24 mai 2014

Friands à la viande

Pas besoin de motiver les troupes hier, je savais qu'avec ce genre de recettes j'aurais du succès! après une semaine plutôt atypique comme je vous le disais jeudi (voir Quiz), nous n'avions donc que les cyles 2 et 3 à déjeuner (une quarantaine d'enfants quand même).

Je dis "nous" parce que cette semaine et la semaine à venir, Charlène est en stage de "découverte d'un métier" à Ma P'tite Cantine, autant lui faire faire quelque chose d'intéressant pour changer des pommes de terre à éplucher ou des oignons à hacher (s0094n'est-ce-pas Charlène ??).

Et Charlène ne fait pas que "découvrir un métier", elle constate aussi avec surprise que les enfants de Ma P'tite Cantine adooooooooorent mon velouté de tomates, que j'ai finalement servi plutôt chaud vu la météo..., et aiment également la salade verte (avec les friands) car les deux grands saladiers qu'elle avait préparé ont été torpillés !

Ingrédients : pour 4 pers : 1 pâte feuilletée (rectangulaire de préférence)- 150g de bœuf haché- 150g de chair à saucisse- 1 oignon- 2 gousses d’ail- 4 cuillères à soupe de persil haché- 2 cuillères à soupe de ketchup- 1 œuf pour dorer la pâte- sel- poivre- 4 épices.

Préparation et cuisson : 40min

* Éplucher et hacher finement l’oignon et l’ail.

* Dans un saladier, mélanger les deux viandes, le persil, l’ail et l’oignon ; saler, poivrer, ajouter ½ cuillère à café de 4 épices et le ketchup.

* Bien mélanger pour obtenir une farce homogène.

* Étaler votre pâte feuilletée ; couper en huit rectangles de même taille.

006 (768x1024)

Charlène en pleine réalisation.

* Mettre de la farce au centre de quatre rectangles puis recouvrir avec les autres morceaux de pâte ; bien souder les bords à l’aide du blanc d’ œuf et dorer le dessus de chaque friand avec le jaune.

* Faire cuire à four chaud th 7 (200°) pendant 25 à 30 min ; servir avec une salade verte.

011 (1024x768)

Je vous rassure, c'était un friand par personne! seul Noah (GS) n'a pas terminé son feuilleté mais je lui accorde des circonstances atténuantes pour avoir auparavant avalé deux bonnes assiettes de velouté de tomates!!

Posté par caillebotte à 11:43 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,


22 mai 2014

Cantine'Quiz

Je me suis encore inspirée du menu pour concocter le quiz: les fraises (associées au fromage blanc lundi) et les sandwiches. Et bien sûr, vous me demandez: "quel jour les sandwiches ??"

Cette semaine, c'est pratiquement tous les jours que j'ai dû préparer des pique-niques: mardi, c'était la classe d'Emilie qui était de sortie, aujourd'hui celle de Raphaël et demain celle de François! et en guise de "repas pris en plein air" (c'est la définition du pique-nique), je fournis à ceux qui le souhaitent (la plupart des enfants et tous les adultes) un (ou deux) wraps tartinés de fromage frais et garnis de carottes râpés, salade verte et jambon, un jus d'orange, un yaourt à boire et bien sûr...un petit paquet de ships (que serait -pour les enfants- un pique-nique sans ships...?).

Et aux deux expressions proposées, tout le monde a trouvé les bonnes réponses; c'est vrai que mes "fausses" affirmations étaient un peu fantaisistes...

Que signifie l’expression « ramener sa fraise » ?

*  se vanter, être prétentieux, intervenir dans une conversation sans y  être invité

*  apporter le dessert

Que signifie l’expression « être pris en sandwich » ?

*  être coincé des deux côtés

*  être surpris en train de manger

BntEipDDs64D1JKcY5sUEcSPOWI

"Ramener sa fraise" c'est donc intervenir dans une discussion sans y être invité souvent de manière prétentieuse, arrogante. Cette expression nous vient de l’argot du début du XXe siècle. Le sens premier signifiait râler, ronchonner. Ici encore, comme avec le chou, la fraise désigne la tête, le visage.

ct0015 Bon et accessoirement, si on ramène une (ou plusieurs) fraise (s) ça peut vouloir signifier aussi "apporter le dessert"!!

i0061

"Etre pris en sandwich" , c'est clair et net comme expression; ça veut dire: coincer, bloquer, empêcher la fuite en intervenant de deux côtés à la fois ; se trouver entre deux feux. Etre dans la même situation que la tranche de jambon coincée entre deux morceaux de baguette.

c93eee62

Posté par caillebotte à 17:39 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

18 mai 2014

Menu de la cantine

faim2

Semaine du 19 au 23 mai 2014

LUNDI

Betteraves sauce crudités

Rôti de porc à l'estragon

Mojettes de Vendée (IGP)

Fromage blanc aux fraises

003

Voici les fraises fraîchement cueillies aux vergers

MARDI

Salade de blé aux lardons

Paupiette de saumon au beurre citronné

Flan de courgettes

Yaourt nature

JEUDI

Salade composée

(haricots verts-oeufs durs)

Parmentier de dinde (la recette ici)

Flan au caramel

VENDREDI

Velouté de tomates glacé...ou pas (selon la météo) (la recette ici)

Friand à la viande *

Salade verte

Fromage

Banane

* La recette pour bientôt !

y29zE8EWZppV8YF7MOF5IWXnTkA

Posté par caillebotte à 12:40 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

15 mai 2014

Cantine'Quiz

wDqD1

Ma parole, les enfants ont profité des vacances de printemps pour réviser leurs expressions liées à la gastronomie, c'est pas possible!

Aujourd'hui, j'en ai choisi deux se rapportant à l'entrée servie à la cantine; les enfants étaient ravis d'avoir trouvé les bonnes réponses aux deux questions.

Que signifie l’expression « faire monter la mayonnaise » ?

*  calmer, reposer

*  énerver, irriter

Que signifie l’expression « prendre quelqu’un pour un jambon » ?

*  prendre quelqu’un pour une personne idiote, imbécile

*  prendre quelqu’un pour une personne intelligente, douée

7av2

Faire monter la mayonnaise signifie donc aggraver un problème, un conflit en en exagérant les termes. Dresser les unes contre les autres les parties d'une dispute, échauffer les esprits, comme dans Astérix où on rencontre souvent cette situation.

257019

Prendre quelqu'un pour un jambon ou bien être pris pour un jambon, c'est évidemment prendre quelqu'un ou être pris pour un imbécile, un sot, un idiot! j'ai cherché un peu partout la raison de ce rapprochement avec le jambon, j'ai trouvé une explication et je ne sais pas si elle est valable: l'expression viendrait du moyen âge où l'on disait lorsqu'on se faisait avoir, "être gros jean comme devant". Être gros jean s'est transformé en bon jean, puis le verlan a fait l'inversion des syllabes "jean bon" donc qu'on a assimilé à un jambon.

2MZ75bqoOHIO2_V-S4G7OWV3X44

Posté par caillebotte à 19:01 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

13 mai 2014

Dahl de lentilles corail

k10926361

Le dahl (ou daal, dhal, dal) désigne en Inde plusieurs légumineuses de type lentille et c'est aussi le nom donné à un plat à base de légumineuses.

Le Masoor dal, c’est à dire les lentilles corail, appelées aussi lentilles rouges, est donc l’une des variétés de lentilles, de la famille des légumineuses. Elles sont issues d'une plante annuelle cultivée pour ses graines noires et qui ressemblent aux lentilles du Puy. Elles ont cette couleur orange si particulière seulement une fois décortiquées. Elles sont absolument essentielles dans l'alimentation indienne, car elles sont très riches en protéines, aliment incontournable dans le régime végétarien. Elles sont aussi riches en fer et en fibres notamment.

