15 novembre 2014

Tajine de poulet à la courge musquée

Encore une recette avec des cucurbitacées, c'est de saison!

Quand Régis (responsable du potager à l'Esat et un de mes fournisseurs de légumes) m'a proposé de la courge musquée de Provence (ou muscade), je me suis dit: "qu'est-ce-que je vais en faire??" il y a bien la traditionnelle soupe ou le gratin mais je voulais faire plus original.

004 (1024x768)

Et ce tajine a été une réussite, apprécié de tous; cette courge, à la chair orangée, est très parfumée, un peu sucrée et musquée (d'où son nom). Certains petits m'ont demandé ce que c'était "ces petits bouts oranges"?, j'ai juste précisé que c'était de bons légumes pour leur avouer, une fois leur assiette terminée, que c'était de la courge. J'ai toujours peur que la définition d'un légume inconnu pour eux les freine pour goûter mais en général, je constate qu'ils aiment bien !

Ingrédients : pour 4 pers : 4 blancs de poulet- 500g de courge musquée (ou de potimarron)- 2 oignons- 2 cuillères à soupe de miel- 2 cuillères à soupe d’huile- ½ cuillère à café de cumin en poudre- 1 dose de safran- coriandre- sel.

Préparation et cuisson : 1h

* Verser la dose de safran dans une tasse d’eau tiède, laisser infuser.

* Éplucher et hacher les oignons.

* Éplucher et couper la courge en dés ; couper également les blancs de poulet en gros dés.

* Dans une cocotte allant au four, faire rissoler les oignons et le poulet dans l’huile ; ajouter les dés de courge, saler et laisser cuire 5 min en remuant.

* Ajouter le safran, deux verres d’eau, le miel et le cumin.

* Placer la cocotte dans le four (th 6 – 180°) et cuire pendant 20 min.

* Parsemer de coriandre au moment de servir, accompagné de semoule.

006 (1024x768)

Vous pouvez bien sûr remplacer les blancs de poulet par des cuisses, pour cela il faudra prolonger la cuisson de 20 min.

Posté par caillebotte à 11:25 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,


08 novembre 2014

Cannellonis aux épinards et boeuf haché

En proposant ce genre de plat à la cantine jeudi, c'était le succès garanti! l'association pâtes + viande hachée ne pouvait que plaire; je n'ai même pas eu à cacher la présence des épinards car la plupart des enfants les aiment et les oignons, là, impossible de les remarquer et de trier. Pas un soupçon de reste que ce soit du côté des enfants ou bien celui des adultes.

Par contre, il faut prévoir un peu beaucoup de temps pour préparer ces cannellonis! une fois ma soupe aux légumes mise tranquillement à cuire, ma farce prête, je me suis attelé à garnir un par un mes... 88 rouleaux de pâtes et ça m'a pris 1h1/2 en étant aussi dérangée par un gentil jeune homme du laboratoire du département qui venait prélever de l'eau pour analyse; on a papoté un p'tit peu et il a regretté d'être venu si tôt dans la matinée car il serait bien resté pour le déjeuner!

Ingrédients : pour 4 pers : 12 cannellonis à farcir- 350g de viande hachée- 200g d’épinards- 100g de gruyère râpé- 25cl de coulis de tomates- 1 œuf- 2 oignons- 1 gousse d’ail- un petit bouquet de persil- sel et poivre- huile d’olive.

Préparation et cuisson : 45 min

* Eplucher et émincer les oignons et l’ail. Hacher le persil. Ciseler les épinards et les faire blanchir à l’eau bouillante salée pendant 5 min ; bien égoutter.

* Dans une cocotte, faire revenir les oignons dans 2 cuillères à soupe d’huile d’olive ; ajouter la viande hachée, l’ail et le persil ; saler et poivrer.

* Incorporer les épinards, 10cl de  coulis de tomates et laisser cuire 15min. Laisser refroidir un peu et ajouter l’œuf ; bien mélanger.

* Farcir les cannellonis avec ce mélange ; disposer dans un plat à gratin, recouvrir du reste de coulis de tomate et parsemer de gruyère râpé.

