14 août 2016

Merisse de l'île d'Yeu

ile-d-yeu

Vous ne connaissez pas l'île d'Yeu ? avec Noirmoutier, c'est une des deux très belles îles de notre département, la plus éloignée du continent  (17 km) après la Corse et vous allez rire, ce sont toujours les cordonniers les plus mal chaussés, je n'y suis jamais allée ! il faut dire que je ne suis pas une fana de bateau (45 min de traversée). Les chanceux, ce seront les enfants de l'école (cycle 2 et 3): en octobre prochain, ce sera la destination de la classe découverte.

Tout ça pour vous dire que j'ai découvert cette recette -rare sur les blogs culinaires sauf ici et ici- sur un de mes vieux bouquins de cuisine. Pâtisserie nourrissante, d’une conservation à toute épreuve, la merisse ou merice comptait parmi ces denrées alimentaires qu’on embarquait, autrefois, à bord des bateaux qui quittaient l’île d’Yeu pour mener des campagnes de pêche pouvant durer plusieurs mois. « Gâteau de survie », très consistant et très sec, il se conservait de ce fait parfaitement bien en mer, ne craignant pas l’humidité.

Pas besoin de se conserver longtemps chez nous, avec de la confiture ou du beurre -c'est pure gourmandise- au petit déjeuner ou au goûter, notre merisse n'a pas fait long feu.

Ingrédients: pour deux belles merisses: 1kg de farine- 4 oeufs- 250g de beurre- 350g de sucre roux- 250g de crème fraîche- 2 sachets de levure chimique- 2 sachets de sucre vanillé- 2 cuillères à soupe d'eau de fleur d'oranger (facultatif).

Préparation et cuisson: 1h15

* Dans un grand saladier, mélanger d'abord les ingrédients secs: farine, sucre, levure et sucre vanillé.

* Faire fondre le beurre.

* Dans un autre saladier, mélanger les oeufs entiers, la crème fraîche, le beurre et la fleur d'oranger.

* Mélanger ensuite les ingrédients des deux récipients et bien pétrir (enfin pas trop quand même) pour obtenir un beau pâton.

* Diviser cette pâte en deux parties égales et façonner en forme de pain long.

* Déposer sur une plaque recouverte de papier sulfurisé et cuire à four chaud pendant 1h; recouvrir de papier d'aluminium pendant les 30 premières minutes de cuisson.

006 (1024x768)

Si vous voulez en faire qu'une, vous pouvez évidemment diviser les proportions par deux. Pour ma part, j'ai mis la seconde au congélateur.

Posté par caillebotte à 10:40 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


31 octobre 2014

Oeufs en cocotte de courges

En attendant la publication du menu de la semaine prochaine (ce sera dimanche comme d'habitude), voilà une recette d'actualités!

Cette semaine, j'ai trouvé un assortiment de mini-courges dans mon supermarché et en plus, en provenance d'un producteur local, situé à une quarantaine de kilomètres de Ma P'tite Cantine. C'est amusant et ça présente bien mais je ne me risquerai pas à faire ce type de plat à la cantine, pas parce qu'il ne se mangerait pas mais parce que ce serait bien trop long à préparer.

baby-boo   jack-bee-little   pomme d'or

Dans ma barquette, il y avait trois sortes de mini-courges: des baby boo, des jack be little (ou pomarines) et des pommes d'or, trois de chaque espèces. Il y avait aussi un petit papier avec le mode de cuisson et des idées de recettes. Pour info, en navigant sur la toile, j'ai trouvé un site super intéressant concernant les variétés de courges, ici.

J'ai donc préparé d'abord les trois jack be little et une baby doo: farcies de lardons, crème fraîche et oeuf; voici la recette:

Ingrédients: pour 4 mini-courges: 4 oeufs- 125g de lardons allumettes- 20cl de crème fraîche épaisse- sel- poivre- un peu de gruyère râpé.

Préparation et cuisson: 40 min

* Enlever un chapeau à chaque courge: attention, c'est assez difficile! enfoncer d'abord la pointe du couteau et continuer à couper le chapeau petit à petit. Enlever les graines avec une petite cuillère (vous pouvez les faire sécher, griller et déguster à l'apéritif).

* Faire pré-cuire à l'eau bouillante salée pendant 7 à 8 minutes. Vérifier la cuisson avec un couteau. Égoutter.

* Faire rissoler les lardons dans une poêle.

* Disposer les courges dans un plat allant au four et préalablement huilé ou beurré; répartir les lardons au fond de chaque courge, ajouter une demie cuillère à café de crème, casser l'oeuf par dessus et ajouter de nouveau un peu de crème fraîche; saler, poivrer, parsemer d'un peu de gruyère râpé. Recouvrir du chapeau.

* Cuire à four chaud th 6 (180°) pendant 10 min.

001 (1024x768)

005 (1024x732)

Concernant les pomarines (Jack be little), nous avons tout mangé même la peau; pour les autres -surtout les pommes d'or- la peau est plus dure. Je les ai préparé un peu différemment: farcies avec du fromage de chèvre frais et des lardons et nous les avons dégustées à la petite cuillère (par contre, je n'ai pas de photos...).

gif-halloween-2u5vbEstQ4

Posté par caillebotte à 11:37 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,

22 octobre 2013

Amanite tue-mouche

e6d85ff8

Je vous ai promis hier la recette de l'amanite tue-mouche...bon, eh bien comme j'ai répondu aux enfants qui me la demandaient, ce n'est pas bien compliqué alors pas besoin de fiche recette!

Il vous faut pour un champignon:

- 1 oeuf dur

- 1/2 tomate ronde

- un peu de salade en chiffonnade

- un peu de mayonnaise

Pour la réalisation, pas si facile; il faut:

- enlever la coquille de l'oeuf sans enlever la moitié de l'oeuf

- épépiner et creuser la tomate sans percer la tomate

- ciseler la salade sans se couper les doigts (n'est-ce-pas Maxence?)

- faire tenir le chapeau/tomate sur le pied/oeuf du champignon (grrrrrrrrrrrrrrrr..............)

et enfin, parsemer le chapeau/tomate de petits points de mayonnaise avec un ustensile au choix (nous, c'était le bout d'un couteau) sans faire tomber le dit chapeau (re- grrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr..........).

025 (852x1024)

Après, il n'y a plus qu'à déguster! et s'il vous plaît ne dites-pas comme Nolahn (GS):

"Michèle, j'aime pas les champignons!"

Histoire de m'amuser un peu pendant le week-end, j'ai réalisé des bébés amanite tue-mouche avec des oeufs de caille et des tomates cerise (non, ce n'est pas une tomate géante à côté, juste une tomate normale).

015

148 Ils ont fini à la poubelle mes minis champignons pas parce qu'ils étaient toxiques (quoique...) mais parce que je les avais laissés sur la table pour les déguster à l'apéritif et que Pitchoun (mon vieux chat gourmand) a léché tous les chapeaux/tomates pour manger la mayonnaise !

Posté par caillebotte à 10:55 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : ,