17 mai 2018

Veau à la crème de poireaux

pUXMZPvwM9jrTEIvql8i3KNcMlU

Je suis sûre que ça ne vous a pas échappé: en ce moment, on en parle à toutes les sauces du "veau de la Pentecôte" ! pourquoi ??

En réalité, le « veau de la Pentecôte » est un concept marketing lancé en France en 1998 par une agence de promotion alimentaire de la confédération française de la boucherie. L’idée était de relancer la consommation de viande de veau, sur le mode de l’agneau pascal ou de la dinde de Noël.

Comme les veaux naissent à la fin de l’hiver et qu’ils sont abattus à 3 ou 4 mois, on les trouvait sur les marchés au printemps. D’ailleurs, les agriculteurs utilisaient le dicton « A la Pentecôte, le veau perd une côte » car il y en avait tant sur le marché que les prix baissaient.

Donc c'est une viande bien souvent en "promotion" à cette période; c'est pourquoi j'en ai profité. J'ai aussi utilisé des petits poireaux de printemps, ce qui au final a donné un plat excellent accompagné de petites pommes de terre nouvelles (de Noirmoutier bien sûr) cuites à la vapeur.

Ingrédients: pour 4 pers: 1kg d'épaule de veau- 4 poireaux- 4 petits suisses ou 80g de fromage blanc- 2 oignons- 50g de beurre- 12cl de vin blanc sec- sel et poivre.

Préparation et cuisson: 1h15

* Éplucher et émincer les oignons.

* Dans une cocotte à fond épais, faire fondre le beurre; faire dorer les oignons et la viande de tous côtés; saler et poivrer, ajouter le vin blanc et laisser mijoter à feu doux pendant min.

* Pendant ce temps, laver et émincer les poireaux; les faire fondre doucement dans une poêle anti-adhésive sans ajouter de matière grasse, saler et poivrer, couvrir d'eau et laisser cuire  15 min.

* En fin de cuisson des poireaux, ajouter les petits suisses (ou le fromage blanc) et mixer finement.

* Ajouter cette crème à la viande, mélanger et servir bien chaud.

nWXDLcl

Posté par caillebotte à 16:18 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,


03 mai 2018

Tajine d'agneau aux pommes de terre et aux olives

Comme promis, voici maintenant la recette du plat principal réalisé la semaine dernière pour mes invitées (ma soeur et sa compagne); il ne faisait pas très chaud et on a apprécié ce tajine bien parfumé; on aurait pu encore manger ce type de plat ces jours-ci: on a dû rallumer un feu de cheminée mais il paraît que le beau temps revient, tant mieux !

Je me suis inspirée cette fois d'une idée trouvée sur le blog "La casa des délices" (ici), je n'ai pas ajouté de tomates.

Ingrédients: pour 4 pers: 800g d'épaule d'agneau en morceaux- 2 gros oignons- 1kg de pommes de terre grenailles nouvelles- olives (j'ai acheté un mélange d'olives marinées à la Marocaine)- persil et coriandre ciselés- huile d'olive- sel et poivre- épices: coriandre-gingembre-curcuma-piment doux.

Préparation et cuisson: 1h30

* Éplucher et émincer les oignons.

* Dans une cocotte à fond épais, faire chauffer 2 cuillères à soupe d'huile d'olive; y faire revenir les oignons, ajouter la viande.

* Ajouter le persil et la coriandre, les épices à votre goût; saler et poivrer, couvrir d'eau et laisser mijoter à feu doux pendant 1h.

* Mettre les pommes de terre dans un saladier, ajouter un peu de chaque épice et mélanger.

* Au bout d'une heure de cuisson de la viande, ajouter les pommes de terres et les olives.

* Laisser cuire à nouveau pendant 30 min; vérifier la cuisson et servir bien chaud.

