04 mars 2017

Gratin de poisson aux poireaux

Poisson et poireaux dans le même plat, ce n'était pas jour de fête pour certains enfants (à compter sur les doigts de la main) à la cantine ce jeudi ! heureusement  les pommes de terre et la sauce ont réussi à faire passer le tout; un des deux Benjamin (le plus gourmand) a même précisé qu'il n'aimait pas le poireaux; ce qui ne l'a pas empêché d'en reprendre une seconde fois !

Cette fois-ci, j'ai trouvé cette idée sur le blog "Mémoires de ma table" (clic); je l'ai modifiée un peu en faisant cuire les poireaux à l'eau bouillante et en gardant du jus de cuisson pour réaliser la sauce; j'ai aussi inversé l'ordre des ingrédients: j'ai fait: pommes de terre/poisson/poireaux au lieu de commencer par le poireaux et finir par les pommes de terre mais ça revient au même.

Ingrédients : pour 4 pers : 4 filets de poisson ou 600g (colin-lieu-julienne-saumon)- 3 poireaux- 400g de pommes de terre- 40cl de fumet de poisson- 20cl de jus de cuisson des poireaux- ½ jus de citron- 50g de gruyère râpé- 40g de beurre ou margarine- 2 cuillères à soupe de farine- 1 cuillère à soupe de crème fraîche épaisse (facultatif)- sel- poivre-muscade.

Préparation et cuisson : 50 min

*Éplucher et faire cuire les pommes de terre à l’eau bouillante salée pendant 15 min.

*Nettoyer et couper les poireaux en rondelles ; les faire cuire également à l’eau bouillante salée pendant 10 min. Egoutter en gardant 20cl de jus de cuisson.

*Pocher les filets de poisson dans le court bouillon (porté à ébullition) pendant 5 min. Égoutter en gardant 20cl de fumet.

*Faire fondre le beurre, ajouter la farine et laisser cuire 2 min en remuant ; incorporer 20cl de fumet de poisson, 20cl de jus de cuisson des poireaux, le jus de citron et la crème fraîche ; bien mélanger, saler et poivrer, ajouter un pincée de muscade.

*Dans un plat à gratin, disposer une couche de pommes de terre coupées en rondelles, une couche de filets de poisson et terminer par le poireau.

*Verser la sauce sur le gratin, parsemer de gruyère râpé et faire gratiner au four th 7 (200°) pendant 10 min.

UVKMKI9

RNy6KLf

Comme vous le savez, j'achète le poisson surgelé et  selon le nombre d'inscrits à la cantine, je n'utilise pas toujours le carton entier de lieu, colin, saumon...c'est une recette qui permet d'utiliser les restes.

Posté par caillebotte à 15:31 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , ,


24 septembre 2016

Soupe de poissons à la Provençale

Je vous l'avais bien dit que "mes" enfants aimaient la soupe, enfin mes soupes. Celle-ci a encore eu du succès; côté maternelles, à part deux, tous en ont repris deux fois (deux petites fois pour laisser de la place pour le reste) et côté grand, une dizaine d'entre eux ont demandé du rab.

Par contre, je n'ai pas donné de fromage râpé aux petits pour éviter les grands fils de fromage fondu qui pendent de partout....c'est déjà assez difficile à gérer comme ça...manque de pot, ce n'est pas passé inaperçu dans la famille d'Antoine (PS) et de Camille (CP): hier soir c'était l'assemblée générale des P'tits Lutins, l'association de parents d'élèves qui m'emploie et qui gère la cantine et la garderie de l'école, et la maman de ces deux enfants m'a raconté que Camille avait adoré la soupe avec les croûtons et le fromage et là Antoine -qui n'a pas sa langue dans sa poche- a dit: "ben non, il n'y avait pas de fromage avec la soupe!!" Zut, j'ai été dénoncée !

Ingrédients : pour 6 pers : 1,5 kg de poissons variés (colin, lotte, rouget, merlan…)- 3 tomates ou ½ boîte de tomates pelées au naturel- ½ bulbe de fenouil- 1 poireau- 1 oignon- 1 cuillère à soupe de concentré de tomates- 1 verre de vin blanc sec- 75cl d’eau- 2 dosettes de safran- huile d’olive- sel et poivre- bouquet garni- emmental râpé- croûtons.

