08 février 2021

Gateau Breton aux pruneaux

image_0946180_20210207_ob_23855b_gif-anime-vivement-le-printemps-avec

Le gâteau Breton aux pruneaux c'est comme une galette mais coupée en deux et farcie d'une sorte de compote réalisée avec lesdits pruneaux.

Pourquoi des pruneaux dans une spécialité Bretonne me direz-vous ? ce n'est pas un fruit cultivé dans cette région.

Le pruneau est présent dans la cuisine Bretonne (far aux pruneaux et gâteau sablé aux pruneaux) comme dans la cuisine Vendéenne (tarte aux pruneaux de l'île d'Yeu) parce qu'on les trouvait sur tous les navires à voiles. Ils étaient distribués comme antiscorbutiques, ou comme stimulants lors des manœuvres difficiles.
C’est à partir des ports de commerce que s’est diffusé le pruneau dans l’intérieur de la Bretagne. Il est resté longtemps un produit de luxe destiné à enrichir des recettes culinaires comme les ragoûts et les tripes, ou à donner de l’énergie aux ouvriers agricoles lors des grands travaux.

Bon, nous on n'avait pas besoin particulièrement de tonus mais on a apprécié ce gâteau sablé.

Ingrédients: pour 8 belles parts: 500g de farine- 250g de beurre ½sel- 250g de sucre en poudre- 1 sachet de sucre vanillé- 1 sachet de levure- 6 jaunes d’œufs + 1 blanc + 1 jaune pour dorer. Pour la compote de pruneaux: 300g de pruneaux dénoyautés- 10cl de rhum- 45cl de thé noir- 1 cuillère à café de cannelle (facultatif).

Préparation et cuisson: 1h + 6h de trempage

* La veille (ou le matin pour le soir) mettre les pruneaux à tremper dans le thé. Égoutter et mixer avec le rhum et la cannelle.

* Préparer le gâteau: dans un saladier battre les jaunes d’œufs avec le sucre en poudre et le sucre vanillé; ajouter le beurre fondu, le blanc d’œuf légèrement battu et la levure. Incorporer la farine pour obtenir un mélange sablé.

* Séparer la pâte en deux; beurrer un moule à manqué (22cm); étaler les deux pâtons en cercle de même diamètre que le moule.

* Déposer le premier cercle au fond du moule, recouvrir avec la compote de pruneaux en laissant une bordure d'1cm puis recouvrir avec le second cercle de pâte. Souder les bords. Dorer le dessus du gâteau avec le jaune d’œuf restant et décorer à l'aide d'une fourchette.

* Cuire à four chaud th 6 (180°) pendant environ 40 min.

02h4HQ2

T5vVg4L

Posté par caillebotte à 11:28 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,


15 juin 2020

Mendiant aux cerises ou Bettelmann

1152370_d720b

C'est la pleine saison des cerises, mais si comme chez nous, les étourneaux et les merles se sont servis avant qu'elles n'arrivent à maturité, vous n'en avez pas beaucoup récolté ! alors, je suis allée en cueillir aux vergers près de chez nous.

Après la brioche tressée aux noisettes, je vous propose encore de voyager en Alsace; c'est une recette idéale pour utiliser du pain, de la brioche ou du pain de mie rassis et pour lutter contre le gaspillage alimentaire, entre le clafoutis et le pain perdu. J'ai piqué l'idée sur le site Visit.Alsace (ici) et j'ai divisé les proportions à peu près par deux; j'ai obtenu quand même un beau gâteau dans un moule à manqué de 22cm de diamètre.

Ingrédients: pour 6/8 pers: 280g de pain de mie, de pain ou de brioche rassis- 500g de cerises- 30cl de lait- 75g de sucre roux- 60g d'amandes en poudre- 3 petits oeufs- 1 sachet de sucre vanillé ou une cuillère à soupe de vanille liquide- 1 cuillère à café de cannelle en poudre- 1 cuillère à soupe d'amandes en poudre- 1 cuillère à soupe de sucre en poudre- 40g de beurre.

Préparation et cuisson: 1h30

* Dans un saladier, découper le pain en gros morceaux; faire bouillir le lait avec la vanille, verser le lait sur le pain et laisser tremper 30 min.

* Laver et équeuter les cerises (ne pas les dénoyauter, c'est meilleur).

* Écraser le pain à la fourchette; si comme moi, il vous reste des morceaux, le passer au mixer plongeant pour obtenir une texture assez lisse.

