Ma p'tite cantine

(Message destiné à figurer en tête de liste)

14416888

Initialement créé pour partager mon expérience comme cuisinière au restaurant scolaire de Péault, petite commune de Vendée de 600 habitants, je continue cependant à alimenter ce blog de nouvelles recettes. Bonne visite et n'hésitez pas à me laisser vos commentaires.

" Le principal ingrédient pour une bonne cuisine familiale est l'amour: l'amour envers ceux pour qui vous cuisinez" (Sophia Loren)

Posté par caillebotte à 16:35 - Commentaires [8] - Permalien [#]


08 décembre 2019

Lapin à la bière

dClhpZLHokaZiGWjZOOg95GtM8I

Et pas n'importe quelle bière ! de la bière locale, la Mélusine.

Ce n'est pas dans mes habitudes de vanter telle ou telle marque, je ne suis pas une blogueuse "influenceuse" mais une fois n'est pas coutume, quand il s'agit de mettre en avant une petite (enfin qui grandit de plus en plus) brasserie vendéenne et en plus installée dans mon patelin de naissance, je n'hésite pas. Inutile de vous préciser que je n'y gagne rien dans l'affaire.Vous aurez plus de détails sur leur site (ici) et vous découvrirez le large choix de bières qu'ils proposent.

Pour mon petit lapin (qui vient de chez ma soeur en Charente-Maritime), j'ai choisi la "Puy d'Enfer" qui doit tirer son nom d'un site célèbre de la côte vendéenne près des Sables d'Olonne; c'est une faille profonde dans la falaise ou la mer s'engouffre à marée haute. Un fait divers des années 40 raconte que l'on a trouvé dans cette faille une malle sanglante, contenant le corps d'un homme assassiné par son employée de maison.  Ouahhhh, pas très drôle tout ça !

photo

Voici l'endroit en question à marée haute; pour y avoir été plusieurs fois, je vous confirme que c'est un site impressionnant et magnifique.

Ingrédients: pour 4 pers: ½ lapin bio- 75cl de bière "Puy d'Enfer" de chez Mélusine- 3 oignons- 2 cuillères à soupe de farine- 200g de champignons de Paris- sel et poivre- huile d'olive.

Préparation et cuisson: 1h30

* Éplucher et émincer finement les oignons et les champignons.

* Couper le lapin en 4 morceaux; dans une assiette creuse, fariner chaque morceaux de lapin.

* Dans une cocotte à fond épais, faire chauffer l'huile d'olive; y faire colorer les morceaux de lapin sur tous les côtés. Saler et poivrer.

* Ajouter les oignons et les champignons, faire rissoler à feu vif encore quelques minutes puis incorporer la bière.

* Cuire à feu doux pendant 1h. Servir avec des pommes de terre vapeur ou des tagliatelles fraîches.

tQqpMwR

Comme nous ne sommes que deux à la maison, nous en avons eu pour deux repas et comme beaucoup de plats mijotés, c'est encore meilleur réchauffé.

Posté par caillebotte à 10:53 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,

27 novembre 2019

Tarte à la rhubarbe et aux pommes confites

bonne-soiree-automne-2016

Tiens, y'avait longtemps que je n'avais pas publié une recette de dessert smiley_clin

En fait, avant que les gelées ne fassent leur apparition, mon p'tit mari a cueilli les dernières tiges de rhubarbe du jardin. Il y en avait pas des tonnes et j'ai fait encore avec ce que j'avais dans ma cuisine, j'ai rajouté des pommes. Mais pas des pommes toutes bêtes: des tranches de pommes confites doucement dans le beurre et le sucre; miam, miam, on s'est régalés encore une fois.

Ingrédients: pour une tarte: Pour la pâte brisée: 250g de farine- 4 cuillères à soupe de farine- ½ cuillère à café de sel fin- 125g de beurre- 1 jaune d'oeuf- 5cl d'eau. Pour la garniture: 400g de rhubarbe- 4 pommes- 80g de sucre en poudre- 2 sachets de sucre vanillé- 30g de beurre.

Préparation et cuisson: 1h15

* Préparer d'abord la pâte: dans un saladier ou dans le bol du robot, mélanger les ingrédients secs (farine, sel et sucre); faire un puits, ajouter le jaune d'oeuf, l'eau et le beurre en petits dés; bien pétrir pour former une boule; laisser reposer au frais.

* Éplucher et couper la rhubarbe en petits tronçons; dans une casserole, mettre la rhubarbe additionnée de 80g de sucre en poudre; laisser cuire à feu doux pendant 10 à 15 min.