VtWs1pX

FXnZgun

Posté par caillebotte à 16:25 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

17 avril 2018

Tendrons de veau à l'orange

Je cuisine rarement du veau, tout d'abord parce que ce n'est pas donné et ensuite, quand j'achète des escalopes par exemple elles sont toutes belles et après cuisson, elles deviennent toutes rikiki; donc en général, je me rabats plutôt sur la blanquette. Pour une fois, j'ai décidé d'essayer le tendron.

Mariné pendant une heure dans un mélange composé de jus d'orange, de sauce soja, d'oignon et d'ail, la viande était tendre (d'où son nom) et délicieuse. Le petit goût acidulé convient parfaitement.

Ingrédients: pour 4 pers: 4 tendrons de veau- 1 gros oignon- 2 gousses d'ail- 2 cuillères à soupe de sauce soja- 25cl de jus d'orange- une pincée de piment d'Espelette- 2 cuillères à soupe d'huile d'olive- sel et poivre.

Préparation et cuisson: 40 min + 1h de marinade

* Éplucher et hacher finement l'oignon et l'ail.

* Dans un saladier, mélanger la sauce soja, le jus d'orange, le piment d'Espelette et l'ail et l'oignon hachés.

* Dans un plat creux, disposer la viande et recouvrir de marinade; filmer le plat et mettre au frais pendant 1h.

* Égoutter les morceaux de veau; faire chauffer l'huile dans une poêle; y faire rissoler les tendrons des deux côtés; saler et poivrer,  verser la marinade et laisser cuire à feu doux pendant 20 min; si la sauce est trop réduite, ajouter un peu de jus d'orange.

* Servir avec un riz nature; moi, pour rester dans la couleur, j'ai accompagné mon plat avec des carottes nature parsemées de persil haché.

75yIXTNiWDuHh6

Vous pouvez bien sûr remplacer les tendrons par des côtes de veau ou des escalopes de volaille.

Pour la finition, j'ai parsemé ma viande d'écorces d'orange -bio évidemment- séchées et moulues, cadeau de Noël gourmand d'une de mes soeurs.

IGebzrfxIJZvgDvE9cd4RcygDbY

Posté par caillebotte à 11:39 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

04 mars 2018

Tajine de lapin aux courgettes

13139158_1762494617318796_8555331592209722640_n

Du lapin oui, mais pas n'importe lequel ! je vous l'ai déjà raconté sur ce blog, je n'achète JAMAIS de lapin dans le commerce; mon fournisseur "particulier" c'est une de mes soeurs donc lapin BIO certifié du bout du nez jusqu'au bout de la queue.

L'hiver, c'est l'occasion d'utiliser les bonnes réserves faites la saison passée, donc pour accompagner Mr Lapin, j'ai sorti de mon congélateur les courgettes du jardin de l'été dernier. J'ai trouvé cette idée sur le blog  "Un siphon fon fon" (ici), je l'ai un tout petit peu modifiée.

Ingrédients: pour 4 pers: 4 morceaux de lapin- 500g de courgettes- 1 oignon- 2 échalotes- 100g de raisins secs- ½ cuillère à café de cumin en poudre- ½ cuillère à café de gingembre en poudre- 1 cuillère à soupe de coriandre fraîche- sel et poivre- huile d'olive.

Préparation et cuisson: 1h30

* Épépiner et couper les courgettes en gros dés; éplucher et émincer l'oignon et les échalotes.

* Faire tremper les raisins secs dans un bol d'eau chaude.

* Dans une cocotte à fond épais, faire chauffer 2 cuillères à soupe d'huile d'olive; y faire rissoler l'oignon et les échalotes; ajouter les morceaux de lapins et faire colorer de tous côtés. Saler, poivrer, ajouter les épices et les raisins secs.

* Couvrir d'eau et laisser mijoter doucement pendant 45 min; ajouter les courgettes et continuer la cuisson encore 20 min environ.

* Servir bien chaud accompagné de semoule.

VC4ozFk

1fkD4a7

Mme Lapin et ses lapinots en photo au début de ce message sont les véritables lapins de ma soeur.