* Cuire à four chaud th 6 (180°) pendant 30 min.

001 (1024x709)

006 (1024x768)

 Photos prises à la va-vite: la première avant le service et la seconde, c'est ma propre assiette avant que je ne dévore tout...

Posté par caillebotte à 11:07 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,

17 septembre 2014

Boeuf braisé à la Normande

Je sais qu'avec les températures qu'on a actuellement, ce n'est pas trop le moment de manger des plats mijotés ! alors comment cuisiner le boeuf autrement qu'avec ce genre de préparation ? puisque je suis obligée (selon le tableau de fréquences du GEMRCN) de proposer du boeuf -non haché- ou de l'agneau (trop cher) ou du veau (trop cher aussi) ou des abats (?? je n'ai pas encore essayé à part de la joue) au minimum  4 repas sur 20.

Avec l'arrivée de l'automne, la récolte des pommes et la fabrication du cidre une recette à la Normande s'imposait. Ce n'est pas la première fois que je réalise ce genre de préparation à Ma P'tite Cantine mais jamais avec du boeuf, je l'ai fait avec du poulet (ici) et de la dinde (ici).

Mis à part le fait que c'est toujours plus difficile de faire manger du boeuf que de la volaille ou du porc, les enfants ont bien aimé. Comme d'habitude, certains ont trié les champignons ou les dés de pommes et ils ont quand même eu tendance à redemander plus de coquillettes que de viande....

Ingrédients : pour 4 pers : 800g de bœuf à braiser (joue-paleron-macreuse)- 1litre de cidre brut- 1 petit verre de Calvados- 2 carottes- 1 petite boîte de champignons de Paris (facultatif)- 2 oignons- 2 échalotes- 2 pommes- 50g de beurre- laurier- 1 cuillère à soupe de crème fraîche épaisse- sel et poivre.

Préparation et cuisson : 3h

* Éplucher et émincer les oignons et les échalotes ; éplucher et couper les carottes et les pommes en petits dés.

* Dans une cocotte à fond épais, faire fondre le beurre ; y faire rissoler la viande de tous côtés ; flamber avec le calvados.

* Ajouter les oignons, les échalotes, les carottes, les champignons égouttés et la feuille de laurier ; saler et poivrer. Faire revenir quelques minutes.

* Ajouter enfin le cidre et laisser mijoter 2h ; 15 min avant la fin de cuisson, ajouter les dés de pommes et la crème fraîche.

001 (1024x769)

J'ai juste modifié un p'tit peu la recette, je n'ai pas flambé ma viande au Calvados !

Posté par caillebotte à 14:02 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,

03 septembre 2014

Kuru Fasülye

Ouh là là, j'en ai des choses à vous raconter pour cette rentrée! je commence par quoi ??

D'abord, je voudrais faire le point sur la quantité d'affamés que j'ai eu hier; c'est toujours comme ça la première semaine d'école à la rentrée de septembre, je ne connais pas le nombre exact d'inscrits à la cantine.

Vous le savez, la cantine et la garderie sont gérés par une association de parents d'élèves qui remet à chaque famille en début de semaine un bulletin d'inscription à la cantine pour la semaine suivante, bulletin qui doit être rendu rempli et signé le vendredi matin, dernier carat. La semaine précédant la rentrée, je ne vous l'apprend pas, ce sont les vacances donc pas de bulletin d'inscription. Alors, j'y vais un peu au pif sachant quand même que les 2/3 des enfants mangent tous les jours; je table donc sur une "fourchette" entre 50 et 65 repas et hier au final, c'était 58.