* Éplucher et couper les pommes en tranches fines; faire fondre le beurre dans une poêle, ajouter les pommes et le sucre vanillé; laissez confire pendant 15 min.

* Étaler la pâte brisée dans un moule à tarte; recouvrir le fond avec la rhubarbe; disposer harmonieusement les pommes par dessus.

* Cuire à four chaud th 6 (180°) pendant 30 min.

* Servir tiède ou froid et si vous êtes gourmand, accompagnée d'une boule de glace.

kquRazE

JztRFW1

Posté par caillebotte à 21:23 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

19 novembre 2019

Raviolis frais aux épinards...frais et au chèvre....frais aussi

musiqu07

♫♫♫ Toute première fois, toute toute première fois ♫♫♫ .....Rassurez vous, je ne me mets pas à la chanson pour faire concurrence à Jeanne Mas surtout que nous venons de passer 5 jours de suite sans pluie alors....

28018_0_1-Machine-a-pates-fraiches-acier-chrome

J'ai une petite machine à faire les pâtes fraîches depuis quelques temps et je ne l'avais jamais utilisée; c'était donc la première fois (d'où le début de ma chanson) hier et je me suis mise dans la tête de réaliser des raviolis. C'est pour ça que je vous demande aussi d'être indulgents; ils sont un peu trop gros et la pâte pas assez fine mais la prochaine fois, je ferai mieux; c'était très bon et ma foi, c'est le principal !

J'ai fait avec ce que j'avais dans le frigo et dans le jardin: du chèvre frais, des lardons, un peu de gruyère râpé et encore et toujours de mes épinards perpétuels qui ont bravement résisté à l'excès de pluie et au gel de ces dernières nuits. Je me suis inspirée d'une recette trouvée sur le très joli blog "Kumbawa" (ici)

Ingrédients: pour une bonne vingtaine de raviolis: Pour la pâte: 250g de farine- 1/2 cuillère à café de sel fin- 2 oeufs entiers + 2 jaunes. Pour la farce: 300g d'épinards frais- 100g de fromage de chèvre frais- 50g de gruyère râpé- 100g de lardons allumettes- 10cl de crème fraîche liquide- sel et poivre- 2 cuillères à soupe d'huile d'olive- ciboulette.

Préparation et cuisson: 1h

* Préparer la pâte à pâtes en mélangeant la farine, le sel et les oeufs dans un saladier ou au robot. Aplatir le pâton et le diviser en six bandes.

* Passer chaque bande dans la machine à pâtes en allant de la plus grosse graduation à la plus petite pour obtenir une pâte fine. Déposer chaque bande sur un support fariné la couper en deux dans le sens de la longueur.

* Laver, équeuter et ciseler les épinards. Les faire cuire vivement dans une poêle avec l'huile d'olive; égoutter en récupérant le jus de cuisson. Faire cuire également les lardons à sec; égoutter et passer au hachoir.

* Dès que les épinards ont un peu refroidi, les presser avec les mains pour récupérer le maximum de jus; verser tout le jus dans une petite casserole, ajouter de la ciboulette, saler et poivrer.

* Dans un saladier, mélanger les épinards, les lardons, le fromage de chèvre et le gruyère râpé; saler et poivrer.

xEh0Q7u   fGTccFs

* Déposer la farce par petits tas sur la bande de pâte; couvrir avec la deuxième bande (là, j'ai oublié de faire la photo); découper et souder les bords avec une fourchette ou découper avec une roulette coupe pâte si vous avez. Répéter l'opération avec les autres bandes.

* Faire bouillir une grande casserole d'eau légèrement salée. Plonger les raviolis dans l'eau bouillante un par un et laisser cuire jusqu'à ce qu'ils remontent à la surface; moi, comme ils étaient gros et épais, j'ai laissé cuire encore 4/5 min. Égoutter.

* Porter à ébullition le contenu de la casserole (jus et crème).

* Servir les raviolis dans une assiette creuse nappés de sauce.

HIqG0oV

Zpn6j6j

J'ai particulièrement aimé l'idée de "Kumbawa" de réaliser la petite sauce avec le jus de cuisson des épinards, c'était délicieux.

Gyx4-vA3MG8ujd0jNdhrBCmCVDs

Posté par caillebotte à 19:25 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

13 novembre 2019

Tendrons de veau au vinaigre de Xérès

a310231c_1

Avec cette météo pas très engageante,  nous avions un grand soleil ce matin mais la pluie est de retour et avec la pluie et le vent, le retour aussi des plats mijotés. C'est excellent et ça a l'avantage, s'il en reste, d'être encore meilleur réchauffé le lendemain.

Si comme moi, vous aimez la cuisine acidulée, cette recette est faite pour vous: à préparer dans une cocotte à fond épais, cuisson lente et douce à couvert pour garder le moelleux de la viande.

Ingrédients: pour 4 pers: 800g de tendrons de veau coupés en tranches- 4 oignons- 4 gousses d'ail- 2 cuillères à soupe d'huile d'olive- 10cl de vinaigre de Xérès- 2 cuillères à soupe de concentré de tomates- 1 cuillère à café de sucre en poudre- 2 cuillères à soupe de farine- herbes de Provence- sel et poivre.

Préparation et cuisson: 2h

* Éplucher et émincer les oignons; éplucher et hacher finement les gousses d'ail. Fariner les tendrons. Délayer le concentré de tomates avec le sucre en poudre et 15cl d'eau.

* Dans une cocotte à fond épais, faire chauffer l'huile d'olive; y faire colorer les morceaux de viande; saler, poivrer et ajouter les oignons et l'ail.

* Ajouter le vinaigre, le concentré de tomates délayé et une cuillère à soupe d'herbes de Provence.

* Laisser cuire à feu très doux pendant 1h30 selon l'épaisseur des morceaux, la viande doit être bien tendre.

* Servir bien chaud accompagné de tagliatelles fraîches ou de riz.

19dSMJz

Posté par caillebotte à 15:59 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,


06 novembre 2019

Cake au sirop d'érable et canneberges

Armoiries_du_Québec

Ou autrement dit cake québécois ou cake de la Belle Province ! je vous l'ai déjà dit à maintes reprises, une de mes soeurs habite au Canada depuis plus de 40 ans et j'ai la chance de recevoir des petits cadeaux "culinaires" à chacune de ses visites.

Cette fois-ci, j'ai utilisé deux produits phares de cette belle province qu'est le Québec: le sirop d'érable et les canneberges et je ne suis pas déçue; c'est tout bonnement délicieux. Je me suis inspirée d'une recette trouvée sur le blog "Les délices de Mimm" (clic).

Ingrédients: pour un cake: 180g de farine- 150g de beurre- 100g de sucre d'érable (ou sinon du sucre roux)- 3 oeufs- 5 cl de sirop d'érable- ½ sachet de levure chimique- 1 pincée de sel- 100g de canneberges séchées.

Préparation et cuisson: 1h

* Faire tremper les canneberges dans de l'eau tiède.

* Dans un saladier, battre le beurre en pommade et le sucre d'érable. Incorporer les oeufs un par un  puis ajouter la farine, la levure et le sel.

* Ajouter enfin le sirop d'érable et les canneberges égouttées.

* Cuire à four chaud th 6 (180°) pendant 40 à 45 min.

Zwiyb3x

Bon, j'ai de nouveau essayé de fariner mes canneberges pour qu'elles ne tombent pas au fond et ÇA NE FONCTIONNE PAS !! la prochaine fois, j'essaierai de mettre mon gâteau au frigo pendant 30 min avant de le faire cuire; il paraît que la pâte en durcissant empêche les fruits de tomber au fond.

Posté par caillebotte à 17:18 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

31 octobre 2019

Bastelle Corse aux bettes (ou blettes)

index

Habituellement appelées bettes ou côtes de bettes chez nous, les blettes sont un légume de saison pas toujours facile à préparer et à faire manger aux enfants; j'en avais eu l'expérience il y a quelques années à la cantine (clic).

Je vous propose une recette réalisée traditionnellement en Corse pour les fêtes de la Toussaint. C'est une sorte de chausson en pâte à pain garni de courge, blettes ou pommes de terre et oignon et du brocciu.

L'origine de ce "pain des morts" (bastella di i morti) est racontée dans la légende suivante:

" Un soir du 2 novembre, un homme passant à cheval près de la sépulture commune (l'arca) d'un village entendit les voix des défunts de sa famille. Ils se plaignaient de n'avoir eu que très peu comme repas: une corbeille de châtaignes, une gourde de vin, un croûton de pain noir...Arrivé à destination, le cavalier jura que chaque année à cette date, il ne manquerait pas de donner aux pauvres et à chaque famille du village une belle fougace (scaccia). Ainsi morts et vivants seraient rassasiés."

