04 avril 2017

Moelleux au caramel

C'est grâce à Sandrine G. (Atsem dans la classe des maternelles) que j'ai eu l'idée de ces moelleux au caramel: depuis la mise en place des 4 jours ½ d'école, elle s'occupe d'un groupe lors des activité périscolaires les lundi, mardi et jeudi soir après la classe. Il y a quelques semaines, elle a utilisé du nappage caramel pour un atelier cuisine et je me suis dit que j'en mélangerais bien dans une pâte à gâteau.

Aussitôt dit, aussitôt fait: j'ai quand même fait un essai à la maison et c'était très bon, j'ai donc renouvelé l'expérience à la cantine et avec un petit bol de crème Anglaise, c'est parfait ! seuls quelques enfants pas très friands de gâteaux -si, si ça existe- n'ont pas voulu goûter. Sacha (GS) m'a annoncé: "je n'aime pas le caramel!" et moi de lui demander:" tu n'aimes pas les Carambars ??" il m'a bien évidemment répondu: "oh, si j'adoooooore!!" et bien alors, tu vas aimer mes petits gâteaux et il en a mangé un.

Ingrédients : pour un gros gâteau ou 15 petits (genre muffins) : 3 œufs- 100g de sucre en poudre- 10cl de crème fraîche liquide- 180g de farine- 1 sachet de levure chimique- 100g de beurre ½ sel- 100g de nappage caramel- 1 sachet de pépites de caramel (facultatif).

Préparation et cuisson : 40 min

*Faire fondre le beurre au micro ondes ou au bain marie.

*Dans un saladier, mélanger les œufs entiers, le sucre en poudre et la crème liquide.

*Incorporer la farine et la levure, puis le caramel et le beurre fondu. Bien mélanger.

*Ajouter éventuellement les pépites de caramel puis verser dans un moule à manqué préalablement beurré ou bien dans des moules à muffins.

*Cuire à four chaud th 6 (180°) pendant 20 min pour les petits gâteaux, 30 min pour le gros.

p4gj6n7

Je n'ai pas rajouté de pépites de caramel; quand j'ai vu le prix d'un sachet de 70g, j'ai pensé que ça allait plomber sérieusement mon prix de revient.

Posté par caillebotte à 17:51 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,


07 mars 2017

Crème dessert aux Daims®

Quand j'ai découvert cette recette par hasard sur le blog "Les 2 gourmands" (clic), je vous avoue franchement que je n'avais jamais goûté ces bonbons au chocolat fourrés au caramel croquant venus de Suède et devenus célèbres chez nous grâce au magasin de meubles à l'enseigne jaune et bleue, Suédois lui aussi évidemment.

J'ai de nouveau un peu modifié la recette initiale en diminuant le nombre de bonbons parce qu'à presque 4 euros le paquet de 200g (soit environ 30 bonbons), je vous laisse calculer le prix pour 70 pots de crème (20 bonbons pour 8 pots) ce qui, malgré tout, a fait exploser mon budget mais bon....pour une fois....

Tout le monde -enfin presque, trois grands ont fait la fine bouche- a trouvé cette petite crème bien bonne et comme ils disent souvent "trop bon", "une tuerie".

Ingrédients : pour 6/8 pers (selon la gourmandise) : une vingtaine de bonbons Daims- 50cl de lait- 2 œufs- 50g de Maïzena- 75g de sucre en poudre- 50g de beurre.

Préparation et cuisson : 30 min

*Enlever les papiers d’emballage des Daims (c’est ce qui est de loin, le plus long à faire !!).

*Les faire fondre dans le lait bouillant en remuant.

*Dans un saladier, mélanger les œufs entiers, le sucre en poudre et la Maïzena.

*Verser petit à petit le lait aux Daims sur le mélange aux œufs tout en fouettant.

*Remettre à épaissir sur feu tout en remuant toujours. Incorporer le beurre par petits morceaux, mélanger et répartir dans des ramequins individuels.

*Mettre au frais avant de déguster.

FYIyM4m

4BwNL7a

Comme je n'avais pas trop de temps à la cantine, c'est mon p'tit mari (à la retraite depuis peu) qui a enlevé tous les papiers des Daims dimanche après-midi sans en manger UN SEUL ! alors comme j'avais un absent à la cantine aujourd'hui, je lui ai apporté le petit pot de crème restant et il s'est régalé lui aussi.