* Incorporer la poudre d'amandes, le sucre roux, la cannelle et les oeufs; ajouter les cerises, bien mélanger.

* Beurrer et fariner un moule à manqué; verser le contenu du saladier.

* Mélanger la poudre d'amandes et le sucre, saupoudrer sur toute la surface du bettelmann; parsemer le beurre en petits dés.

* Faire cuire à four chaud à 180° (th6) pendant 45 à 50 min. Déguster tiède ou froid.

PVoEVEr

hgQ4MR_sWeQZpz01ObY1goWiEDA@301x342

Posté par caillebotte à 16:10 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,

22 janvier 2020

Tourteau fromager (ou fromagé)

800b5a62

Ce n'est pas une recette de gros crabe au fromage que je vous propose aujourd'hui mais bien celle d'un gâteau ("tourterie" en poitevin) au fromage de chèvre frais du Poitou, un des fleurons de la gastronomie régionale. Il viendrait du Pays Mellois (Melle) dans le sud des Deux-Sèvres.

A l'origine oublié dans le four -d'où sa croûte noire- c'était une gourmandise préparée lors des mariages ou bien à Pâques, souvent au printemps (ah zut!!) lorsque les chevreaux sont vendus et qu'il y a du lait frais pour le fromage.

Une anecdote concernant ce gâteau: lors de la seconde guerre mondiale, le "tourteau fromagé" était le nom de code utilisé sur Radio Londres pour faire passer des messages à destination de la Résistance des Deux-Sèvres.

288Gib1

J'ai eu la chance d'avoir deux moules à tourteaux offerts par ma petite soeur pour Noël et il a fallu les essayer. Pas si facile que ça à réaliser ! c'est surtout une question de température en début de cuisson pour que le tourteau soit bien bombé, caractéristique indispensable à sa réussite.

Quand nous avions notre petit resto dans la Vienne (à la limite des Deux-Sèvres) il y a ....40 ans, je proposais du flan fromager au menu: même principe mais en tarte et plus mousseux (la recette ici).

Ingrédients: pour 2 tourteaux: Pour la pâte brisée: 250g de farine- 125g de beurre en dés- 1 jaune d'oeuf- 1 pincée de sel- un peu d'eau. Pour l'appareil au fromage: 400g de fromage de chèvre frais égoutté- 5 gros oeufs- 50g de maïzena ou de fécule de pommes de terre- 150g de sucre en poudre- 5cl de lait- 1 pincée de sel.

Préparation et cuisson: 1h30

* Commencer par préparer la pâte brisée en mélangeant tous les éléments; former une boule, recouvrir de film alimentaire et laisser reposer au frais.

* Allumer le four à 280° / 300° (pas de chaleur tournante).

* Dans un saladier, battre au fouet le fromage de chèvre frais, le lait, 125g de sucre en poudre et le sel; ajouter les jaunes d'oeufs et la maïzena (ou fécule) et mélanger pour obtenir une préparation homogène et lisse.

* Monter les blancs en neige ferme avec le reste du sucre en poudre; incorporer à la préparation du saladier. Parfumer au choix avec de la vanille liquide, de l'eau de vie ou de l'eau de fleur d'oranger (c'est ce que j'ai fait).

* Graisser les moules; les garnir avec la pâte brisée et remplir avec l'appareil au fromage; lisser le dessus avec une spatule.

* Cuire à four très chaud pendant 10 à 12 min, le dessus doit être brûlé et gonflé puis descendre la température à 180° et continuer la cuisson pendant 50 min.

* Laisser refroidir avant de démouler.

uGfjDhH

A la place des moules spéciaux, vous pouvez utiliser une sorte d'assiette creuse allant au four ou un petit moule à manqué. Avec les proportions données, j'en ai finalement réalisé trois (deux dans les moules et un dans une petite terrine ronde à pâté.

Si vous ne parvenez pas à manger tout, le tourteau fromager se congèle très bien.

Posté par caillebotte à 16:39 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

18 avril 2019

Gâteaux aux noisettes et chocolat

gif-poule-de-pc3a2ques-2

Pâques arrive à grands pas et il est de coutume de manger du chocolat surtout sous forme d'oeufs. D'où vient cette tradition ?  Au Moyen-Âge, l’Eglise a interdit de manger des œufs pendant le Carême : ils étaient conservés jusqu’à la fin du jeûne, puis décorés. C’est au 18ème siècle que l’on a eu l’idée de vider les œufs pour les remplir de chocolat pour marquer la fin du jeûne et du Carême. Cette tradition est encore très présente dans certains pays, comme en Allemagne. Les premiers œufs tout en chocolat sont apparus au 19ème siècle, grâce au progrès des techniques permettant de travailler la pâte de cacao et aux moules proposant des formes de plus en plus variées.