Ensuite, j'ai connu quelques péripéties pour ce premier (enfin second avec la pré-rentrée) jour de travail: plus de gaz au fourneau! heureusement d'ailleurs que je fais toujours une pré-rentrée comme les enseignants car je m'en suis rendue compte lundi et on a pu appeler le réparateur, un gentil jeune homme qui n'a pas réussi à me dépanner lundi soir. Dès 8h hier matin, il était de retour pour constater que pendant les vacances, des petits malins (pas malins du tout d'ailleurs) avaient eu la bonne idée d'enfoncer (même pire carrément casser) le coup de poing d'arrêt d'urgence pour le gaz !(boîtier qui se situe derrière l'école sans accès possible sinon escalader un mur...); mon gentil jeune homme, n'ayant pas la pièce de rechange, a dû se taper 140km aller/retour (Ma P'tite Cantine - Niort) pour ramener la fameuse pièce et me l'installer dans l'après-midi; entre temps, il m'avait fait un branchement provisoire pour que le gaz arrive quand même jusqu'au fourneau.

Et enfin, ce qui ne vous a pas échappé non plus c'est la mise en place des nouveaux rythmes scolaires avec la semaine des quatre jours et demi; pas de changement pour moi à la cantine, pas de service le mercredi midi mais modification dans l'équipe d'encadrement des enfants avec une nouvelle venue: Morgane qui s'occupera désormais des maternelles à la cantine à la place de Sandrine (la petite, voir trombinoscope ici) qui travaille maintenant le mercredi matin (en plus des autres matinées de la semaine).

008 (769x1024)

Elle a été tout de suite dans le bain Morgane avec 21 maternelles à déjeuner dont 4 pour qui c'était le premier jour d'école et premier repas à la cantine; ça n'a pas été triste pour nous deux, dans une semaine ça ira mieux!

Et le Kuru Fasülye (prononcer kourou fasoulié) dans tout ça ?? c'est un des plats national Turc qu'on pourrait comparer un peu à notre cassoulet français; Chaque région, chaque province, chaque district, chaque commune, chaque foyer possède sa façon à lui de le cuisiner. Il se sert traditionnellement accompagné de riz, de petits cornichons au vinaigre et de yogurt. Dans ma version à moi, je l'ai bien sûr adapté à la cantine et je n'ai pas mis de piments, les enfants ont bien aimé et c'était facile à servir et à manger pour le premier jour.

Ingrédients : pour 4 pers : 250g de haricots blancs secs- 3 oignons- 1 petite boîte de concentré de tomates (env. 70g)- 250g de bœuf haché- 2 cuillères à soupe de persil et de coriandre hachés- sel- poivre- piment et paprika en poudre- 2 cuillères à soupe d’huile.

Préparation et cuisson : 1h + 12h de trempage des haricots

* La veille de la préparation, faire tremper les haricots blancs dans l’eau. Le lendemain, égoutter les haricots.

* Eplucher et émincer les oignons.

* Dans une cocotte, faire revenir les oignons dans l’huile ; ajouter le concentré de tomates, la viande hachée ; saler et poivrer, ajouter une cuillère à soupe de persil et de coriandre, une cuillère à café de paprika et une pincée de piment en poudre (facultatif). Laisser cuire quelques minutes en remuant.

* Ajouter enfin les haricots et couvrir d’eau ; laisser mijoter 45 min, les haricots doivent être fondants.

* Au moment de servir, ajouter le reste de persil et de coriandre.

006 (640x480)

En cette saison, on peut bien sûr utiliser des haricots demi-secs.

Posté par caillebotte à 14:57 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

29 août 2014

Canard aux navets caramélisés

Et-c-est-reparti-pour-une-nouvelle-semaine

Une petite dernière avant la publication du menu de la semaine dimanche! mon nouvel agenda est à jour, mes commandes sont faites, mes courses c'est pour cet après-midi, il ne restera plus que la mise en jambes lundi, jour de pré-rentrée.

Cette recette est un amalgame du canard à l'orange et de celui aux navets, deux grands classiques de la cuisine française que j'ai revisités. Vous l'avez sans doute remarqué, j'aime bien le sucré-salé et de la virée chez mes parents, j'ai aussi ramené de bons petits navets; il ne restait plus qu'à...

Ingrédients: pour 4 pers: 2 filets (ou magrets) de canard- 1kg de navets (des ronds pour moi)- 4 cuillères à soupe de miel- 2 verres de jus d'orange- 2 cuillères à soupe de sucre roux- 30g de beurre- sel et poivre.