Cette recette peut s'adapter tout simplement en remplaçant les Daims par une tablette de chocolat au lait.

Posté par caillebotte à 21:30 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,

23 février 2017

Tarte aux clémentines meringuée...super simple

Ça vous dit une petite dernière avant de vous dévoiler le menu de la semaine prochaine (ce sera dimanche comme d'habitude) ?? alors voilà une excellente recette de tarte aux clémentines meringuées, plus simple y'a pas!!

En fait, j'avais acheté un filet de clémentines et après quelques jours d'absence de la maison, les cinq fruits qui restaient dans la corbeille étaient un peu fripés; c'est pourquoi j'ai eu l'idée d'adapter une recette de tarte au citron pour mes pauvres clémentines défraîchies. Enfin je dis "JE" mais autant l'avouer tout de suite, c'est mon p'tit mari qui l'a faite et on s'est régalés.

Ingrédients: pour 6/8 pers: 1 pâte brisée- 3 oeufs- le jus de 5 clémentines- 400g de lait concentré sucré (une boîte)- 1 cuillère à soupe de sucre glace.

Préparation et cuisson: 40 min

* Presser le jus des clémentines.

* Dans un saladier, casser les oeufs en séparant les jaunes des blancs. Mélanger ensemble les jaunes d'oeufs, le lait concentré et le jus des clémentines.

* Battre les blancs en neige ferme en y ajoutant le sucre glace.

* Étaler la pâte brisée dans un moule à tarte; y verser la préparation aux clémentines puis recouvrir de meringue.

* Cuire à four chaud th 7 (200°) pendant 30 min; laisser refroidir avant de déguster.

5pbncya

Et pour la version "citron", remplacer le jus de clémentines par le jus de 2 citrons.

Posté par caillebotte à 14:05 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,

17 janvier 2017

Cake aux figues et aux noix de cajou

Les idées de cake aux figues que l'on trouve généralement sur le net sont plutôt des recettes sucrées-salées associant des figues fraîches au fromage de chèvre ou au jambon sec ou encore aux lardons, au miel....et à déguster en entrée ou à l'apéritif. Pour ma part, j'ai décidé d'utiliser des figues moelleuses (ni fraîches ni trop sèches) dans un cake-dessert: idée trouvée sur un site d'une grande marque agroalimentaire de notre région (vous savez, celle que les grands mères traitent de "pirate" smiley_clin)

Comme d'habitude, certains enfants -surtout des grands- n'ont même pas voulu goûter ! par contre prendre la fiche recette, ça ils veulent bien ! j'ai beau expliquer à chaque fois que le fait de leur donner une petite fiche ce n'est pas dans le but de leur constituer une belle collection de recettes mais plutôt de pouvoir réaliser ensuite à la maison un plat qu'ils auront goûté à la cantine, rien n'y fait.

Ingrédients : pour 12 cakes individuels ou un gros : 3 œufs- 125g de sucre glace-75g de beurre ½ sel- 4cl de lait- 80g de farine- 80g de fécule (ou maïzena)- 1 sachet de levure chimique- ½ cuillère à café de cannelle- 50g de figues moelleuses- 50g de noix de cajou grillées et salées.

Préparation et cuisson : 1h

*Couper les figues en petits dés ; hacher grossièrement les noix de cajou.

*Dans un saladier, mélanger le sucre glace et le beurre ramolli.

*Incorporer les œufs un à un puis la farine, la fécule, la levure et la cannelle.

*Ajouter le lait puis les figues et les noix de cajou ; bien mélanger.

*Verser dans un moule à cake beurré et cuire à four chaud th6 (180°) pendant 35 à 40 min.

wzuXxAl

J'ai fait deux versions: en moules à cake pour les enfants et comme il me restait de la pâte, en version individuelle pour les adultes (compter 20 min de cuisson pour les minis cakes). Par contre, j'ai trouvé qu'on ne trouvait pas vraiment le goût des noix de cajou et j'ai pratiquement doublé les quantités de figues (environ 90g).

Posté par caillebotte à 21:13 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,

30 décembre 2016

Nonnettes

Allez, une toute dernière recette pour clôturer cette année 2016 en beauté !

Le pain d'épices est une gourmandise traditionnelle réalisée le plus souvent lors des fêtes de fin d'année surtout dans l'est de la France.  Au Moyen-Âge c’est aux nonnes qu’on confiait la confection des nonnettes d’où leur nom. Les nonnettes, petits pains d'épices de forme arrondie fourrée à la marmelade d'orange, sont reconnues comme une spécialité de Dijon, depuis 1847. Elles sont aussi présentées comme des petits trésors du terroir en Champagne-Ardenne, notamment dans la région de Reims, et jusque dans le Lyonnais.

Du Moyen-Âge ou pas, nous nous sommes régalés; de toutes les recettes de pain d'épices que j'ai pu essayer, c'est vraiment celle que je préfère.

Ingrédients: pour 12 nonnettes: 275g de farine- 125g de sucre en poudre- 200g de miel- 20cl d'eau- 1 orange non traitée- 1 cuillère à café de cannelle- 75g de beurre- 1 sachet de levure chimique- 100g de marmelade d'oranges- 1 cuillère à café d'épices à pain d'épices.

Préparation et cuisson: 1h + 1h de repos de la pâte

* Zester la peau de l'orange: pour ma part, je n'ai pas de râpe assez fine alors je prélève la peau de l'orange à l'aide d'un économe et je passe cette peau dans mon mini-hachoir.

* Dans une casserole, faire chauffer 20cl d'eau avec le miel, le sucre et le beurre. Porter à ébullition en mélangeant jusqu'à obtenir un sirop.

* Ajouter les épices, le zeste de l'orange puis laisser tiédir.

* Dans un saladier, mélanger la farine et la levure puis verser le contenu de la casserole. Mélanger au fouet pour obtenir une pâte homogène; laisser reposer une heure au frigo.

* Verser la pâte dans des moules à nonnettes (moi, j'ai utilisé mes empreintes à muffins); ajouter au centre de chaque nonnette une cuillère à café de marmelade d'oranges.

* Cuire à four chaud th 6 (180°) pendant 20 min. Laisser refroidir avant de démouler.

005 (1024x768)

006 (1024x768)

Si vous pouvez résister à la tentation, il vaut mieux attendre au moins le lendemain pour les déguster, c'est encore meilleur !

Et j'oubliais, pour la finition, on peut les couvrir de glaçage (blanc d'oeuf-sucre-jus de citron) mais je préfère sans...

Posté par caillebotte à 18:57 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,


07 octobre 2016

Tarte fondante au Nutella®

Après l'atelier cuisine avec les GS, la dégustation: c'était au dessert de mardi. Et heureusement que je n'avais que les maternelles à la cantine, parce que les miettes de chocolat, bonjour le nettoyage ! j'ai mis deux fois plus de temps à laver tables, chaises et sols.

Contrairement à la tarte au chocolat que j'avais proposé il y a 7 ans déjà (ici) et qui se rapprochait plutôt d'un fond de tarte garni de ganache, cette tarte fait plutôt genre "moelleux au chocolat" sur fond de tarte. C'est très bon aussi mais il ne faut pas, à mon avis, en manger une trop grosse part car ça devient vite écoeurant.

Ingrédients : pour 8 pers (moule diamètre 28/30 cm): 1 pâte sablée- 4 œufs- 160g de beurre- 160g de chocolat noir- 160g de Nutella ®- 70g de sucre glace.

Préparation et cuisson : 30 min

*Faire fondre le beurre et le chocolat au bain marie ou au four micro ondes.

*Dans un saladier, casser les œufs entiers ; ajouter le sucre glace ; bien mélanger.

*Incorporer la préparation beurre/chocolat en mélangeant bien ; ajouter enfin le Nutella. Bien fouetter pour obtenir une pâte bien lisse.

*Étaler la pâte sablée dans un moule à tarte. Y verser la préparation du saladier et cuire à four chaud th 6 (180°) pendant 20 min.

DSCN5723 (1024x768)   DSCN5728 (1024x771)

Posté par caillebotte à 17:44 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,

14 août 2016

Merisse de l'île d'Yeu

ile-d-yeu

Vous ne connaissez pas l'île d'Yeu ? avec Noirmoutier, c'est une des deux très belles îles de notre département, la plus éloignée du continent  (17 km) après la Corse et vous allez rire, ce sont toujours les cordonniers les plus mal chaussés, je n'y suis jamais allée ! il faut dire que je ne suis pas une fana de bateau (45 min de traversée). Les chanceux, ce seront les enfants de l'école (cycle 2 et 3): en octobre prochain, ce sera la destination de la classe découverte.