Moi, ce ne sont pas des oeufs en chocolat que je vous propose aujourd'hui mais une recette de petits gâteaux individuels (recette trouvée sur Rustica) parfait pour un dessert de fête.

Ingrédients: pour 4 pers: 120g de noisettes décortiquées- 20g de cacao amer en poudre- 55g de beurre ½ sel ramolli- 3 blancs d'oeufs- 30g de sucre glace- 30g de sucre roux- 2 cuillère à soupe de sucre semoule.

Préparation et cuisson: 35 min

* Mixer finement les noisettes; travailler le beurre en pommade à l'aide d'un fouet.

* Monter les blancs en neige; quand ils sont fermes, incorporer le sucre glace en continuant de fouetter.

* Dans un saladier, mélanger le cacao, la poudre de noisette et le sucre roux; ajouter le beurre en pommade puis incorporer délicatement les blancs en neige.

* Beurrer 4 cercles en métal; les saupoudrer de sucre en poudre. Les déposer sur un plaque allant au four couverte de papier cuisson. Remplir les cercles au ¾ avec la préparation.

* Cuire à four chaud th 6 (180°) pendant 15 min. Laisser tiédir avant de démouler.

2JJOyyj

t1n8s5T

Surtout ne jetez pas les jaunes d'oeufs, vous pouvez les utiliser pour réaliser une crème anglaise ou comme moi, une crème pâtissière pour accompagner ces délicieux petits gâteaux.

rsd1Bi2Q9tfuXSEteKxFBvrlDls

Posté par caillebotte à 09:13 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

20 mars 2019

Pudding de riz

printemps

Dans la rubrique "ce n'est pas moi qui l'ai fait", voici la recette du gâteau de riz que réalisait la grand-mère de mon p'tit mari. Elle était très gourmande et a bien profité de la vie; elle nous a quitté il y a 4 ans à l'âge de 102 ans !

C'est donc mon p'tit mari qui a eu l'idée de refaire sa fameuse recette et nous nous sommes régalés.

Ingrédients: pour 6/8 pers: 1 litre de lait- 180g de riz rond- 80g de sucre en poudre- 100g de raisins de Corinthe- 2 oeufs- 1 cuillère à soupe de vanille liquide ou un sachet de sucre vanillé- sel.

Préparation et cuisson: 40 min

* Laver le riz; le verser dans le lait vanillé bouillant avec 80g de sucre en poudre et une pincée de sel.

* Laisser cuire à feu doux en remuant pendant environ 35 à 40 min.

* Hors du feu, ajouter les jaunes d'oeufs, les raisins secs et les blancs battus en neige.

* Verser dans un saladier ou un moule à flan et passer au four pendant 10 min; laisser refroidir.

* Déguster avec une crème anglaise ou un caramel beurre salé (comme nous).

wK0s1XT

Vous pouvez aussi verser la préparation dans un moule caramélisé avant de mettre au four.

0zka-xjengQy8G1Lbms6qBtwlPI@500x114

Posté par caillebotte à 12:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,


26 septembre 2018

Gâteau aux carottes glacé au fromage fondu

carotte-image-animee-0023

Oui, oui, je dis bien "gâteau aux carottes" et non "Carrot cake" comme on le voit souvent dans le titre des recettes ! Pourquoi utiliser un mot anglais alors que celui-ci est traduisible en français, je vous le demande ? le "carrot cake" -pâtisserie aux carottes à laquelle on ajoute des amandes en poudre (ou des noix) et de la cannelle et glacé au fromage (genre Philadelphia)- est un gâteau qui a même sa fête aux Etats Unis chaque 3 février à l'occasion du National Carrot Cake Day.

Moi, enfin NOUS avons réalisé une recette américaine à la française; je dis NOUS parce qu'aujourd'hui mercredi, j'avais la garde d'Enzo et Morgane, les enfants de mon ancienne collègue Sandrine (Atsem en classe de maternelles qui accompagnait les enfants à la cantine). Alors pour les occuper un peu, NOUS avons cuisiné, ça m'a rappelé les ateliers de la semaine du goût à la cantine. Je ne regrette pas d'avoir choisi cette idée car c'est tout simplement délicieux !!