Posté par caillebotte à 18:01 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,

03 janvier 2018

Joues de porc à la bière ambrée et au miel

6ZM0bFhh9oAL4bbPUY590r-_Ylo

Allez, une délicieuse recette de plat mijoté pour faire un pied de nez au mauvais temps de ce début d'année.

Les joues de porc sont un de mes morceaux de viande préférés, classé dans la catégorie "abats" -heureusement que je ne disais pas ça aux enfants à la cantine, ils auraient été fichu de ne pas vouloir goûter! C'est très tendre et on peut les préparer de tellement de façon; cette fois-ci, j'ai opté pour la bière et le miel. Servies avec une purée de patates douces, c'était vraiment excellent. Je me suis inspirée d'une recette trouvée sur le blog "Gourmandista" (ici).

Ingrédients: pour 6 pers: 1kg de joues de porc- 150g de lardons allumettes- 150g de champignons de Paris- 75cl de bière ambrée (j'ai utilisé de la Goudale)- 3 cuillères à soupe de miel- 5 échalotes- 1 cuillère à soupe de farine- huile d'olive.

Préparation et cuisson: 2h

* Éplucher les champignons de Paris et les couper en deux s'ils sont gros.

* Éplucher et émincer les échalotes.

* Fariner les joues de porc de tous côtés.

* Dans une cocotte à fond épais, faire chauffer l'huile d'olive; y faire revenir les lardons, les champignons et les échalotes; ajouter les joues de porc; bien remuer pour qu'elles soient bien dorées.

* Incorporer la bière et le miel; mélanger et laisser mijoter à feu très doux pendant 1h30. Servir bien chaud accompagnées de tagliatelles, de purée de potimarron ou comme moi, de patates douces.

0oFKid4

Si la sauce est un peu amère, ça peut arriver avec la bière, ajouter une cuillère à café de sucre en poudre en fin de cuisson.

Posté par caillebotte à 14:35 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , ,


22 septembre 2017

Joues de porc au cidre et crème d'ail

Avec ce beau temps inespéré, je profite un maximum de l'extérieur et du soleil en rentrant du travail et j'allais oublier de vous donner la recette de la semaine bien appréciée par tous; les joues de porc, quoi de plus tendre ? j'adore vraiment cette viande ! je me suis inspirée cette fois d'une idée du blog "Mimilafée avec amour" (ici) et j'ai bien fait, c'était délicieux. Par contre, si comme moi, vous utilisez de l'ail pratiquement frais ATTENTION il a plus de goût que l'ail sec et à mon avis, il faut en mettre un peu moins.

Ingrédients : pour 4 pers : 1kg de joues de porc- 2 verres de cidre- 5 gousses d’ail- 50g de beurre ou de margarine- 30cl de crème fraîche- sel et poivre- 4 épices.

 Préparation et cuisson : 40 min

*Éplucher et hacher l’ail.

*Dans une cocotte à fond épais, faire fondre le beurre.

*Faire rissoler les joues de porc de tous côtés pendant environ 10 min.

*Saler et poivre, ajouter le cidre, une pincée de 4 épices, l’ail haché et laisser mijoter à feu doux pendant 30 min.

*En fin de cuisson, incorporer la crème et laisser réduire un peu.

*Servir bien chaud.

hDKrbtO

Vous pouvez accompagner ces joues de porc de pommes cuites au four avec une cuillère à soupe de sucre roux.

Posté par caillebotte à 20:55 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,

07 septembre 2017

Gratin Provençal à la mozzarella

La première semaine de la rentrée est toujours un peu difficile: pour moi d'abord, parce que je n'ai pas d'inscription à la cantine alors je suis obligée d'y aller un peu au pif; heureusement, je connais bien "mes" familles et comme 90 % des enfants mangent tous les jours, ça simplifie les choses; pour les CP ensuite, au nombre de huit cette année, qui se retrouvent bien sûr avec les primaires et 15 min en moins pour déjeuner. Ils sont un peu perdus alors nous les répartissons à travers les plus grands qui se chargent de les aider si besoin.