Préparation et cuisson : 1h

*Éplucher et émincer l’oignon ; nettoyer et émincer le fenouil et le poireau. Épépiner et couper les tomates en gros dés. Couper le poisson en gros dés également.

*Dans une cocotte, faire revenir les légumes dans deux cuillères à soupe d’huile d’olive. Laisser cuire quelques minutes en remuant.

*Ajouter le poisson, le vin blanc, le concentré de tomates, l’eau et le safran ; saler et poivrer, ajouter le bouquet garni ; laisser mijoter à feu doux pendant 30 min.

*En fin de cuisson, retirer le bouquet garni et mixer finement la soupe.

*Servir avec des petits croûtons, du fromage râpé et éventuellement de la sauce rouille.

soupe (1024x768)

Posté par caillebotte à 09:33 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,

04 décembre 2012

Colin à la Dugléré

En voilà une bonne petite sauce qui va parfaitement avec le poisson! tout le monde a bien aimé, c'est encore un classique parmi les classiques qui faisait partie du programme "cuisine" de l'école hôtelière de "mon temps", je ne sais pas si c'est toujours d'actualité!

980

Et pour en éclairer quelques uns (et j'en fais partie) voici un petit topo sur Mr Dugléré, Alphonse de son prénom.

Le "Mozart de la cuisine" est né à Bordeaux en 1805 (mort à Paris en 1884). Élève de Carême (surnommé "le roi des cuisiniers" et "cuisinier des rois") il lui succéda comme chef des cuisines du baron Rothschild chez qui il travailla jusqu'en 1848. Il reprit alors la direction des cuisines du restaurant « Les Frères Provençaux » au Palais-Royal, puis, en 1866, celles du « Café Anglais » où il mit au point les préparations qui achevèrent de le rendre célèbre, comme le potage Germiny créé pour le comte Germiny, ministre des Finances, la poularde Albufera dédiée au maréchal Suchet, duc d'Albufera, ou le tronçon de barbue et la sole à la Dugléré.

C'est dans son établissement, lors de l'Exposition universelle de 1867, qu'eut lieu le fameux « dîner des Trois Empereurs », qui réunit le tsar Alexandre II, le tsarévitch Alexandre, le roi de Prusse Guillaume 1er et le prince Von Bismarck. Et histoire de voir qu'à l'époque, ils ne se laissaient pas aller, voilà le menu (accrochez-vous!):

Potage Impératrice ou Fontanges
Canetons à la rouennaise
Soufflé à la reine
Ortolans sur canapé
Filets de sole à la vénitienne
Aubergines à l’espagnole
Escalopes de turbot au gratin
Asperges en branches
Selle de mouton purée bretonne
Cassolettes princesse
Poulets à la portugaise
Pâté chaud de cailles
Homard à la parisienne
Sorbets
Bombe glacée
Desserts

***

Madère retour des Indes 1846
Xérès 1821
Château Yquem 1847
Chambertin 1846
Château Margaux 1846
Château Latour 1847
Château Lafite 1848

OUF! j'espère qu'ils avaient plus de temps pour déjeuner qu'en ont actuellement les enfants à Ma P'tite Cantine!!!

Ingrédients : pour 4 pers : 4 dos de colin (ou cabillaud)- 4 échalotes- 4 tomates ou une petite boîte de tomates au naturel- 30cl de vin blanc sec- 2 cuillères à soupe de crème fraîche épaisse- 50g de beurre- sel et poivre- persil haché.

Préparation et cuisson : 30 min

* Éplucher et émincer les échalotes ; couper les tomates en petits dés (après avoir enlevé les pépins).

* Dans une cocotte allant au four, couper 30g de beurre en petits morceaux, ajouter les échalotes, les tomates et 2 cuillères à soupe de persil haché ; poser les morceaux de poisson sur ce mélange, verser le vin blanc, saler et poivrer. Couvrir et cuire au four th 6 (180°) pendant 10min.

* Enlever le poisson et le conserver au chaud ; faire réduire le jus de cuisson de moitié (sur feu vif) et ajouter la crème fraîche en mélangeant ; incorporer enfin les 20g de beurre restant.

*  Napper le poisson de cette sauce et servir bien chaud.

colin 001

Une sauce à refaire sans hésitation, comme disent les enfants, c'est trop bon!!!!

Posté par caillebotte à 18:28 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , ,