Ma p'tite cantine

11 février 2016

Beignets de crevettes asiatiques

annee-du-singe-2-1

Un début de semaine très chargé et voilà que je ne respecte pas mes promesses de vous donner une recette pour Mardi Gras !

Alors j'ai fait d'une pierre deux coups avec ces beignets de crevettes asiatiques: "beignets" pour Mardi Gras et "de crevettes asiatiques" pour fêter également le Nouvel An Chinois qui débutait lundi avec l'année du singe de feu (c'est aussi mon signe chinois).

Je me suis inspirée de diverses recettes trouvées sur le net car je voulais des beignets bien croustillants, pas avec une pâte toute molle comme ceux qu'on achète au supermarché.  Et à priori, LE secret serait d'utiliser de l'eau glacée pour obtenir ce croquant: c'est ce que j'ai fait et c'était parfait !

Ingrédients: pour une trentaine de beignets: une trentaine de grosses crevettes crues- 90g de farine- 60g de fécule de pommes de terre- 12,5 cl d'eau glacée- une grosse pincée de sel- 1 sachet de levure chimique- de l'huile de friture.

Préparation et cuisson: 20 min

* Décortiquer les crevettes en leur laissant juste le bout de la queue.

* Dans un saladier, mélanger la farine, la fécule et le sel (pas la levure); ajouter petit à petit l'eau glacée en mélangeant bien jusqu'à ce qu'il n'y ait plus de grumeaux. La pâte est coulante mais très épaisse, c'est normal.

* Si comme moi, vous n'utilisez pas immédiatement votre pâte, la mettre au frais.

* Au moment de réaliser vos beignets, faire chauffer l'huile. Quand l'huile est bien chaude, ajouter la levure à la pâte.

005 (768x1024)

* Passer les crevettes dans de la farine; les tremper dans la pâte et les plonger dans le bain de friture en les tenant quelques secondes par le bout de la queue pour donner une belle forme au beignet.

* Laisser cuire jusqu'à ce que les beignets soient bien dorés, égoutter sur du papier absorbant et déguster avec une petite sauce chili pimentée et sucrée.

016 (768x1024)

Et si comme nous il vous en reste -on n'a quand même pas mangé nos 28 beignets en une seule fois- j'ai trouvé un truc sur le blog "la cuisine de Bernard" (ici): réchauffer au four th 6/7 (180/200°) pendant 6 à 7 minutes et laisser reposer 3 min en dehors du four, les beignets vont retrouver leur croustillant.

Posté par caillebotte à 11:48 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,

06 février 2016

Salade Bernoise fruitée

Le céleri rave, ce n'est pas un légume que je propose souvent à Ma P'tite Cantine; je le cache la plupart du temps dans des carottes râpées (pour une proportion de 1/5 ème) et les enfants ne se rendent même pas compte qu'ils en mangent. Cuit, j'en ai fait deux fois en gratin (ici et ici) et je ne me souviens pas avoir eu un franc succès surtout pour la recette de gratin de céleri rave au reblochon. 

Donc j'ai osé en faire une salade tout en y rajoutant des pommes et du fromage pour que ça passe plus facilement et ça a pas mal fonctionné, à deux ou trois exceptions près. Ils ont été même quelques uns à en reprendre une seconde fois que ce soit du côté des maternelles ou du côté des grands.

Ingrédients : pour 4 pers : 1 céleri rave- 150g de gruyère- 1 pomme Granny Smith (ou autre pomme acidulée)- 50g de crème fraîche épaisse- 2 cuillères à soupe de vinaigre de cidre- un cœur de salade- sel et poivre.

Préparation (pas de cuisson) : 30 min

*Couper le gruyère en fins bâtonnets.

*Éplucher le céleri rave et la pomme ; les râper.

*Couper le cœur de salade en chiffonnade.

*Dans un saladier, mélanger le céleri, la pomme, la salade et le fromage.

*Dans un petit bol, préparer l’assaisonnement en mélangeant  la crème fraîche et le vinaigre de cidre ; saler et poivrer.

*Verser la sauce dans le  saladier, bien remuer et conserver au frais avant de servir.