Et comme beaucoup de recettes régionales, il existe pratiquement autant de versions que de cuisinier(ère). Je n'ai malheureusement pas pu trouver de brocciu et je l'ai remplacé par de la brousse de brebis faite quand même en Corse alors......

Ingrédients: pour 8 chaussons: Pour la pâte: 500g de farine- 4 cuillères à soupe d'huile d'olive- 1 verre d'eau- sel. Pour la garniture: 400g de feuilles de blettes (garder les côtes pour une autre préparation)- 500g de brocciu- 1 bouquet de menthe fraîche- 1 oignon- 2 cuillères à soupe d'huile d'olive- sel et poivre.

Préparation et cuisson: 1h + 1h de pose pour la pâte

* Dans un saladier, mélanger la farine et le sel et faire une fontaine; ajouter l'huile d'olive et l'eau; mélanger pour former une boule, la pâte doit être souple et ne pas coller. L'envelopper dans un linge ou un film alimentaire et réserver au frais pendant 1h.

* Pendant ce temps, éplucher et émincer l'oignon; ciseler les feuilles de blettes et la menthe fraîche.

* Faire revenir à feu moyen dans une poêle avec l'huile d'olive; saler et poivrer et ne pas hésiter à goûter, le mélange doit être bien assaisonné. Incorporer le brocciu et mélanger à la fourchette.

2qF6V5c   PKMSQEX

M7SR6n2

* Diviser la pâte en huit et former des boules. Étaler finement chaque boule à l'aide d'un rouleau à pâtisserie pour obtenir un cercle de 15cm de diamètre; garnir chaque moitié avec la farce et refermer le chausson en soudant le bord avec de l'eau.

* Cuire à four chaud th 6 (180°) pendant 20 min.

* Déguster chaud, tiède ou froid, c'est délicieux.

HjGVI7D

J'essaierai une autre fois avec de la courge ou des épinards. C'est aussi très bon réchauffé.

gA852ja9cQ380xTi3iuISvByMSs

Posté par caillebotte à 12:18 - Commentaires [2] - Permalien [#]

25 octobre 2019

Croustillants aux coings

PrLPyBo

Encore un fruit de saison que nous avons eu en quantité grâce au cognassier de mes parents; il donne tellement de fruits chaque année que cousins et amis peuvent aussi en profiter.

Je n'ai pas préparé d'apéritif cette fois-ci, il m'en reste de l'année dernière (la recette ici); mon p'tit mari a fait sa traditionnelle gelée suivie de ses toutes aussi traditionnelles pâtes de fruits. Ces dernières sont prêtes à être consommées.

Et comme il y avait encore des coings en réserve, nous en avons mis pour la première fois au congélateur pour de futurs tajines.

J'ai déniché cette idée de desserts sur un magazine de recettes de cuisine et ma foi, je vais la mettre de côté car elle est tout à fait à mon goût.

Ingrédients: pour 16 triangles: 8 feuilles de brick- 600g de chair de coings- 1 orange et 1 citron bio- 50cl d'eau- 40g de beurre- 200g de sucre en poudre- 1 cuillère à soupe de vanille liquide (ou un sachet de sucre vanillé ou une gousse de vanille)- 1 étoile de badiane- ½ cuillère à café de cannelle.

Préparation et cuisson: 45 min

* Éplucher, épépiner et couper les coings en gros dés.

* Prélever les zestes de citron et d'orange; presser les fruits en récoltant le jus.

* Mettre les coings dans une casserole; ajouter le jus des fruits, 50cl d'eau, les zestes, la vanille, la cannelle et la badiane. Cuire à petit feu 30 min.

TtZt8tz

* Égoutter et écraser les coings, ajouter le sucre en poudre; faire cuire encore 10 min. Laisser un peu refroidir.

* Faire fondre le beurre; couper les feuilles de brick en deux; badigeonner à l'aide d'un pinceau chaque demi-feuille avec du beurre fondu. Plier en deux, déposer une cuillère à soupe de purée de coings au début de la feuille et rabattre en triangle.

15etWbA    tsl1k7B

QONqInM    SgA6bTa

* Cuire au four th 6 (180°) pendant 15 min, les bricks doivent être bien dorées.

7yFmwRa

ZNfLwa8

Et pensez-y, c'est demain qu'on passe à l'heure d'hiver

dccda816

Posté par caillebotte à 18:47 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

19 octobre 2019

Colombo de crevettes à la courge butternut

vacances hamac_cocotiers

Un petit rayon de soleil dans la cuisine, on en a besoin ces jours ci avec cette météo plus qu'automnale ! en même temps, il fallait de l'eau alors, on ne va pas se plaindre.