Encore une recette avec des courgettes, le fait de les associer à la viande hachée aide à faire passer le légume pour les plus récalcitrants et comme j'avais des "petits nouveaux" en maternelles, c'était le plat idéal et ça a fonctionné ! les grands, eux, ne se sont pas fait prier et ont pratiquement lessivé ma grande plaque à rôtir.

Ingrédients : pour 6 pers : 3 belles courgettes- 500g de viande hachée (bœuf ou veau)- 1 gros oignon- 1 gousse d’ail- 500g de purée de tomates- 2 boules de mozzarella- 1 poivron (rouge de préférence)- sel et poivre- herbes de Provence- huile d’olive.

Préparation et cuisson : 40 min

* Éplucher, laver et émincer tous les légumes.

* Dans un faitout, faire revenir la viande hachée avec l'oignon dans l’huile d’olive. Remuer régulièrement jusqu'à ce que la viande soit cuite. Ajouter la purée de tomates, mélanger et laisser mijoter 5 min. Incorporer les dés de courgettes et de poivron. Saler, poivrer et parsemer d'herbes de Provence.

* Mélanger, couvrir et laisser cuire pendant 10 min en remuant régulièrement. Découvrir et laisser cuire encore 10 min pour que l’eau des légumes s’évapore un peu ; 5 min avant la fin, ajouter l’ail écrasé.

 * Préchauffer le four à 200° (th7) ; mettre le contenu du faitout dans un plat à gratin ; couper les boules de mozzarella en petits morceaux et les disposer sur la préparation. Parsemer d’herbes de Provence et enfourner pendant 15 min jusqu’à ce que la mozzarella ait fondu.

DPQL5vX   w1290fy

V8ANJAl

Et si comme moi, vous voulez que ce soit bien gratinée, laisser encore 5 min de plus sous le grill du four.

Posté par caillebotte à 07:15 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,

05 juillet 2017

Sauté de veau gremolata

Dernière recette de cette année scolaire qui s'achève: je l'ai dénichée sur le blog "La cuisine d'ici et d'Isca" (ici). La gremolata est une persillade italienne utilisée pour assaisonner traditionnellement l'osso bucco ainsi que d'autres viandes blanches. On s'en sert également pour parfumer les pâtes. Elle est composée d'un hachis de persil et d'ail auquel on ajoute des zestes râpés de citron ou d'orange. La gremolata se rajoute en fin de cuisson : elle termine aussi la décoration de l'assiette. Certaines recettes y incorporent du romarin frais haché ou un filet d'anchois. Moi, j'ai eu la chance d'avoir de l'ail frais et une très belle viande de veau bio, c'était excellent. Tout le monde a apprécié, la preuve je n'ai pas eu de restes.

Ingrédients : pour 4 pers : 700g d’épaule de veau en cubes- 10cl de vin blanc sec- 6 gousses d’ail- un petit bouquet de persil- 400g de tomates- 1 oignon- 3 cuillères à soupe d’huile d’olive-le jus et le zeste d’un citron- sel- poivre.

Préparation et cuisson : 1h30

*Éplucher l’oignon ; épépiner les tomates ; hacher l’oignon et les tomates ensemble.

*Eplucher l’ail et le hacher finement avec le persil. Incorporer le zeste du citron.

*Dans une cocotte à fond épais, faire chauffer l’huile d’olive ; y faire rissoler les morceaux de viande de tous côtés ; ajouter le hachis de tomates et d’oignon, le jus de citron et le vin blanc ; saler et poivrer ; laisser mijoter à feu doux et à couvert pendant 1h. Rajouter un peu d’eau en cours de cuisson si nécessaire.

*En fin de cuisson, saupoudrer de « gremolata » (mélange d’ail, persil et zeste de citron) et servir bien chaud accompagné de pâtes.

i8AHdiU

Posté par caillebotte à 16:04 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

21 juin 2017

Escalope de dinde crème de poivrons et chorizo

jha75uyh

C'est aujourd'hui l'été sur le calendrier mais depuis quelques jours, on a du mal à supporter la chaleur. Et dans ces conditions, difficile d'encourager les enfants à manger un peu; les températures sont élevées et dans les classes et dans la cantine. Et moi dans ma cuisine, j'ai ce qu'il faut pour faire remonter encore plus le thermomètre avec le fourneau et le lave-vaisselle.

Malgré tout ça, tout le monde a bien apprécié ma petite sauce pour accompagner les escalopes de dinde; il y a eu un peu de restes mais c'est à cause des absents: huit enfants manquaient à l'appel hier; après une petite épidémie de scarlatine -je croyais cette maladie disparue mais elle est assez rare et se déclare surtout en hiver!!!- c'est maintenant une gastro qui décime les troupes.

Pour cette recette, je me suis inspirée de celle trouvée sur le blog "La cuisine en amateur de Jean-Marie" (ici).

Ingrédients : pour 4 pers : 4 escalopes de dinde (ou de poulet)- 80g de chorizo (fort ou doux)- ½ poivron rouge- 1 oignon- 25cl de crème fraîche épaisse- 50g de beurre (ou margarine)- sel et poivre.

Préparation et cuisson : 30 min

*Épépiner et couper le poivron en petits dés.

*Enlever la peau du chorizo et le couper également en petits dés.

*Éplucher et émincer l’oignon.

*Dans une poêle, faire fondre 25g de matière grasse : y faire rissoler l’oignon puis ajouter les dés de poivrons et de chorizo. Laisser mijoter à feu doux 10 min. Saler et poivrer, incorporer la crème et mixer finement. Réserver au chaud.

*Faire fondre le reste de matière grasse dans une poêle et y faire cuire les escalopes 5 à 7 min (selon l’épaisseur) de chaque côté.

*Servir nappé de sauce.

dTgibvS

Finalement, Régis (du potage de l'Esat où je me fournis en légumes) n'avait pas encore de poivrons rouges; j'ai mis des verts et ça ne se voit même pas; j'ai aussi rajouté un peu de bouillon de volaille dans ma sauce.

Posté par caillebotte à 11:58 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

07 juin 2017

Paleron de boeuf à la crème d'oseille

Ouh là là, quand j'ai vu la météo de la fin de semaine dernière avec pratiquement 30° au thermomètre, je me suis dit que mon boeuf  prévu pour mardi serait difficile à avaler avec une chaleur pareille !

Heureusement pour moi, ça c'est nettement rafraîchi durant le long week-end et hier, c'était plutôt une météo d'automne doublée de giboulées de mars qui était au rendez-vous avec à peine 18 °. Donc, mon plat d'hiver bien mijoté a été le bienvenu et tout le monde a apprécié; il y a même Mayron (CE2) qui m'a demandé si c'était des épinards qu'il y avait dans la sauce: il n'avait pas dû lire le menu.

Ingrédients : pour 4 pers : 700g de paleron- 50cl d’eau- 2 cubes de bouillon de bœuf- 50cl de vin blanc- 20cl de crème fraîche- 300g d’oseille- 30g de margarine (ou de beurre)- sel et poivre.

Préparation et cuisson : 2h30

*Faire chauffer la matière grasse dans une cocotte à fond épais.

*Faire colorer la viande de tous les côtés ; saler et poivrer.

*Ajouter l’eau, le vin blanc et les cubes de bouillon ; laisser mijoter doucement à couvert pendant 2h.

*En fin de cuisson, égoutter la viande et maintenir au chaud ; incorporer la crème fraîche et laisser réduire un peu jusqu’à obtenir une sauce onctueuse.

*Ajouter enfin l’oseille ciselée et laisser cuire 5 min ; napper la viande avec la sauce et servir bien chaud avec des pommes de terre vapeur, des tagliatelles…ou comme moi, avec des lentilles.

vRVQIC9

Posté par caillebotte à 15:58 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,