Tout ça pour vous dire que j'ai découvert cette recette -rare sur les blogs culinaires sauf ici et ici- sur un de mes vieux bouquins de cuisine. Pâtisserie nourrissante, d’une conservation à toute épreuve, la merisse ou merice comptait parmi ces denrées alimentaires qu’on embarquait, autrefois, à bord des bateaux qui quittaient l’île d’Yeu pour mener des campagnes de pêche pouvant durer plusieurs mois. « Gâteau de survie », très consistant et très sec, il se conservait de ce fait parfaitement bien en mer, ne craignant pas l’humidité.

Pas besoin de se conserver longtemps chez nous, avec de la confiture ou du beurre -c'est pure gourmandise- au petit déjeuner ou au goûter, notre merisse n'a pas fait long feu.

Ingrédients: pour deux belles merisses: 1kg de farine- 4 oeufs- 250g de beurre- 350g de sucre roux- 250g de crème fraîche- 2 sachets de levure chimique- 2 sachets de sucre vanillé- 2 cuillères à soupe d'eau de fleur d'oranger (facultatif).

Préparation et cuisson: 1h15

* Dans un grand saladier, mélanger d'abord les ingrédients secs: farine, sucre, levure et sucre vanillé.

* Faire fondre le beurre.

* Dans un autre saladier, mélanger les oeufs entiers, la crème fraîche, le beurre et la fleur d'oranger.

* Mélanger ensuite les ingrédients des deux récipients et bien pétrir (enfin pas trop quand même) pour obtenir un beau pâton.

* Diviser cette pâte en deux parties égales et façonner en forme de pain long.

* Déposer sur une plaque recouverte de papier sulfurisé et cuire à four chaud pendant 1h; recouvrir de papier d'aluminium pendant les 30 premières minutes de cuisson.

006 (1024x768)

Si vous voulez en faire qu'une, vous pouvez évidemment diviser les proportions par deux. Pour ma part, j'ai mis la seconde au congélateur.

Posté par caillebotte à 10:40 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

01 août 2016

Feuilletés aux abricots "façon Oranais"

Je dis "façon Oranais" parce que je pense que cette pâtisserie -appelée aussi "croissant aux abricots" ou "abricotine"- est traditionnellement préparée avec de la pâte levée feuilleté (pâte à croissants) et moi, j'ai utilisé de la pâte feuilletée toute bête !

Il s'agit d'une viennoiserie probablement développée en Algérie - peut-être en Oranie - lors de la colonisation française. La crème pâtissière marque une très nette influence française et l'abricot étant alors massivement cultivé en Algérie. La recette se répand rapidement en Europe durant la colonisation et lors du retour des pieds-noirs en 1962. Cette pâtisserie est aujourd'hui consommée en Algérie, en Belgique et en France. Paradoxalement la pâtisserie est peu connue à Oran. (source Wiki); je vais demander à mon amie Marie-Jeanne, née à Oran: elle pourra peut être nous éclairer sur cette origine.

J'avais donc un reste d'abricots qui s'ennuyaient dans le bac à légumes de mon frigo et j'ai décidé d'essayer cette recette tout simple.

Ingrédients: pour 4 feuilletés: 1 pâte feuilletée- 6 abricots frais (hors saison, vous pouvez les remplacer par des abricots au sirop)- 1 jaune d'oeuf pour dorer- du sucre glace ou des petits grains de sucre pour la déco. Crème pâtissière: 50cl de lait- 3 jaunes d'oeufs- 70g de sucre en poudre- 60g de farine- 1 sachet de sucre vanillé ou une cuillère à soupe de vanille liquide.

Préparation et cuisson: 45 min

* Préparer d'abord la crème pâtissière, je vous ai déjà donné la recette ici; ça vous fera l'occasion de re-découvrir celle des financiers que j'ai aussi réalisée pour utiliser mes blancs d'oeufs et pour manger avec le reste de crème.

004 (1024x790)   005 (1024x798)

* Couper la pâte feuilletée en quatre carrés; les garnir avec une grosse cuillère à soupe de crème pâtissière.

* Disposer trois oreillons d'abricots sur la crème.

