orléans un grand port fluvial. L’origine de cette production locale s’explique par l’utilisation des vins qui s’étaient piqués lors de leur transport sur les bateaux. Les vins piqués étaient alors transformés en vinaigre par les artisans locaux.

Au 18ème siècle, la ville comptait pas moins de 300 producteurs. Les vinaigriers utilisaient de grands tonneaux couchés à l'horizontale et aux trois quarts vides, contenant un mélange de vin et de vinaigre. Ce mélange était peu à peu complété avec du vin puis, quand il s'acidifiait on en prélevait une partie qu'on remplaçait par du vin. Le tonneau était en permanence ouvert et ventilé. À la surface du liquide se formait une « mère à vinaigre ».

Aujourd'hui, seule la société Martin Pouret, fondée en 1797, continue à produire un vinaigre élaboré selon la méthode traditionnelle dite « méthode d'Orléans » (à partir de vins de loire ou du sud-ouest). Il est vieilli à l'abri de la lumière dans des barriques de 240 litres, à une température de 28 °C. Durant trois semaines, la bactérie produit 50 litres de vinaigre sous la surface qui sont alors soutirés et remplacés par la même quantité de vin. Ce producteur serait le premier à avoir eu l'idée de parfumer le vinaigre avec des herbes et aromates comme l'estragon.

Lorsque l'on qualifie un vin de table de « vin d'Orléans », c'est un clin d'œil au vinaigre d'Orléans et une manière de dire qu'un vin est imbuvable.

A la cantine demain, c'est du vinaigre de cidre que j'utiliserai dans ma recette de poulet. Il est préparé comme le vinaigre de vin mais en remplaçant tout simplement le vin par du cidre.

noel-arrive

Posté par caillebotte à 19:59 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

14 décembre 2014

Menu de la cantine

Dernier menu de l'année 2014 !

e9fa086d

faim2

Semaine du 15 au 19 décembre 2014

LUNDI

LOGO_FAITMAISON_fondsombre Carottes et céleri râpés

LOGO_FAITMAISON_fondsombre Pavé de colin sauce rose (la recette ici)

LOGO_FAITMAISON_fondsombre Polenta

Yaourt nature

MARDI

LOGO_FAITMAISON_fondsombre Boulgour au surimi

LOGO_FAITMAISON_fondsombre Boeuf bourguignon bio

Choux fleurs

Petit suisse

LOGO_FAITMAISON_fondsombre Pain d'épice de Noël (la recette ici)

JEUDI

LOGO_FAITMAISON_fondsombre Potage aux légumes

LOGO_FAITMAISON_fondsombre Tartiflette Savoyarde

Salade verte

Pomme

VENDREDI

Jus d'orange

LOGO_FAITMAISON_fondsombre Rillettes de saumon sur toast *

LOGO_FAITMAISON_fondsombre Poulet au vinaigre de cidre *

Pommes noisettes

Bûche glacée

* Les recettes pour bientôt !

bon-dimanche_658382-M

Posté par caillebotte à 10:28 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

13 décembre 2014

Tarte d'automne

Dans une semaine, c'est l'hiver alors il était grand temps que je propose cette tarte d'automne à Ma P'tite Cantine; j'ai déniché cette recette sur le blog "Mes gourmandises, qu'on se le dise...." (ici).

Franchement, je me demande quelquefois si je vais continuer à préparer des gâteaux "maison" car la moitié des enfants n'ont pas voulu goûter! ça me désole; quand ils me demandent ce qu'il y a dedans, j'hésite entre leur dire: "du miel, des noix, des pommes..." pour entendre: "j'aime pas le miel", j'aime pas les noix", "j'aime pas les pommes".... ou bien ne rien dire du tout et me rendre compte que, comme ils ne savent pas ce qu'il y a dedans, ils ne veulent pas en manger!