Préparation et cuisson: 30 min

* Eplucher et couper les navets en gros dés; les faire pré-cuire à l'eau bouillante salée pendant 10 min; égoutter.

* Enlever la graisse des filets de canards; les couper en deux pour obtenir 4 pavés.

* Faire fondre le beurre dans une poêle; y faire rissoler rapidement les navets à feu vif en ajoutant le miel et le sucre roux. Laisser caraméliser.

* Ajouter les pavés de canard dans la poêle, saler et poivrer; verser le jus d'orange et cuire encore quelques minutes; le canard doit être rosé.

* Servir bien chaud.

011 (1024x768)

Et à dimanche pour débuter une nouvelle année scolaire!

Posté par caillebotte à 13:56 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,


17 août 2014

Souris ou jarret d'agneau au thym et au romarin

Allez encore deux ou trois petites recettes avant la reprise qui approche à grands pas; eh oui dans deux semaines tout juste, je publierai le premier menu de la nouvelle année scolaire!

Voilà un morceau de viande que je cuisine rarement, pourquoi me direz-vous? et bien tout simplement parce qu'on n'en trouve pas souvent sur l'étal des boucheries chez nous et que l'agneau pour la cantine....pas dans mon budget!

J'ai donc trouvé des jarrets d'agneau en promo, quelle chance! et je me suis posé une question fondamentale:

"La souris ou le jarret, quelle différence ?"

720_sschema_agneau

Et après de longues recherches, j'ai trouvé un mouton pré-découpé qui nous explique bien tout ça. Le jarret, c'est le haut de la patte avant et la souris celui de la patte arrière.

Ingrédients: pour 2 pers: 2 souris ou jarrets d'agneau- 3 gousses d'ail- 3 échalotes- thym et romarin du jardin à volonté- huile d'olive- 500g de pommes de terre grenaille- sel et poivre.

Préparation et cuisson: 45 min

* Eplucher l'ail et les échalotes; les couper en deux.

* Dans un plat allant au four, disposer les souris (ou jarrets) d'agneau; ajouter les échalotes et l'ail, les branches de thym et de romarin, saler et poivrer; arroser d'un filet d'huile d'olive.

007 (1024x768)

* Faire cuire à four chaud th 6 (180°) pendant 30 min.

* Pendant ce temps, faire pré-cuire les pommes de terre (avec la peau) à l'eau bouillante salée pendant 10 min. Egoutter.

* Ajouter au plat de viande et laisser encore cuire 10 min. Déguster bien chaud.

008 (1024x768)

Tout le monde s'est régalé; même nos petits chiens ont eu droit à un gros os, ils ont été occupés pendant 5 min....

015 (1024x768)

Posté par caillebotte à 14:02 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

10 août 2014

Riz biryani au poulet et crevettes

Le biryani (aussi appelé biriani ou beriani) est un plat à base de riz (en général, du riz basmati) préparé avec des épices, de la viande,des œufs ou des légumes. Le biryani a été importé au sous-continent indien par les voyageurs musulmans et les marchands. Les variantes locales de ce plat ne sont pas seulement populaires en Asie du Sud mais également au Moyen-Orient. Bon moi, histoire de rajouter mon grain de sel, j'y ai mis aussi des crevettes.

Et ce que j'adore par dessus tout dans ce plat, c'est le clou de girofle qui parfume si agréablement le riz.

Ingrédients: pour 4 pers: 250g de riz basmati- 300g de filets de poulet- 300g de crevettes roses- 3 oignons- 3 gousses d'ail- 3 tomates- 1 petite cuillère à café des épices suivantes en poudre: cumin, curcuma, cardamome et coriandre- 4 ou 5 clous de girofle- huile neutre.

Préparation et cuisson: 40 min

* Décortiquer les crevettes; couper les filets de poulet en gros dés.

* Éplucher et émincer les oignons; éplucher et hacher l'ail; épépiner et couper les tomates en petits dés.

* Dans une sauteuse (ou un wok), faire chauffer l'huile (3 cuillères à soupe); y faire rissoler les oignons et l'ail sans prendre couleur. Ajouter les dés de poulet, les épices et laisser cuire deux ou trois minutes en remuant.

* Ajouter le riz, les clous de girofle, les dés de tomates, mélanger quelques minutes et verser de l'eau (deux fois la valeur du riz) pour couvrir largement le tout. Porter à ébullition, couvrir et laisser mijoter à feu doux jusqu'à absorption complète du liquide; 5 min avant la fin de cuisson, incorporer les crevettes.

* Déguster bien chaud.

002 (1024x768)

En attendant de voir le soleil et l'été vraiment s'installer -il ne faut pas déserpérer- , voilà un bon petit plat qui réchauffe!

Posté par caillebotte à 22:02 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,

12 juin 2014

Poulet à la chicorée

Exceptionnellement pas de Cantine'Quiz cette semaine, je n'ai pas eu le temps de préparer des questions.

k6001677

Avec le retour du soleil, voilà une recette simple et rapide à préparer. Ce qui prend le plus de temps, c'est de couper les poivrons en petits dés!

La chicorée liquide est préparée à partir des racines de la plante; les chicorées sont des plantes de la famille des Astéracées qui comportent des espèces sauvages (photo), des variétés à feuilles (endive, frisée, scarole, chicorée rouge...) et d'autres à racines (chicorée en grains, en poudre servant à préparer une boisson ressemblant au café).

Tout le monde a apprécié, il y a eu quand même un petit reste car avec la chaleur soudaine, on a moins d'appétit ou alors, on ne mangerait que des choses fraîches; je vais prévoir une soupe glacée pour la semaine prochaine ou la suivante, je suis sûre que d'ici là, histoire de m'embêter, les températures seront moins élevées...

Ingrédients : pour 4 pers : 4 filets de poulet- 1 gros poivron rouge- 2 échalotes- 4 cuillères à soupe de vin blanc sec- 4 cuillères à café de chicorée liquide- 2 cuillères à soupe d’huile d’olive- sel et poivre.

Préparation et cuisson : 25 min

* Couper les filets de poulet en gros dés.

* Épépiner et couper le poivron en petits dés ; éplucher et émincer finement les échalotes.

* Faire rissoler les filets de poulet dans l’huile d’olive ; saler et poivrer ; incorporer les dés de poivron et les échalotes émincées. Faire cuire à feu vif en remuant.

* Ajouter le vin blanc et la chicorée liquide ; laisser mijoter à feu doux pendant 15 min.

* Servir bien chaud.

001 (1024x768)

Et merci à tous pour vos petits messages d'amitiés.

0f9e9752

Posté par caillebotte à 18:40 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,

24 mai 2014

Friands à la viande

Pas besoin de motiver les troupes hier, je savais qu'avec ce genre de recettes j'aurais du succès! après une semaine plutôt atypique comme je vous le disais jeudi (voir Quiz), nous n'avions donc que les cyles 2 et 3 à déjeuner (une quarantaine d'enfants quand même).

Je dis "nous" parce que cette semaine et la semaine à venir, Charlène est en stage de "découverte d'un métier" à Ma P'tite Cantine, autant lui faire faire quelque chose d'intéressant pour changer des pommes de terre à éplucher ou des oignons à hacher (s0094n'est-ce-pas Charlène ??).

Et Charlène ne fait pas que "découvrir un métier", elle constate aussi avec surprise que les enfants de Ma P'tite Cantine adooooooooorent mon velouté de tomates, que j'ai finalement servi plutôt chaud vu la météo..., et aiment également la salade verte (avec les friands) car les deux grands saladiers qu'elle avait préparé ont été torpillés !

Ingrédients : pour 4 pers : 1 pâte feuilletée (rectangulaire de préférence)- 150g de bœuf haché- 150g de chair à saucisse- 1 oignon- 2 gousses d’ail- 4 cuillères à soupe de persil haché- 2 cuillères à soupe de ketchup- 1 œuf pour dorer la pâte- sel- poivre- 4 épices.

Préparation et cuisson : 40min

* Éplucher et hacher finement l’oignon et l’ail.

* Dans un saladier, mélanger les deux viandes, le persil, l’ail et l’oignon ; saler, poivrer, ajouter ½ cuillère à café de 4 épices et le ketchup.

* Bien mélanger pour obtenir une farce homogène.

* Étaler votre pâte feuilletée ; couper en huit rectangles de même taille.

006 (768x1024)

Charlène en pleine réalisation.

* Mettre de la farce au centre de quatre rectangles puis recouvrir avec les autres morceaux de pâte ; bien souder les bords à l’aide du blanc d’ œuf et dorer le dessus de chaque friand avec le jaune.

* Faire cuire à four chaud th 7 (200°) pendant 25 à 30 min ; servir avec une salade verte.

011 (1024x768)

Je vous rassure, c'était un friand par personne! seul Noah (GS) n'a pas terminé son feuilleté mais je lui accorde des circonstances atténuantes pour avoir auparavant avalé deux bonnes assiettes de velouté de tomates!!

Posté par caillebotte à 11:43 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,

19 avril 2014

Daube de boeuf au chocolat

Cette année, pas de jolie petite entrée (comme ici en 2010) ou de dessert de fêtes (comme ici en 2011) faute de temps! j'ai de plus en plus d'enfants inscrits à la cantine, surtout des maternelles: hier, ils étaient 30 grands et 30 petits dont 3 qui ont fait leur rentrée depuis peu alors il ne faut pas avoir les deux pieds dans le même sabot. En revanche, la semaine prochaine comme jeudi la classe de Raphaël sera en visite au collège -ils y déjeuneront- j'aurai un peu de temps pour leur préparer du saucisson au chocolat pour vendredi!

Alors comme vous pouvez le constater, la recette de daube de boeuf "de Pâques" promise sur le menu de la cantine dimanche dernier s'est transformée en daube de boeuf au chocolat! ce n'est évidemment pas une erreur de ma part mais encore et toujours une astuce pour ne pas "annoncer la couleur" dès le début de semaine. Je n'ai dévoilé la composition de la sauce qu'en fin de repas. Ça faisait longtemps que j'avais l'intention de préparer cette recette et l'occasion était toute trouvée; tout le monde a bien aimé surtout avec les tagliatelles! En fait, c'est un Bourguignon auquel on ajoute du chocolat.

Ingrédients : pour 4 pers : 700g de bœuf à braiser (gîte, paleron, basse côte, collier)- 150g de lardons fumés- 1 oignon- 2 gousses d’ail- 1 bouteille de bon vin rouge- 50cl de bouillon de bœuf- 2 cuillères à soupe de farine- 4 cuillères à soupe d’huile (ou 50g de margarine)-  5 carrés de chocolat noir- thym-laurier- sel et poivre.

Préparation et cuisson : 2h + 1 nuit de marinade

* Faire mariner la viande pendant une nuit avec le vin rouge, thym et laurier.

* Éplucher et hacher l’ail et l’oignon.

* Égoutter la viande et garder la marinade.

* Dans une cocotte, faire rissoler la viande dans l’huile bien chaude, ajouter les lardons, l’ail et l’oignon hachés ; laisser roussir quelques minutes en remuant puis ajouter la farine ; bien mélanger, verser la marinade et le bouillon de bœuf, saler, poivrer, amener à ébullition puis laisser mijoter à feu doux pendant 1h45.

* En fin de cuisson, ajouter le chocolat en remuant ; servir accompagné de tagliatelles à l’huile d’olive.

006 (1024x768)

La photo n'est pas encore formidable, j'ai fait vite....

Pour une version plus festive de la recette, vous pouvez ajouter des zestes d’orange et des cèpes poêlés.

LJ7_m8JzCKdRUecKwVbASSTxaLI

Et toujours plein de jolies créations chez Marie-Christine (ici)

Posté par caillebotte à 11:14 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,