007 (1024x684)   009 (1024x733)

* Plier un des coins sur les abricots, dorer au jaune d'oeuf et replier le coin opposé par dessus en appuyant un petit peu; dorer le reste du feuilleté.

* Cuire à four chaud th 6 (180°) pendant 15 min environ. Saupoudrer de sucre glace à la sortie du four.

016 (1024x768)

Pour que les abricots brillent, on peut les badigeonner avec de la confiture allongée d'un peu d'eau chaude; moi, j'ai utilisé de la gelée de coings.

Posté par caillebotte à 18:41 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,

19 juillet 2016

Clafoutis aux cerises et mascarpone

a8c8926e

Avec cette météo caniculaire, j'aurais pu vous proposer une recette de glace ou sorbet (j'ai déjà plublié une recette dans ce sens ici); mais non, il a fallu que j'allume mon four (enfin, c'était il y a quelques jours) pour préparer ce délicieux clafoutis. Il faut profiter des dernières cerises, il y en n'a pas eu beaucoup cette année: pas assez de soleil et de chaleur en juin et les oiseaux ont volé la vingtaine de fruits qui essayaient de mûrir dans notre arbre alors, je suis allée en cueillir aux vergers à quelques encablures de la maison.

Bien sûr ce n'est pas "LA" recette typique du clafoutis aux cerises du Limousin mais j'aime bien cette version et pardon pour les puristes, j'ai dénoyauté les cerises !

003 (1024x768)

Ingrédients: pour 6 pers: 500g de cerises- 250g de mascarpone- 1 oeuf- 10cl de lait- 70g de sucre en poudre- 60g de farine.

Préparation et cuisson: 45 min

* Dans un saladier, mélanger l'oeuf entier et le sucre; ajouter la farine, puis le lait et le mascarpone.

* Bien mélanger pour obtenir une pâte fluide sans grumeaux; moi, j'ai utilisé mon batteur électrique.

* Beurrer un plat allant au four; répartir les cerises au fond et verser la préparation dessus.

* Cuire à four chaud th 6 (180°) pendant 35 à 40 min.

* Déguster bien frais.

005 (1024x677)

015 (1024x689)

Pour rester dans les recettes de cerise, je constate aussi, en regardant les statistiques des pages les plus visitées de ce blog, qu'en ce moment beaucoup d'entre vous sont à la recherche d'une recette de guignolet; vous pouvez suivre ma recette pas à pas ici.

Posté par caillebotte à 10:34 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,

11 juin 2016

Gâteau moelleux au muscadet

Tout d'abord, je voudrais m'excuser auprès des Alsaciens pour avoir utilisé leur nom à des fins trompeuses en dénommant mon gâteau "gâteau moelleux Alsacien", parce que si j'avais inscrit d'emblée "gâteau moelleux au muscadet" sur le menu de la semaine, je pense que certains parents (et enfants) auraient peut être fait la grimace.

Le gâteau au vin blanc d'Alsace existe bel et bien dans les recettes traditionnelles de cette région de l'est de la France mais j'ai fait plus "local" en le réalisant avec du muscadet. C'est une recette simple et économique, le mot "muscadet" peut faire peur mais franchement, je l'ai fait goûter à deux personnes qui ne consomment pas d'alcool du tout et elles n'ont pas trouvé le goût du vin blanc, les enfants non plus sauf Capucine (CM1) et Thomas (CE1) qui lui ont trouvé un goût "spécial"....mais en général, ils ont tous bien aimé.

Ingrédients : pour 8 pers : 3 œufs- 200g de sucre en poudre- 200g de farine- 15cl de muscadet (ou de vin blanc sec)- 15cl d’huile- 1 sachet de sucre vanillé- 1 sachet de levure chimique.

Préparation et cuisson : 45 min

*Dans un saladier, mélanger les œufs entiers, le sucre en poudre et le sucre vanillé.

*Ajouter l’huile et le vin blanc ; bien mélanger.

*Incorporer enfin la farine et la levure. Mélanger avec un fouet pour obtenir une pâte bien lisse.

*Beurrer un moule à manqué. Y verser la préparation et cuire à four chaud th 6 (180°) pendant 30 min.

*Déguster avec une crème anglaise.

004 (1024x768)

Ça doit être aussi excellent en remplaçant le muscadet par un vin blanc moelleux genre Côteaux du Layon (pour rester dans le "local").

Posté par caillebotte à 16:28 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,