003 (1024x768)

J'ai remplacé les bâtonnets de gruyère par du râpé; erreur de ma part car du coup, on ne discernait pas trop la présence du fromage.

c1ca967c

Pas de menu de la semaine demain dimanche, ce sont les vacances de février pour notre académie. Avec Mardi Gras qui approche, je ne manquerai pas de partager quelques petites recettes pendant les deux semaines à venir.

Posté par caillebotte à 12:11 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

04 février 2016

Cantine'Quiz

Bon, je pensais encore une fois tous les coller avec ma question de la semaine! mais non, deux équipes sur six ont donné la bonne réponse -peut être au hasard (là je suis mauvaise langue) ou alors, connaissant mon esprit tordu, les deux autres propositions semblant trop évidentes...

Un des équipes a modifié sa réponse....sans succès...mais c'est aussi la preuve qu'il y a réflexion et concertation.

img067 (1024x378)

Le sujet du quiz, c'était le cidre -entrant dans la composition du sauté de porc de lundi- et sa région d'origine.

Dans quelle région de France, on a fabriqué le cidre en premier :

*  le Pays Basque

*  la Normandie

*  la Bretagne

cidres-poires-jus-vinaigres-cidre-pomme

Le cidre basque (sagarnoa ou sagardoa, littéralement vin de pomme) est fabriqué au Pays Basque depuis l'Antiquité. Au VIe siècle, les marins basques, qui embarquaient des tonneaux de cidre comme source de vitamines pour lutter contre le scorbut, le firent découvrir aux marins normands. Les documents les plus anciens datent de 1189 : règlement écrit sur les pommeraies, ordonnances, décrets royaux sur les pommiers et le cidre.

itsasoa-eta-sagardoa

Pommes et pommiers occupent au Pays Basque une place privilégiée. S'il est une boisson traditionnelle au Pays Basque, c'est bien du cidre qu'il s'agit. On l'ignore souvent, le cidre, boisson alcoolisée obtenue à partir de la fermentation du jus de pomme, relève d'une tradition incroyablement ancienne au Pays Basque. Ce pays bénéficie d'un micro-climat particulièrement propice à la culture de la pomme.

Actuellement, la plus grosse production de cidre en Françe se situe en Bretagne et Normandie; on observe un pic de consommation à la Chandeleur, l'Epiphanie et en été.

89ba7103

Posté par caillebotte à 17:57 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

31 janvier 2016

Menu de la cantine

faim2

Semaine du 1er au 5 février 2016

LUNDI

Champignons sauce cocktail

Sauté de porc au cidre

Farfalle

Yaourt aux fruits

MARDI

Taboulé

Daube de boeuf bio

Choux braisés

Crêpes au chocolat

JEUDI

Salade Bernoise fruitée *

Coeur de filet de merlu au curry

Riz basmati bio

Fromage

Kiwi

VENDREDI

Rillettes de sardines

Poulet aux oignons

Petits pois

Crème anglaise

Brioche

* La recette pour bientôt !

af82d011

Posté par caillebotte à 10:52 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

28 janvier 2016

Cantine'Quiz

En récupérant les questionnaires au moment du dessert, j'ai demandé aux enfants s'ils n'avaient pas un peu triché entre eux parce que tout le monde avait coché la même réponse....mais pas la bonne !!

Mon quiz d'aujourd'hui portait sur le plat principal du déjeuner: les paupiettes et personne -pas même les adultes- ne connaissait la réponse.

Les paupiettes s’appellent aussi :

*  alouettes sans ailes

*  alouettes sans pattes

*  alouettes sans tête

6c13eb40

Qu'on ne se méprenne pas, les paupiettes ne sont pas des alouettes, gentilles alouettes à qui on a coupé la tête !! (les enfants avaient répondu "alouette sans ailes"). C'est tout simplement que leur forme évoquerait un oiseau à qui on a coupé la tête; pourquoi avoir choisi l'alouette ??? mystère !

La paupiette est une tranche de viande fine, le plus souvent à base de boeuf ou de veau que l'on recouvre d'une farce puis que l'on roule avant cuisson. La paupiette est appelée "alouette sans tête" en Provence et "oiseau sans tête" en Belgique. Les Provençaux les cuisinent avec du vin, des champignons, des herbes de Provence bien sûr et des tomates, les Belges remplacent le vin par de la bière.