Ingrédients: pour 6 pers: 2 oeufs- 200g de carottes- 140g de noix- 120g de sucre roux- 10cl d'huile- 200g de farine- 1 cuillère à café de cannelle en poudre- 1 cuillère à café de levure en poudre- un zeste de citron bio. Glaçage: 10 portions de fromage fondu (genre Kiri)- 2 cuillères à café de beurre- 170g de sucre glace- un zeste de citron bio.

Préparation et cuisson: 1h

* Éplucher et râper les carottes; hacher finement les noix.

* Mélanger le sucre et l’œuf jusqu’à obtenir un mélange mousseux. Ajouter l’huile, la farine, la levure, la cannelle, les carottes, les noix et le zeste de citron.

* Verser le mélange dans un plat beurré et le mettre au four à 170°c pendant 30 minutes.

* Pour le glaçage, mélanger le sucre, le beurre ramolli, les portions de fromage et le zeste de citron jusqu’à obtenir un mélange lisse.

* Laisser refroidir le gâteau et étaler le glaçage sur le dessus.

Efb189w

hmJ0HTS

Les deux pâtissiers devant leur réalisation; j'ai été vraiment agréablement surprise par le glaçage au fromage, c'est délicieux. Vous pouvez, comme moi, couper le gâteau en cube, c'est facile à manger; il faut même se retenir pour ne pas en avaler cinq ou six d'affilée !

OwJoluJ  eKOw2bC

Et les deux gourmands lors de la dégustation.

Posté par caillebotte à 21:39 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , ,

11 juin 2016

Gâteau moelleux au muscadet

Tout d'abord, je voudrais m'excuser auprès des Alsaciens pour avoir utilisé leur nom à des fins trompeuses en dénommant mon gâteau "gâteau moelleux Alsacien", parce que si j'avais inscrit d'emblée "gâteau moelleux au muscadet" sur le menu de la semaine, je pense que certains parents (et enfants) auraient peut être fait la grimace.

Le gâteau au vin blanc d'Alsace existe bel et bien dans les recettes traditionnelles de cette région de l'est de la France mais j'ai fait plus "local" en le réalisant avec du muscadet. C'est une recette simple et économique, le mot "muscadet" peut faire peur mais franchement, je l'ai fait goûter à deux personnes qui ne consomment pas d'alcool du tout et elles n'ont pas trouvé le goût du vin blanc, les enfants non plus sauf Capucine (CM1) et Thomas (CE1) qui lui ont trouvé un goût "spécial"....mais en général, ils ont tous bien aimé.

Ingrédients : pour 8 pers : 3 œufs- 200g de sucre en poudre- 200g de farine- 15cl de muscadet (ou de vin blanc sec)- 15cl d’huile- 1 sachet de sucre vanillé- 1 sachet de levure chimique.

Préparation et cuisson : 45 min

*Dans un saladier, mélanger les œufs entiers, le sucre en poudre et le sucre vanillé.

*Ajouter l’huile et le vin blanc ; bien mélanger.

*Incorporer enfin la farine et la levure. Mélanger avec un fouet pour obtenir une pâte bien lisse.

*Beurrer un moule à manqué. Y verser la préparation et cuire à four chaud th 6 (180°) pendant 30 min.

*Déguster avec une crème anglaise.

004 (1024x768)

Ça doit être aussi excellent en remplaçant le muscadet par un vin blanc moelleux genre Côteaux du Layon (pour rester dans le "local").

Posté par caillebotte à 16:28 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,

30 octobre 2015

Gâteau moelleux au potimarron et pommes

kt333ttn

C'est l'automne et c'est la saison des cucurbitacées. Avant de vous dévoiler le menu de la semaine prochaine (ce sera dimanche comme d'habitude) et avant de récolter les potimarrons du jardin, voici une recette de gâteau bien moelleux réalisé avec un reste (de l'année dernière) de purée que j'avais au congélateur et des noisettes de notre noisetier.

Je me suis de nouveau inspirée d'une recette dégotée au hasard de mes recherches sur le net mais...je ne sais plus où ! que la personne propriétaire du blog m'en excuse.

Ingrédients: pour un gros gâteau: 400g de purée de potimarron- 4 oeufs- 200g de farine- 120g de poudre de noisettes- 200g de sucre en poudre- 100g de beurre- 10cl de lait- 1 sachet de levure- 3 ou 4 pommes (selon grosseur)- 1 cuillère à café de cannelle.

Préparation et cuisson: 45 min

* Faire fondre 80g de beurre au micro-ondes ou au bain marie.