Elle est pourtant délicieuse cette tarte d'automne, essayez et vous verez. Enfin nous, les adultes et quand même une trentaine d'enfant, avons adoré.

Ingrédients : pour 8 pers : 1 pâte sablée- 3 pommes- 1 cuillère à café de sucre en poudre- 150g de cerneaux de noix- 3 œufs- 150g de sucre roux- 3 cuillères à soupe de miel liquide- 1 cuillère à soupe de farine- 50g de beurre- 1 cuillère à café de vanille liquide.

Préparation et cuisson : 50 min

*Hacher grossièrement les noix.

*Eplucher et râper les pommes. Les faire revenir dans une poêle sur feu vif avec une cuillère à café de sucre pour les faire caraméliser.

*Dans un saladier, mélanger les œufs, le sucre roux et le miel ; incorporer le beurre fondu, la farine et la vanille ; bien mélanger. Ajouter enfin les noix hachées.

*Étaler la pâte sablée dans un moule ; répartir les pommes et ajouter la préparation du saladier.

*Cuire au four chaud th 6 (180°) pendant 30 à 35 min.

*Déguster tiède ou froid.

004 (1024x768)

Pour éviter que certains n'aiment pas les morceaux de noix, j'ai haché "finement" mes noix; en plus Nolahn (CP) avait précisé que "grossièrement" c'était un gros mot...

Posté par caillebotte à 14:33 - Commentaires [4] - Permalien [#]



11 décembre 2014

Cantine'Quiz

private-category-smiley-pouffe-rire-img

Après un quiz facile la semaine dernière, disons que celui de cette semaine était...encore facile ! je suis restée "dans le cochon" et avec mon esprit tordu, je pensais mettre les enfants dans l'embarras mais une équipe sur six est sortie totalement victorieuse de mon piège. Dans l'histoire, tout le monde avait au moins une bonne réponse, voyez vous-mêmes:

Les saucisses sont la spécialité de quelles villes ? (plusieurs réponses)

*  Strasbourg

*  Morteau

*  Toulouse

*  Montbéliard

L'équipe qui avait coché les quatre propositions était un peu sceptique et avait même guetté ma réaction quand j'ai récupéré les questionnaires. C'est bien la première fois depuis la mise en place de ces quiz à la cantine que toutes mes propositions sont de bonnes réponses.

Le moment venu de disposer les "saucisses" sur la carte de France, une marée de mains s'est levée pour avoir la chance d'être désignée et aujourd'hui quatre heureux élus sont allés coller les petits papiers à l'endroit exact:

008 (800x600)

011 (600x800)

Si son nom vient du mot latin salsicius, dérivé de salsus (salé), et désignait, à Rome, des morceaux de viande hachée conservés dans du sel, peu de mots de la langue française ont donné naissance à une ribambelle d''appellations pour désigner toujours à peu de choses près... une saucisse.
On peut citer, au hasard, cervelas, chipolatas, godiveau, figatelle, crépinette, diot, gendarme, longanisse, merguez, soubressade, sabodet, saucisse de bière, saucisse de Strasbourg, saucisse de Francfort, saucisse de Toulouse, saucisse de Morteau, saucisse de Montbéliard, saucisse viennoise.....

strasbourg

La knack, ou saucisse de Strasbourg, est une spécialité culinaire alsacienne, et plus particulièrement strasbourgeoise, dont les origines remontent au XVIe siècle. Il s’agit d’une saucisse fumée à base de viande de porc, dont le nom dérive du verbe allemande knacken et qui décrit le bruit que fait la saucisse quand sa peau éclate sous la dent.

morteau

La saucisse de Morteau, appelée également la "Belle de Morteau", et à Morteau même, " bonne saucisse"  est une saucisse fumée de manière traditionnelle dans des tuyés de la région de Morteau dans le Haut-Doubs. (tuyés = fumoir)

toulouse

La saucisse de Toulouse est une préparation originaire de la ville du même nom. Elle se compose de gras et de maigre de porc, de sel et de poivre. La saucisse de Toulouse a une chair de couleur rose, elle mesure de 26 à 28 mm de diamètre et se présente soit en portions de 12 à 15 cm de long soit sous forme de brasse (roulée en spirale), sans coupe du boyau.

montbéliard

La saucisse de Montbéliard nature ou au cumin: localement, cette spécialité fumée à la sciure de bois en tuyé, est fréquemment utilisée dans les versions régionales de choucroute (pays de Montbéliard, Territoire de Belfort), où le chou est souvent remplacé par des raves salées. 

Allez visiter ce site qui regorge d'infos sur des tas de sortes de saucisses (ici).

xu183jj8

Et pour terminer, j'ai eu la désagréable surprise ce matin de trouver ma couronne de Noël (qui était accrochée sur la porte de Ma P'tite Cantine) par terre et en piteux état, dépouillée de ses décorations....il reste juste trois petits noeuds! j'ai retrouvé une pomme de pin rouge dans la cour de récréation; pas sympa ceux qui sont passés par là et qui se sont défoulés sur ma couronne!

003 (800x600)

50928

Posté par caillebotte à 18:53 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

07 décembre 2014

Menu de la cantine

faim2

Semaine du 8 au 12 décembre 2014

LUNDI

LOGO_FAITMAISON_fondsombre Champignons sauce cocktail

LOGO_FAITMAISON_fondsombre Porc au caramel (la recette ici)

Riz Thaï bio

Fromage

Banane

MARDI

LOGO_FAITMAISON_fondsombre Salade de blé aux lardons

LOGO_FAITMAISON_fondsombre Dos de lieu au beurre citronné

LOGO_FAITMAISON_fondsombre Épinards sauce Mornay

Yaourt nature

JEUDI

LOGO_FAITMAISON_fondsombre Salade Niçoise

(tomates-haricots verts-thon)

Merguez de dinde

LOGO_FAITMAISON_fondsombre Ratatouille - Semoule

LOGO_FAITMAISON_fondsombre Tarte d'automne *

VENDREDI

LOGO_FAITMAISON_fondsombre Velouté de tomates (la recette ici)

LOGO_FAITMAISON_fondsombre Carbonnade de boeuf Flamande

Tagliatelles

Yaourt aux fruits

* La recette pour bientôt !

3080799205_1_5_tvJANQXL

Posté par caillebotte à 11:16 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

04 décembre 2014

Cantine'Quiz

Eh bien voilà, trop contents les enfants d'avoir enfin trouvé la bonne réponse au quiz de cette semaine! et c'était le cas pour tout le monde. Il faut dire que j'en parle souvent de ce jambon alors, la question était particulièrement facile. J'avais pourtant essayé de les embrouiller en proposant 3 villes commençant par "Ba" !

Le jambon est la spécialité de quelle ville ?

*   Bayeux

*  Bastia

*  Bayonne

b5b0c7fb47

A l'origine, le jambon provenait des campagnes environnantes et était expédié dans toute l'Europe par le Port de Bayonne, dont il prit le nom.

Le jambon de Bayonne doit en grande partie sa réputation à la qualité du sel qui le conserve, le sel naturel des Pays de l'Adour, qui lui donne son goût d'exception. Ce jambon devint une gourmandise très recherchée : Rabelais l'inscrit au menu de Grandgousier, Henri IV s'en fait expédier à Paris. 

logo-bayonne-igp

La dénomination jambon de Bayonne est protégée au niveau européen par une Indication Géographique Protégée (IGP), obtenue en 1998 : toute la profession, des éleveurs jusqu'aux salaisonniers, s'est regroupée pour obtenir une appellation qui identifie les seuls vrais jambons de Bayonne. Le salage doit être réalisé exclusivement avec du sel issu des salines locales, comme celle de Salies (quarante kilomètres de Bayonne) et l'affinage doit être d'au moins sept mois. Sa saveur dépend pour beaucoup du climat local et des effets du vent du sud, artisan de la touche finale... Certains le frottent de poudre de piment d'Espelette : le jambon prend alors une belle couleur ocre et une autre saveur. (source site ville de Bayonne)

