8bkpzyhe

C'est demain Mardi Gras et voici la recette promise la semaine dernière: les bottereaux préparés traditionnellement pour l'occasion dans notre région.

La coutume des beignets remonte aux fêtes romaines des calendes de mars. Celles-ci célébraient le réveil de la nature par des rites agraires. À cette occasion, les interdits étaient transgressés et les déguisements autorisés. Avant la période de privation, dite période de jeûne et qui durait quarante jours, il était de coutume de faire la fête et de manger « gras ». D'où Mardi gras, qui est le jour précédant le Carême. Comme la fête rassemblait un grand nombre de personnes, il fallait confectionner des pâtisseries bon marché et vite préparées. Il s'agissait aussi d'utiliser les réserves de beurre, huile, œufs, avant les quarante jours de jeûne qui allaient suivre. D'où la tradition des beignets et également des gaufres et des crêpes. (source Wikipédia)

Maman m'a précisé l'autre jour qu'à son époque, on parlait de petit dimanche gras et petit mardi gras (la semaine précédant Mardi Gras) et de grand dimanche gras, le dimanche juste avant Mardi Gras. Toutes ces journées étaient prétexte à préparer diverses fritures (beignets, gaufres, merveilles (la recette ici) ou bottereaux).

Ingrédients: pour 2 grands plats: 1kg de farine- 6 oeufs- 150g de beurre- 150g de sucre en poudre- 2 sachets de sucre vanillé- 2 sachets de levure chimique- 1 grand verre de lait- 1 cuillère à café de sel fin- 1/2 verre d'eau de vie ou de rhum ou d'eau de fleur d'oranger- huile de friture.

Préparation et cuisson: 1h

* Faire fondre le beurre dans le lait sur feu doux et laisser tiédir.

* Dans un grand saladier, faire une fontaine avec la farine mélangée à la levure; verser les oeufs battus en omelette; ajouter le sucre en poudre, le sucre vanillé, le sel, le parfum et le mélange lait/beurre.

* Incorporer petit à petit la farine à ce mélange pour obtenir une boule de pâte bien ferme.

* Etendre la pâte au rouleau d'1/2 cm d'épaisseur, découper des rectangles ou des losanges ou bien avec un emporte pièce fantaisie.

 

* Faire chauffer l'huile de friture et y plonger les bottereaux; les retourner à mi-cuisson et égoutter sur du papier absorbant. Saupoudrer de sucre et déguster.

 

Papa, il va falloir remplir ta bouteille d'eau de vie, il ne reste pas grand chose dedans!

 

Ma petite soeur Pascale occupée à "virer" les bottereaux avec une petite baguette de bambou qui ne sert qu'à ça depuis de nombreuses années!

 

Avec les proportions indiquées, nous avons eu deux grands plats comme celui-ci.