* Eplucher et couper les pommes en petits dés; les faire revenir pendant 5 min dans 20g de beurre.

* Dans un saladier, mélanger les oeufs entiers avec le sucre en poudre et le lait; ajouter le beurre fondu et la purée de potimarron.

* Incorporer la farine, la poudre de noisette, la levure et la cannelle. Ajouter enfin les dés de pommes et bien mélanger;

* Beurrer un moule à manqué; y verser la préparation et cuire à four chaud th6 (180°) pendant 30 à 35 min.

005 (1024x757)

Comme il me restait seulement 200g de purée de potimarron, ça fait un gâteau un peu raplapla ! j'aurais dû le cuire dans un moule plus petit...

Posté par caillebotte à 15:57 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,

13 août 2014

Prunichon

Quel drôle de nom pour un gâteau ! à l'origine, c'est une préparation réalisée avec des pruneaux mais en cette saison, je les ai remplacés par des bonnes prunes du jardin (en fait celles du jardin de mon papa, des rouges et des jaunes). J'ai déniché cette recette toute simple sur de vieilles fiches cuisine -qui datent d'il y a au moins 35 ans- découpées dans un magazine féminin dont je ne me souviens même pas du nom. Comme quoi conserver des vieilleries a parfois du bon...

Ingrédients: pour 8 pers: 225g de farine- 225g de sucre en poudre- 3 oeufs- 500g de pruneaux dénoyautés(prunes, mirabelles)- 125g de beurre- 3 cuillères à soupe de rhum.

Préparation et cuisson: 1h

* Dénoyauter les prunes; si vous utilisez des pruneaux, les mettre dans une casserole, couvrir d'eau et laisser cuire à petit feu pendant 15 min; égoutter.

* Dans un plat allant au four (le plat du gâteau), faire fondre le beurre coupé en petits morceaux.

* Dans un saladier, mélanger les oeufs entiers, le sucre en poudre, la farine et le rhum; ajouter petit à petit le beurre fondu pour obtenir une pâte lisse et épaisse.

* Verser cette pâte dans le plat, enfoncer les prunes (pruneaux, mirabelles) à moitié dans la pâte et cuire à four moyen th 5 (150°) pendant 40 min, le dessus doit être bien doré.

007 (1024x768)

010 (768x1024)

006 (1024x785)

Comme on a trouvé ça trèèèèèèèèèèèèèèèès bon, et vu la météo qu'on a en ce moment on peut faire fonctionner le four, j'ai récidivé aujourd'hui avec les mirabelles apportées par ma soeur Betty: un mirabellichon en somme ....icon_biggrin

Posté par caillebotte à 12:31 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,

02 mai 2014

Gâteau choco-pralin

w3igy-EITodQOytqks1GOcz5QTo

Voici le mois de mai
Où les fleurs volent au vent
Voici le mois de mai
Où les fleurs volent au vent
Où les fleurs volent au vent
Si jolies mignonnes
Où les fleurs volent au vent
Si mignonnement....

Je me souviens de cette jolie chanson apprise à l'école; le mois de mai est là mais il n'y a pas que les fleurs qui volent au vent, les feuilles aussi...aujourd'hui, pluie, grêle et même orage...ne désespérons pas, il paraît que demain le soleil revient!

Quand il ne fait pas beau, j'ai une fâcheuse (enfin, pas si fâcheuse que ça) tendance à me venger sur la cuisine alors c'est sur ce gâteau au chocolat que j'ai craqué: j'ai trouvé cette recette sur le sachet de pralin.

Ingrédients: pour 6/8 pers: 150g de chocolat noir (corsé pour moi)- 100g de pralin- 4 oeufs- 125g de sucre en poudre- 120g de beurre 1/2 sel- 6 cuillères à soupe de farine.

Préparation et cuisson: 35 min

* Faire fondre le chocolat coupé en morceaux avec le beurre au bain-marie ou au four micro-ondes. Préchauffer le four th 6/7 (200°).

* Ajouter les oeufs entiers, le sucre et le pralin puis la farine; bien mélanger pour obtenir une préparation homogène.

* Verser dans un moule à manqué beurré et cuire au four pendant 15 à 25 min selon le résultat souhaité: coulant, fondant ou plus aéré. Moi, j'ai choisi la version "fondant".

* Laisser tiédir et démouler sur une grille.

008 (1024x768)

Servir avec de la crème anglaise; pour info, la première fraise du jardin qui a échappé à l'appétit vorace des limaces et autres escargots...

Posté par caillebotte à 21:45 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,