14 novembre 2012

Carrés feuilletés à la confiture

Cette recette -enfin si on peut appeler ça une "recette"- est tellement simple à faire que j'ai un peu honte de la publier mais bon, les enfants m'ont fait remarquer fort justement qu'ils pourraient la réaliser sans (pratiquement) l'aide de leurs parents alors....

Il y a Mathilde (CM1) qui m'a demandé si c'était moi qui avait fait la pâte feuilletée...et Sandrine P.(Atsem) d'affirmer: "Ben évidemment, et en plus elle a même fait la confiture!" C'est sûr, J'AURAIS PU faire tout ça mais alors, comme dit François (enseignant de maternelles) j'aurais besoin qu'on m'installe un lit pliant dans la cantine parce qu'il m'a fallu déjà plus d'une heure (sans compter la cuisson) pour confectionner un peu plus d'une cinquantaine de carrés, et j'ai pris de l'avance en les préparant lundi après-midi car hier, j'avais les radis à éplucher, les lasagnes Bolognaises à faire et aussi, cuire les feuilletés avant les lasagnes!

Bon côté pâte feuilletée, rien à redire: j'ai une pâte surgelée -pure beurre- en plaque qui est nickel par contre, je ne dirais pas la même chose de la confiture -de fraises???- j'ai cherché désespérément les morceaux de fraises, même pas une trace d'akène (petits grains sur la surface de la fraise) c'était plutôt de la gelée..là, c'est vrai qu'une bonne confiture "maison" aurait été largement meilleure!

Ingrédients : pour 4 pers : 1 pâte feuilletée- confiture à votre choix.

Préparation et cuisson : 25 min

* Dérouler la pâte et découper les bords pour former un carré ; couper ce carré en quatre parties égales.

* Tapisser votre plaque allant au four de papier sulfurisé et poser les carrés de pâtes dessus.

* Relever un peu les bords de chaque carré ; les garnir de confiture.

* Couper des petites bandes de pâtes avec les bouts restants.

* Déposer les bandes sur les carrés en formant des croisillons.

* Cuire à four chaud th6 (180°) pendant 15 à 20 min, le dessus doit être doré

feuilleté 004

feuilleté 009

J'avais déjà testé cette recette à la maison avec de la gelée de casseilles/groseilles mais j'en avais mis de trop et ça a débordé! là, je me suis méfiée alors, j'ai moins garni mes carrés: résultat, j'ai trouvé qu'il y en n'avait pas assez...je pense que ce serait vraiment mieux avec de la confiture, de la vraie avec des morceaux!

Posté par caillebotte à 11:29 - - Commentaires [5] - Permalien [#]


11 novembre 2012

Menu de la cantine

faim2

Semaine du 12 au 16 novembre 2012

LUNDI

Demi pamplemousse

Rouelle de porc en cocotte

Jardinière de légumes

Yaourt nature

MARDI

Radis noir et rose

Lasagnes à la Bolognaise "maison"(boeuf bio)

Carré feuilleté à la confiture*

JEUDI

Soupe aux vermicelles

Dos de colin à l'estragon

Choux fleurs

Fromage

Pomme Jonagored

VENDREDI

Salade de mâche, oeufs durs, lardons et noix

Poulet Tandoori*

Riz Basmati aux raisins secs

Yaourt aux fruits

* Les recettes pour bientôt !

a201212

Posté par caillebotte à 11:07 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

09 novembre 2012

Gaufres au potimarron

c37a8f63

Vous avez dû vous en rendre compte, je préfère -de loin- le potimarron à la citrouille et je l'adore en dessert. Cette fois-ci, après les muffins (voir ici), j'ai opté pour les gaufres; le soleil que nous avions depuis quelques jours est reparti (où??) alors j'avais besoin d'une petite gourmandise pour cette fin de semaine avant d'attaquer la seconde partie de ce premier trimestre.

Ingrédients: pour une quinzaine de gaufres: 450g de potimarron (ou de citrouille)- 4 oeufs- 450g de farine- 5 cuillères à soupe de sucre en poudre- 80g de beurre fondu- 1/2 cuillère à café de cannelle- 20cl d'eau- 1 sachet de levure chimique- sel.

Préparation et cuisson: 45 min

* Épépiner et couper le potimarron en gros dés (je ne l'épluche toujours pas!); cuire dans une casserole d'eau bouillante salée pendant 15 min; égoutter et passer au moulin à légumes pour obtenir une fine purée.

* Dans un saladier, mélanger les oeufs entiers et le sucre, ajouter le beurre fondu, l'eau, la farine, la levure et la cannelle. Bien mélanger pour obtenir une pâte lisse (utiliser éventuellement un batteur électrique); incorporer enfin la purée de potimarron.

* Et laissez faire le gaufrier....enfin pas tout à fait tout seul!

gaufres 009

Il est important de bien laisser s'égoutter la chair de potimarron; par contre, si vous utilisez de la citrouille, il faudra peut être ajouter moins d'eau à la pâte.

Et rendez-vous dimanche pour le menu de la cantine de la semaine prochaine (eh oui, fini les vacances...)

Posté par caillebotte à 12:18 - - Commentaires [11] - Permalien [#]

07 novembre 2012

Côtes de bettes à l'ail et à la crème

Et voilà le dernier épisode du feuilleton "recettes réalisées avec le contenu du panier de légumes rapportés du jardin de mon papa"! c'était au tour des côtes de bettes de se faire manger. C'est une recette toute simple qui change du traditionnel gratin béchamel ou sauce tomate.

Chez nous, on appelle ce légumes côtes de bettes: on peut aussi selon les régions le trouver sous le nom de blettes, jotte (en patois Vendéen) ou poirée. Il en existe des variétés moins communes à côtes rouges, roses, oranges, jaunes ou vert tendre qui sont de plus en plus utilisées dans les parterres municipaux comme plantes ornementales, c'est très joli!

k5612887

Ingrédients: pour 4 pers: 1kg de côtes de bettes- 8 gousses d'ail- 2 cuillères à soupe d'huile d'olive- 2 cuillères à soupe de crème fraîche épaisse- sel et poivre.

Préparation et cuisson: 30 min

* Préparer les côtes de bettes: garder les plus belles feuilles, "effiler" les côtes (retirer les filaments) et les couper en tronçons. Ciseler les feuilles en chiffonnade. Éplucher et hacher l'ail.

* Dans une cocotte, faire chauffer une cuillère d'huile d'olive; y faire fondre les feuilles de bettes pendant 5 min; ajouter les côtes, saler, couvrir d'eau chaude et laisser cuire 15 min; égoutter.

* Dans une poêle, faire rissoler l'ail haché dans la dernière cuillère d'huile d'olive, ajouter les bettes (côtes+feuilles) et la crème fraîche; rectifier l'assaisonnement et laisser encore mijoter 5 min et servir bien chaud en accompagnement d'une viande grillée.

côtes de bettes 002

Avec les feuilles de bettes, je réalise aussi une recette Vendéenne délicieuse: le far (à ne pas confondre avec le far Breton qui est un dessert); c'est un mélange de feuilles d'oseille et de feuilles de bettes auquel on ajoute  -encore- de la crème fraîche; je tâcherai de vous en donner la recette un de ces jours (pendant les vacances de Noël peut être??). J'avais bien une superbe touffe d'oseille dans mon jardin mais avec les trombes d'eau qu'on a eu ces derniers temps, les escargots et autres limaces se sont régalés alors...il va falloir attendre qu'elle repousse!

mod_article58123885_508422ba46d29

Posté par caillebotte à 15:58 - - Commentaires [7] - Permalien [#]

05 novembre 2012

Noix de St Jacques, purée de betteraves au vinaigre balsamique

Je continue de vous dévoiler ce que j'ai cuisiné avec le contenu du panier rapporté du jardin de mon papa la semaine dernière; après le radis noir, c'était au tour de la grosse betterave de finir dans la casserole! quand j'étais petite, maman préparait souvent les betteraves de cette façon, chaude à la poêle; j'ai juste modifié un peu sa recette en remplaçant le vinaigre "normal" par du vinaigre balsamique.

Ingrédients: pour 4 pers: 400g de betteraves rouges- 4 échalotes- 12 noix de St Jacques- 50g de beurre demi-sel- 5 cuillères à soupe de vinaigre balsamique- sel et poivre.

Préparation et cuisson: 1h15min

* Si comme moi, vous utilisez des betteraves crues, les faire cuire (coupées en quatre si elles sont grosses) dans une casserole d'eau bouillante salée pendant environ 1h.

* Éplucher et hacher les échalotes; éplucher et passer les betteraves au moulin à légumes, grosse grille ou les hacher grossièrement au robot.

* Faire fondre 25g de beurre dans une poêle et y faire rissoler les échalotes; ajouter les betteraves et 3 cuillères à soupe de vinaigre; cuire à feu vif pendant 5 min en remuant. Rectifier l'assaisonnement si nécessaire.

* Pendant ce temps, dans une autre poêle, cuire les noix de St Jacques dans le reste du beurre 2 min de chaque côté; saler, poivrer, ajouter 2 cuillères à soupe de vinaigre et laisser encore une minute à feu vif.

* Servir les noix de St Jacques accompagnées de la purée de betteraves.

betteraves 1

"Monsieur" n'étant pas fan de betterave chaude, je me suis préparé cette assiette pour moi toute seule et je me suis bien régalée...

Posté par caillebotte à 07:32 - - Commentaires [12] - Permalien [#]


02 novembre 2012

Salade de radis noir aux crevettes, sauce roquefort

a40f50b1

Vous allez me dire qu'avec le temps qu'on a en ce moment dans l'ouest, une soupe en entrée serait bienvenue plutôt qu'une salade! mais, moi, j'avais envie de manger une salade!

J'ai l'habitude de déguster le radis noir tout simplement en rondelles avec une tartine de pain et du beurre alors j'ai voulu changer un peu en le préparant râpé.

Ingrédients: pour 2 pers: 1 radis noir- une quizaine de crevettes roses- 1 portion de Roquefort (25g)- 1 cuillère à soupe de mayonnaise- 1 cuillère à soupe de yaourt à la Grecque- ciboulette.

Préparation: 15 min

* Décortiquer les crevettes et les couper en trois ou quatre; râper le radis noir (moi, je ne l'épluche pas).

* Dans un saladier, écraser le Roquefort (j'utilise mon presse-ail); ajouter la mayonnaise, le yaourt et la ciboulette ciselée; bien mélanger.

* Ajouter le radis râpé et les dés de crevettes à la sauce; bien mélanger et mettre au frais avant de servir.

radis

Vous pouvez aussi présenter cette entrée en verrines avec de la chiffonnade de salade.

vil2_malade

En plus, une petite recette contre la toux: couper un radis noir en rondelles sans l'éplucher; dans une assiette creuse, alterner une couche de radis noir et une couche de sucre et ainsi de suite; laisser reposer 12h et boire le sirop obtenu (1 cuillère à café 3fois par jour).

Posté par caillebotte à 16:39 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

31 octobre 2012

Il y avait longtemps...

...que je n'avais pas été taguée! C'est Lilou qui l'a fait cette fois-ci, Merci Lilou: allez voir sur son blog Lilou pour L (ici), elle est experte en couture, tricot, crochet...et réalise plein de jolies choses.

versitle-blogger

Alors, quand on est taguée, on doit mettre le logo du tag (c'est fait), nommer et remercier la personne qui nous a remis le prix (c'est fait aussi) et dire plein de choses sur nous! et ça, je l'ai déjà fait ici et ici alors je ne recommence pas (je me dégonfle un peu sur ce coup là...); on doit aussi redistribuer le prix à d'autres blogs qu'on aime et ça aussi, bien sûr, je l'ai déjà fait (et je me re-dégonfle).

panier 002

Je reviens de deux jours chez mes parents et voici un "peu" de ce que j'ai rapporté du jardin de mon papa! je dis un peu car si j'avais écouté mon papa, j'aurais pris des carottes, navets, fenouil, brocolis, poireaux, tétragones (une sorte d'épinards délicieux!)...mais j'ai une toute petite voiture qui n'a qu'un tout petit coffre! j'ai "seulement" ramassé un chou "pomme" (comme dit papa), un énorme chou Romanesco, une énorme betterave, deux radis noirs et une dizaine de côtes de bettes! le reste, ce sera pour la semaine prochaine. Donc recettes à suivre...

mod_article57852125_507c59b0e8002 

Posté par caillebotte à 15:22 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

30 octobre 2012

Petits pains au lait

5d7aa529

 

Petite pause de deux semaines pour Ma "vraie" P'tite Cantine...mais, je ne reste pas bien loin du fourneau pendant ces vacances d'automne!

Automne, automne...presque l'hiver oui! 1° au thermomètre ce matin comme hier, ce n'est pas énorme pour une fin octobre. Alors, pour le petit déjeuner du week-end dernier, j'avais préparé une petite douceur: il me restait un cube de levure fraîche alors j'ai opté pour des petits pains au lait!

Ingrédients: pour environ 14 petits pains: 500g de farine- 25g de levure fraîche (un cube)- 20cl de lait- 35g de sucre en poudre- 125g de beurre- 8cl de crème fraîche- 1 cuillère à café de sel fin- 1 jaune d'oeuf pour dorer.

Préparation et cuisson: 45 min + 2h30 de repos

* Délayer la levure dans le lait tiède; dans un saladier, mélanger 100g de farine avec la levure; laisser reposer 30 min.

* Incorporer le reste de la farine, le sucre, le sel, le beurre et la crème fraîche. Pétrir la pâte sur un plan de travail fariné en l'étirant pour lui incorporer de l'air; laisser lever dans un endroit tempéré (20 à 22°) pendant 1h30.

* Séparer la pâte en petites boules en leur donnant une forme allongée; les placer sur une plaque allant au four recouverte de papier cuisson; laisser lever encore 30 min.

* Dorer les petits pains avec le jaune d'oeuf et faire cuire à four chaud th 7 (210°) pendant 15 à 20 min.

DSCN5797

Et croyez-moi si vous le voulez, il n'en reste plus...

Posté par caillebotte à 22:06 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

27 octobre 2012

Velouté de pâtisson aux noisettes

13-SORCFUMET

Comme je vous le disais à la publication du Cantine'Quiz, quel succès...malgré le fait que jeudi, comme par hasard, il ne faisait pas vraiment froid! un délicieux velouté à refaire, tout le monde s'est régalé!

Pour changer de la traditionnelle soupe à la citrouille d'Halloween (que j'ai déjà proposé ici), je me suis attaquée aux pâtissons; encore un légume pas bien facile à éplucher quand on veut préparer une soupe ou une purée! j'ai trouvé une méthode bien pratique: les couper (quand même) en quatre et les faire cuire 15 min à l'eau ou dans un bouillon; il ne reste plus qu'à gratter la peau avec une petite cuillère pour récupérer la chair.

Ingrédients : pour 4/6 pers : 1 pâtisson- 1 gousse d’ail- 2 échalotes- 20cl de crème fraîche- 10cl de lait- 50g de noisettes en poudre- 1 cube de bouillon de volaille-1 cuillère à soupe d’huile d’olive-  sel et poivre.

Préparation et cuisson : 30 min

* Laver, épépiner et couper le pâtisson en gros cubes (inutile de vous énerver pour l’éplucher cru) ; le faire cuire à l’eau bouillante salée à laquelle vous aurez ajouté le cube de bouillon pendant 20 min. Égoutter en gardant 20cl de bouillon et enlever la peau.

* Éplucher et hacher l’ail et les échalotes ; faire chauffer l’huile d’olive dans une casserole ; y faire rissoler l’ail et les échalotes sans prendre couleur.

* Ajouter la chair de pâtisson, le bouillon, le lait, la crème fraîche et les noisettes en poudre. Saler et poivrer à votre goût et mixer pour obtenir une consistance onctueuse.

DSCN5392

Ce velouté garde quand même une petite consistance "granuleuse" c'est pour ça que j'avais un peu peur que certains n'aiment pas; il y a aussi la poudre de noisette qui laisse des petits points de couleur marron que des enfants ont pris pour du poivre.. (s'il y a du poivre, ça pique et si ça pique, c'est pas bon!!!).

Merci à François qui m'a gentiment prêté son appareil photo, le mien ayant définitivement rendu l'âme! 

Et n'oubliez pas:

mod_article58111237_5083ecd7854c0

Posté par caillebotte à 11:51 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

25 octobre 2012

Cantine'Quiz

Après une semaine "sans" pour cause de Semaine du Goût, voici le retour du Cantine'Quiz!

Les questions portaient sur les noisettes, présentes en poudre dans le velouté de patisson servi en entrée aujourd'hui et qui a eu un succès inespéré (la recette demain ou samedi...):

La noisette est le fruit préféré des :

       *    sangliers    *    écureuils   *    lapins     

         

Le premier pays au monde producteur de noisettes est :

      *   la Chine                   *   la France                   *   la Turquie

Facile pour la première question, tout le monde a répondu "écureuils" et à la seconde, pas si mal, trois équipes sur cinq ont répondu la Turquie.290px-Illustration_Corylus_avellana0_clean

Les noisetiers sont originaires de la zone tempérée de l’hémisphère nord, particulièrement des régions qui bénéficient d’un hiver relativement doux et d’un été frais. Ce climat est caractéristique des bords de mer. C’est d’ailleurs là que se trouvent les principales cultures de noisettes : Turquie (mer Noire), Espagne et France (océan Atlantique) et Oregon aux États-Unis (océan Pacifique).

Le noisetier se multiplie par marcottage ou bouturage, il est en pleine production à partir de l'âge de 8-12 ans et peut vivre jusqu'à 60 ans.

En Europe, les écureuils sont un élément important dans la reproduction du noisetier. Ils enterrent les noisettes loin de l'arbre, afin de se faire des réserves alimentaires, mais semblent oublier fréquemment l'emplacement de ces réserves ! (source Wikipédia).

 Et enfin, un petit florilège du mot "noisette" employé de différentes façons:

* la noisette de beurre, le beurre noisette, les pommes noisette, le café noisette, la couleur noisette, Casse Noisette, la noisette d'agneau...

8d775afd

Posté par caillebotte à 22:07 - - Commentaires [3] - Permalien [#]