Le colombo est d'une part un mélange d'épices (variante du curry) et d'autre part une recette de la cuisine indienne devenue depuis le 19ème  siècle une des recettes emblématiques des cuisines antillaise et guyannaise. En Inde, l'utilisation du curry est très ancienne. Il se répand dans le monde à la suite de la colonisation britannique du sous-continent. En 1862, les engagés indiens importent le curry dans les possessions britanniques des Antilles où ils arrivent. Les dosages et ingrédients du curry sont alors modifiés et des épices locales comme le bois d'inde sont introduites pour compenser l'absence de certains ingrédients. Le colombo antillais est donc très différent du colombo sri-lankais.

Guadeloupe---Etal-depices-16191

Traditionnellement, le colombo antillais se compose de curcuma, graines de coriandre, poivre noir, graines de moutarde, laurier, thym, feuilles de bois d'Inde (piment de la Jamaïque) et éventuellement du piment habanero. Les épices sont torréfiées avant d'être broyées. Il en résulte une poudre sèche prête à l'utilisation. (source Wiki)

Ingrédients: pour 4 pers: 600g de crevettes roses- 5 gousses d'ail- 5 cives (ou 5 petits oignons nouveaux)- 5 tomates- une courge butternut- le jus d'un citron vert- 3 cuillères à café de poudre de colombo- sel- poivre- huile d'olive.

Préparation et cuisson: 40 min + 1h de marinade

* Décortiquer les crevettes en laissant le bout de la queue. Les mettre à mariner pendant 1h au frais dans une assiette creuse arrosées du jus de citron et assaisonnées de deux cuillères à café de colombo.

* Pendant ce temps, éplucher, épépiner et couper la courge en dés. Éplucher et émincer l'ail et les cives (ou les oignons nouveaux avec le vert). Couper les tomates en dés.

az63cbW

* Dans une sauteuse, faire chauffer l'huile d'olive: y faire revenir l'ail et les cives sans prendre couleur, ajouter les tomates et les dés de courge. Ajouter une cuillère à café de poudre de colombo et 25cl d'eau. Laisser mijoter à feu doux pendant 30 min jusqu'à ce que la courge soit tendre. Ajouter un peu d'eau si nécessaire.

* Incorporer enfin les crevettes; laisser cuire encore 5 min et servir bien chaud.

YhFRC9v

Vous pouvez évidemment remplacer la courge butternut par du potimarron ou de la courge musquée, et pour ceux qui ne sont pas "fan" de courges, par des patates douces.

Posté par caillebotte à 11:04 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

10 octobre 2019

Clafoutis aux tomates cerises

_cZBPK1WfuplNYrwce8-iBZ_s3A

Encore un clafoutis mais cette fois en version salée; je ne savais plus quoi faire des tonnes (je sais, j'exagère un peu...) de tomates cerises récoltées dans le jardin.

J'ai beau laisser le saladier plein sur la table de la cuisine ce qui nous permet de picorer dedans en passant ou bien en proposer à la place des cacahuètes à l'apéritif - c'est meilleur pour la santé - ou encore d'en apporter à la salle de sport pour que tout le monde en profite, il y en a toujours des quantités alors j'ai opté pour le clafoutis et c'était une bonne idée car on s'est régalés.

Ingrédients: pour 4 pers: 500g de tomates cerises- 1 cuillère à soupe d'herbes de Provence- 3 oeufs- 3 cuillères à soupe de farine- 30cl de lait- huile d'olive- sel- poivre- 100g de fromage râpé (facultatif).

Préparation et cuisson: 45 min

* Laver et équeuter les tomates cerises.

* Dans une poêle, faire chauffer deux cuillères à soupe d'huile d'olive; faire revenir les tomates cerises et les herbes de Provence à feu vif pendant 2 ou 3 min. Laisser refroidir un peu.

* Dans un saladier, mélanger au fouet les oeufs entiers avec le lait et la farine; saler et poivrer, ajouter le fromage râpé.

* Dans un plat à gratin huilé (ou dans des petits plats individuels), disposer les tomates, recouvrir avec la préparation du saladier.

* Cuire à four chaud th6 (180°) pendant 30 à 35 min.

* Déguster avec une salade verte ou en accompagnement d'une viande grillée.

N0ahJqP

Posté par caillebotte à 19:50 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,