En France, d'autres régions produisent du jambon d'excellente qualité comme la Champagne (jambon de Reims et jambon sec des Ardennes IGP), la Corse (prisuttu), le Massif Central (jambon d'Ardèche IGP), le Jura, la Savoie et bien sûr la Vendée (jambon de Vendée IGP). Quand au jambon dit "de Paris", il est désossé, dénervé et paré, puis saumuré et placé dans un moule et cuit plusieurs heures dans un bouillon aromatisé : genièvre, coriandre, clous de girofle, bouquet garni. Il ne reste actuellement qu'une seule entreprise artisanale fabriquant du jambon de Paris dans la capitale (voir ici).

eikk4z1w

 

Posté par caillebotte à 20:35 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

03 décembre 2014

Gratin de gnocchis au boeuf haché, basilic et mozzarella

heureux (61)

Je ne risquais pas grand chose à proposer ce style de plat à la cantine, c'est du gratin c'est le cas de le dire! pas besoin de motiver les troupes au contraire, il faut plutôt les freiner....ils ont tendance à avoir les yeux plus gros que le ventre, la gourmandise domine largement sur la faim réelle! donc pas de restes et j'aime ça.

Ingrédients : pour 4 pers : 400g de gnocchis- 4 steaks hachés ou 400g de viande hachée- 1 oignon- 1 gousse d’ail- 200g de tomates concassées (½  boîte)- 1 boule de mozzarella- sel- poivre- basilic frais- 2 cuillères à soupe d’huile d’olive.

Préparation et cuisson : 30 min

* Éplucher et hacher finement l’oignon et l’ail.

* Faire chauffer l’huile dans une sauteuse ; y faire revenir l’ail et l’oignon sans prendre couleur.

* Ajouter la viande hachée, les tomates concassées, le basilic haché, saler et poivrer. Laisser mijoter 15 min en remuant de temps en temps.

* Pendant ce temps, dans une grande casserole d’eau bouillante salée, cuire les gnocchis jusqu’à ce qu’ils remontent à la surface ; égoutter.

* Ajouter les gnocchis au mélange à la viande ; verser dans un plat à gratin, ajouter la mozzarella coupée en lamelles.

* Mettre à four chaud th 6 (180°) pendant 10 min.

002 (1024x768)

007 (768x1024)

Une recette trouvée chez Papilles on/off

Posté par caillebotte à 11:56 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,

30 novembre 2014

Menu de la cantine

faim2

Semaine du 1er au 5 décembre 2014

LUNDI

LOGO_FAITMAISON_fondsombre Soupe aux vermicelles

Jambon braisé

LOGO_FAITMAISON_fondsombre Flan de carottes (la recette ici)

Fromage blanc

MARDI

LOGO_FAITMAISON_fondsombre Salade de betteraves et pommes

LOGO_FAITMAISON_fondsombre Gratin de gnocchis au boeuf haché bio

Basilic et mozzarella *

Crème dessert

JEUDI

LOGO_FAITMAISON_fondsombre Salade de pâtes aux poivrons multicolores

LOGO_FAITMAISON_fondsombre Sot l'y laisse de dinde aux oignons confits

LOGO_FAITMAISON_fondsombre Haricots verts

Fromage

Clémentine

VENDREDI

LOGO_FAITMAISON_fondsombre Cornet à la russe

LOGO_FAITMAISON_fondsombre Pavé de colin à l'oseille (la recette ici)

Céréales gourmandes

Crème anglaise

LOGO_FAITMAISON_fondsombre Quatre-quarts

* La recette pour bientôt !

7iv0emlk

Posté par caillebotte à 11:02 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :



Fin »