Pour ma part, j'achète des paupiettes de dinde pour la cantine, plus compatibles avec mon budget que celles de veau. Je les prends "crépinées" plutôt que "ficelées": c'est plus facile à manger pour les enfants; ils ne pourraient pas couper la ficelle et je n'ai pas non plus le temps de le faire avant le service. C'est une préparation que tout le monde aime et comme ce midi, pas de restes.

bloggif4979bf502fec9

Posté par caillebotte à 21:45 - - Commentaires [2] - Permalien [#]



26 janvier 2016

Velouté de potimarron et rutabaga au lait de coco

Encore une bonne soupe de légumes d'hiver, enfin juste les légumes parce que pour l'hiver il va falloir repasser ! ça fait trois jours que l'on tourne autour des 15° sauf peut être aujourd'hui où il y avait un petit vent frais alors mon velouté était quand même bienvenu.

Tout le monde y a fait honneur; en plus, il y avait des petits croûtons et ça, les enfants adorent. Mais les croûtons c'est juste avec la première assiette sinon ils n'ont plus faim pour la suite.

Je vous l'ai déjà dit je crois, j'aime beaucoup le rutabaga; je le préfère même aux navets dans un pot au feu ou une poule au pot. Pour mon velouté, l'association potimarron-rutabaga-lait de coco était délicieuse. Bref, tout le monde s'est régalé.

Ingrédients : pour 4 pers : 1 petit potimarron (ou ½ gros)- 2 rutabagas (300g)- 1 oignon- 1l de bouillon de légumes ou de volaille- 1 petite brique de lait de coco (20cl)- muscade- sel et poivre.

Préparation et cuisson : 45 min

*Épépiner et couper le potimarron en gros dés (sans l’éplucher). Éplucher et couper les rutabagas également en gros dés. Éplucher et émincer l’oignon.

*Mettre tous les légumes dans une cocotte, couvrir avec le bouillon, saler, poivrer et ajouter une pincée de muscade ; porter à ébullition et  laisser cuire à feu doux pendant 30 min.

*En fin de cuisson, ajouter le lait de coco et mixer finement.

*Servir bien chaud accompagné de petits croûtons.

003 (1024x749)

Posté par caillebotte à 18:14 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

24 janvier 2016

Menu de la cantine

faim2

Semaine du 25 au 29 janvier 2016

LUNDI

Demi pamplemousse

Pavé de lieu au beurre citronné

Epinards sauce Mornay (la recette ici)

Yaourt nature

MARDI

Velouté de potimarron et rutabaga au lait de coco *

Parmentier Aveyronnais (la recette ici)

Salade verte

Fromage blanc

JEUDI

Tarte à la tomate et chèvre (la recette ici)

Paupiette de dinde au four

Haricots verts

Liégeois au chocolat

VENDREDI

Salade de riz au thon

Ragoût de boeuf bio au coca-cola (la recette ici)

Flan de carottes

Fromage

Poire

* La recette pour bientôt !

ce201202

 

Posté par caillebotte à 11:19 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

21 janvier 2016

Cantine'Quiz

butterup

Il n'y a pas qu'en Bretagne et en Normandie qu'on en fabrique et qu'on en mange en quantité, chez nous aussi et du ½ sel bien sûr !

Le sujet du quiz de cette semaine, c'est le beurre. Personne n'a trouvé la bonne réponse à ma question et j'avoue que moi-même, quand je l'ai préparée, j'ai été surprise !

Pour faire 1kg de beurre, il faut:

* 2l de lait

* 12l de lait

* 22l de lait

process-transformation-beurre

22 litres !!! il faut environ 22 litres de lait pour fabriquer un kilo de beurre, c'est incroyable non ???

La première étape est bien entendu la traite des vaches, sans cette opération pas de lait et sans lait pas de beurre ! Collecté dans des fermes laitières, le lait est ensuite transporté par camion-citerne isotherme à la laiterie, afin d’être analysé, puis pasteurisé.

La pasteurisation consiste à chauffer le lait à 72°C pendant 15 secondes à l’aide de plaques chauffantes. Ce procédé à pour objectif d’éliminer les micro-organismes indésirables pour l’homme. Une fois cette étape réalisée, le lait peut subir les transformations nécessaires à la production du beurre.