Comme beaucoup de plats typiques d'un pays ou d'une région, il y a autant de façons de le préparer qu'il y a de cuisiniers(ères), dans sa version un peu liquide comme une sorte de soupe ou alors, en plat principal accompagné de riz et/ou d'un curry de légumes.

J'ai choisi de servir ces lentilles corail avec du boeuf au curry, tout le monde a apprécié = pas de restes !

Ingrédients : pour 4 pers : 200g de lentilles corail- 1 oignon- 2 tomates- 1 cuillère à café de concentré de tomates- 1 cuillère à café de curry- 1 pincée de cannelle- 2 clous de girofle- 45cl d’eau- huile d’olive- sel- poivre- coriandre fraîche (facultatif).

Préparation et cuisson : 30 min

* Éplucher et hacher l’oignon ; épépiner et couper les tomates en petits dés.

* Dans une cocotte, faire revenir l’oignon et les tomates dans 3 cuillères à soupe d’huile d’olive et laisser cuire à feu doux pendant 5 min.

* Ajouter les épices, le concentré de tomates et les lentilles ; saler, poivrer et couvrir d’eau.

* Laisser cuire à feu doux et à couvert pendant environ 20 min.

* Servir tout simplement avec du riz parfumé et quelques brins de coriandre fraîche ou en accompagnement de viande.

004 (1024x768)

Certaines versions remplacent l'eau par du lait de coco.

Posté par caillebotte à 20:52 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,


11 mai 2014

Menu de la cantine

5a3f4139

C'est reparti pour le dernier trimestre parce que... pour le barbecue, il va falloir attendre un p'tit peu vu la météo et en plus, ce n'est pas le genre de cuisine conforme pour la cantine! pourtant les enfants m'ont demandé bien souvent pourquoi je ne faisais pas de barbecue ?......

faim2

Semaine du 12 au 16 mai 2014

LUNDI

Radis

Joues de porc confites (la recette ici)

Pommes de terre nouvelles Sarladaises

Fromage

Pomme

MARDI

Salade de tomates et mozzarella

Boeuf bio au curry

Dahl de lentilles corail bio *

Crème dessert

JEUDI

Cornet de jambon à la russe

Lieu sauce rose (la recette ici)

Riz nature

Yaourt vanille bio

VENDREDI

Demi-pamplemousse

Fricassée de poulet grand-mère (la recette ici)

Jardinière de légumes

Yaourt aux fruits

* La recette pour bientôt !

A-AoZJbfeiB5xKT6o3IdrPXLbUQ

..... même si le soleil n'est pas au rendez-vous !

Posté par caillebotte à 11:42 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

09 mai 2014

Beignets de fleurs d'acacia

Une petite dernière avant la publication du menu de la semaine prochaine (ce sera dimanche comme d'habitude); Eh oui, c'est bien joli les vacances mais il faudra retourner au travail lundi.

C'est la saison des fleurs en tous genres pour réaliser des beignets sucrés; vous avez le choix entre la glycine, le lilas, le sureau, l'acacia...les deux premières fleurs étant déjà fanées chez nous, les sureaux  inaccessibles -impossible d'en cueillir sur les arbres trop hauts- je me suis rabattue sur l'acacia et je suis allée en ramasser hier avant que la pluie et le vent ne les abîment trop!

001 (1024x768)

003 (768x1024)

Il suffit donc de préparer une pâte à beignets et de tremper les fleurs dedans.

Ingrédients: pour une quinzaine de beignets:  une quinzaine de grappes de fleurs d'acacia- 1 oeuf- 25cl de lait (ou moitié bière moitié lait)- 160g de farine- 1 pincée de sel- 1 cuillère à soupe de sucre en poudre- 1 sachet de levure- 1 sachet de sucre vanillé- huile de friture.

Préparation et cuisson: 15 min + 1h de pause pour la pâte

* Laver rapidement les fleurs et les laisser sécher sur du papier essuie-tout.

* Dans un saladier, mélanger l'oeuf et les sucres, ajouter la farine, la levure et le sel puis petit à petit le lait tout en remuant au fouet. Laisser reposer.

* Faire chauffer l'huile de friture.

* Plonger les grappes de fleurs dans la pâte puis dans la friture; retourner quand ils sont dorés d'un côté. Égoutter et saupoudrer éventuellement de sucre avant de déguster.

011 (768x1024)

015 (1024x768)

Je trouve que ça a trop goût de beignets et pas assez de fleurs! je crois que la prochaine fois, je ferai ma pâte moins épaisse.

Posté par caillebotte à 16:25 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,

07 mai 2014

Cassolette d'escargots à la Poitevine

La pluie étant de retour, elle fait sortir les escargots !

012 (1024x692)

Encore un plat que je ne proposerai pas à Ma P'tite Cantine! cette sauce aux escargots (appelés "lumas" chez nous) j'en ai préparé des tonnes -bon d'accord, j'exagère un tout p'tit peu...-mais quand même, j'en ai cuisiné vraiment beaucoup quand nous avions notre restaurant dans la Vienne dans les années 80. Ça faisait longtemps que j'avais envie de vous en dévoiler la recette, tirée du livre de Jeanne Philippe Levatois "Cuisine traditionnelle de Poitou et de Vendée":

Philippe-Levatois-Jeanne-Cuisine-Traditionnelle-De-Poitou-Et-De-Vendee-Livre-871073963_ML

Les petits gris, vous pouvez les ramasser dans la nature ou dans votre jardin -en vous assurant d'abord qu'aucun de vos voisins n'aient utilisé de produits pour les éradiquer et qu'ils (les escargots pas les voisins) soient de taille réglementaire (voir arrêté préfectoral de votre département) -, les faire jeûner pendant une dizaine de jours, les faire dégorger et les cuire dans un bon bouillon ou alors, si vous n'avez pas l'environnement adéquat et le temps nécessaire, vous pouvez aussi acheter une boîte d'escargots au naturel. Nous avons la chance dans notre département d'avoir plusieurs hélicicultures (élevages d'escargots).

Ingrédients: pour 6 pers: 5 douzaines d'escargots- 1 oignon- 3 échalotes- 40g de beurre- 40g de farine- 1 bouquet garni (thym-romarin-laurier)- 1 bouquet de persil- 37 cl de vin blanc sec- 100g de jambon de Vendée- sel- poivre- 1 grosse cuillère à soupe de crème fraîche (facultatif).

005 (1024x768)

Préparation et cuisson: 2h

* Éplucher et émincer les échalotes et l'oignon.

* Dans une cocotte à fond épais, faire fondre le beurre; y faire revenir les échalotes et oignon pendant 10 min en remuant de temps en temps; ajouter la farine puis les escargots (préalablement égouttés); bien mélanger et mouiller avec le vin blanc; saler, poivrer, ajouter le bouquet garni et laisser mijoter à feu très doux pendant 2h.

* Pendant ce temps, hacher ensemble le persil et le jambon de Vendée coupé en petits dés. A mi-cuisson, ajouter ce mélange dans la cocotte.

* En fin de cuisson, incorporer éventuellement la crème fraîche; servir bien chaud. Cette sauce aux lumas est encore meilleure réchauffée!

006 (1024x768)

Pour la photo, j'ai même ressorti les petites casseroles en cuivre que j'utilisais il y a 30 ans pour servir mes escargots.

Posté par caillebotte à 09:03 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , ,

02 mai 2014

Gâteau choco-pralin

w3igy-EITodQOytqks1GOcz5QTo

Voici le mois de mai
Où les fleurs volent au vent
Voici le mois de mai
Où les fleurs volent au vent
Où les fleurs volent au vent
Si jolies mignonnes
Où les fleurs volent au vent
Si mignonnement....

Je me souviens de cette jolie chanson apprise à l'école; le mois de mai est là mais il n'y a pas que les fleurs qui volent au vent, les feuilles aussi...aujourd'hui, pluie, grêle et même orage...ne désespérons pas, il paraît que demain le soleil revient!

Quand il ne fait pas beau, j'ai une fâcheuse (enfin, pas si fâcheuse que ça) tendance à me venger sur la cuisine alors c'est sur ce gâteau au chocolat que j'ai craqué: j'ai trouvé cette recette sur le sachet de pralin.

Ingrédients: pour 6/8 pers: 150g de chocolat noir (corsé pour moi)- 100g de pralin- 4 oeufs- 125g de sucre en poudre- 120g de beurre 1/2 sel- 6 cuillères à soupe de farine.

Préparation et cuisson: 35 min

* Faire fondre le chocolat coupé en morceaux avec le beurre au bain-marie ou au four micro-ondes. Préchauffer le four th 6/7 (200°).

* Ajouter les oeufs entiers, le sucre et le pralin puis la farine; bien mélanger pour obtenir une préparation homogène.

* Verser dans un moule à manqué beurré et cuire au four pendant 15 à 25 min selon le résultat souhaité: coulant, fondant ou plus aéré. Moi, j'ai choisi la version "fondant".

* Laisser tiédir et démouler sur une grille.

008 (1024x768)

Servir avec de la crème anglaise; pour info, la première fraise du jardin qui a échappé à l'appétit vorace des limaces et autres escargots...

Posté par caillebotte à 21:45 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,

29 avril 2014

Petits pains à hamburger

Une recette découverte par mon amie Edith sur le blog "A la table de Gaëlle" (ici) et que j'ai décidé d'essayer pendant ces vacances. Comme vous pouvez l'imaginer, la restauration rapide ce n'est pas vraiment mon style de "resto" (je n'appellerai même pas ça un resto) alors pourquoi ne pas faire ses petits pains "maison", les garnir selon ses goûts ou les déguster tels quels au goûter ou bien au petit déjeuner ??

Cette recette a l'avantage d'être prête rapidement. On laisse lever la pâte seulement 45 min.

Ingrédients: pour 12 petits pains: 1 cube (env 40g) de levure fraîche- 30cl d'eau tiède- 80g de beurre fondu- 50g de sucre en poudre- 1 oeuf- 1 cuillère à café de sel fin- + ou - 500g de farine- graines de sésame (facultatif)- un jaune d'oeuf ou un peu de lait pour dorer.

Préparation et cuisson: 30 min + 45 min (temps de levée)

* Dissoudre la levure dans l'eau tiède; ajouter le beurre fondu et le sucre en poudre, mélanger et laisser reposer 5 min.

* Ajouter l'oeuf, le sel et de la farine pour obtenir une pâte molle; pétrir jusqu'à ce que la pâte soit lisse (environ 5 min).

* Mettre la pâte sur le plan de travail, farinez-vous les mains; former un boudin avec la pâte et la diviser en 12 morceaux.

* Former les pains: aplatir légèrement la pâte, rabattre les bords vers le centre, bien fermer et retourner pour former une boule. (je voulais faire des photos pour vous montrer mais j'étais toute seule alors...la pâte dans une main et l'appareil dans l'autre....pas facile!)

* Déposer les pains (espacés d'au moins 5 cm) sur une plaque de cuisson tapissée de papier sulfurisé (j'ai utilisé deux plaques) et laisser reposer au chaud pendant 30 à 45 min.

* Badigeonner les petits pains de lait ou de jaune d'oeuf, parsemer éventuellement de graines de sésame et cuire à four chaud th 7 (200°) pendant 10 à 12 min. Laisser refroidir avant de déguster.

003 (1024x768)     011 (1024x768)

Nous en avons mangé "garnis" et nature au goûter et au petit déjeuner et j'en ai aussi mis quatre au congélateur pour une autre fois.

Le Chat - Fast food

Posté par caillebotte à 10:27 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,