Le lait est alors séparé de la crème grâce à l’aide d’une écrémeuse. C’est cette crème qui servira ensuite à créer le beurre. La crème obtenue est ensuite mise à maturation. Il s’agit d’introduire des ferments lactiques dans la crème afin d’amener la crème à s’épaissir, s’acidifier et prendre du goût.

Pour obtenir du beurre à partir de cette crème, cette dernière est battue fortement. Petit à petit se forment des petits grains jaunes baignant dans le petit lait, aussi appelé babeurre. Ce sont ces grains qui vont permettre de former le beurre : ils sont séparés du petit lait et lavés à l’eau pure pour enlever toute trace de babeurre.

Le malaxage constitue l’étape finale de la fabrication du beurre. Après barattage, le beurre est malaxé, jusqu’à obtenir la texture lisse et homogène de nos briques de beurre de supermarchés et épiceries. (source produit-laitiers.com)

Impossible pour moi de faire sans beurre à la cantine comme à la maison: j'en mange avec les radis, les sardines, le fromage (il paraît que c'est un sacrilège!) et mes parents en mangent même avec les poires et les pommes. Le nec plus ultra ?: une tartine de beurre avec des fraises coupées en petits morceaux et du sucre en poudre par dessus, un régal !

3Qq4Nh9lwzoRzFLjbG9o7aM-I1c

Posté par caillebotte à 17:44 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

19 janvier 2016

Bourguignon de boeuf aux fruits secs

Un Bourguignon au vin blanc, ce n'est pas dans les règles de l'art mais ça change: j'ai trouvé cette recette -que j'ai arrangée à ma sauce- sur le site de La Viande.fr (ici).

La viande de boeuf est la plus difficile à faire apprécier aux enfants, certains mâchent et re-mâchent la même bouchée pendant une éternité jusqu'à ne plus pouvoir l'avaler. C'est pourquoi j'essaie de la préparer de différentes façons de manière à ce qu'ils aiment. Pour les maternelles, ce n'est pas vraiment un problème puisque je leur coupe la viande en petites bouchées, c'est quand ils grandissent que ça se corse !

Ingrédients : pour 6 pers : 1kg5 de bœuf à  bourguignon coupé en gros cubes- 100g de lardons fumés- 1 oignon- 10 abricots secs- 10 pruneaux- 5 figues sèches- quelques cerneaux de noix- 1 bouteille de vin blanc sec- 3 cuillères à soupe d’huile- 50g de beurre- sel- poivre- thym et laurier.

Préparation et cuisson : 3h

*Éplucher et émincer l’oignon ; hacher les noix.

*Faire chauffer l’huile dans une cocotte, colorer les morceaux de bourguignon et les lardons de tous les côtés quelques minutes à feu vif, ajouter l’oignon, le thym et le laurier ; verser le vin blanc et 2 verres d’eau, couvrir et laisser mijoter 2 h 30 à feu doux.

*40 minutes avant la fin de la cuisson, ajouter les pruneaux, les abricots et les figues.

*Hors du feu, ajouter le beurre et fouetter pour lier la sauce, rectifier l’assaisonnement si besoin.

*Saupoudrer de noix hachées et servir bien chaud.

007 (1024x768)

On peut aussi mettre des raisins secs; moi, il me restait quelques dattes qui se battaient en duel dans mon placard, je les ai rajoutées et....j'ai oublié les noix hachées...

Posté par caillebotte à 17:54 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

17 janvier 2016

Menu de la cantine

faim2

Semaine du 18 au 22 janvier 2015

LUNDI

Radis noirs et roses

Bourguignon de boeuf aux fruits secs *

Blé

Fromage

Banane

MARDI

Boulgour au surimi

Escalope de dinde poêlée

Flan de poireaux

Yaourt nature

JEUDI

Salade composée

(tomates-maïs-macédoine de légumes)

Pâtes "tortis" aux crevettes (la recette ici)

Compote de pommes

VENDREDI

Soupe aux légumes

Petit salé aux lentilles (la recette ici)

Flan au caramel

* La recette pour bientôt !

4509090bonnejourne161

Posté par caillebotte à 11:18 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :