07 mai 2014

Cassolette d'escargots à la Poitevine

La pluie étant de retour, elle fait sortir les escargots !

012 (1024x692)

Encore un plat que je ne proposerai pas à Ma P'tite Cantine! cette sauce aux escargots (appelés "lumas" chez nous) j'en ai préparé des tonnes -bon d'accord, j'exagère un tout p'tit peu...-mais quand même, j'en ai cuisiné vraiment beaucoup quand nous avions notre restaurant dans la Vienne dans les années 80. Ça faisait longtemps que j'avais envie de vous en dévoiler la recette, tirée du livre de Jeanne Philippe Levatois "Cuisine traditionnelle de Poitou et de Vendée":

Philippe-Levatois-Jeanne-Cuisine-Traditionnelle-De-Poitou-Et-De-Vendee-Livre-871073963_ML

Les petits gris, vous pouvez les ramasser dans la nature ou dans votre jardin -en vous assurant d'abord qu'aucun de vos voisins n'aient utilisé de produits pour les éradiquer et qu'ils (les escargots pas les voisins) soient de taille réglementaire (voir arrêté préfectoral de votre département) -, les faire jeûner pendant une dizaine de jours, les faire dégorger et les cuire dans un bon bouillon ou alors, si vous n'avez pas l'environnement adéquat et le temps nécessaire, vous pouvez aussi acheter une boîte d'escargots au naturel. Nous avons la chance dans notre département d'avoir plusieurs hélicicultures (élevages d'escargots).

Ingrédients: pour 6 pers: 5 douzaines d'escargots- 1 oignon- 3 échalotes- 40g de beurre- 40g de farine- 1 bouquet garni (thym-romarin-laurier)- 1 bouquet de persil- 37 cl de vin blanc sec- 100g de jambon de Vendée- sel- poivre- 1 grosse cuillère à soupe de crème fraîche (facultatif).

005 (1024x768)

Préparation et cuisson: 2h

* Éplucher et émincer les échalotes et l'oignon.

* Dans une cocotte à fond épais, faire fondre le beurre; y faire revenir les échalotes et oignon pendant 10 min en remuant de temps en temps; ajouter la farine puis les escargots (préalablement égouttés); bien mélanger et mouiller avec le vin blanc; saler, poivrer, ajouter le bouquet garni et laisser mijoter à feu très doux pendant 2h.

* Pendant ce temps, hacher ensemble le persil et le jambon de Vendée coupé en petits dés. A mi-cuisson, ajouter ce mélange dans la cocotte.

* En fin de cuisson, incorporer éventuellement la crème fraîche; servir bien chaud. Cette sauce aux lumas est encore meilleure réchauffée!

006 (1024x768)

Pour la photo, j'ai même ressorti les petites casseroles en cuivre que j'utilisais il y a 30 ans pour servir mes escargots.

Posté par caillebotte à 09:03 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , ,


02 mai 2014

Gâteau choco-pralin

w3igy-EITodQOytqks1GOcz5QTo

Voici le mois de mai
Où les fleurs volent au vent
Voici le mois de mai
Où les fleurs volent au vent
Où les fleurs volent au vent
Si jolies mignonnes
Où les fleurs volent au vent
Si mignonnement....

Je me souviens de cette jolie chanson apprise à l'école; le mois de mai est là mais il n'y a pas que les fleurs qui volent au vent, les feuilles aussi...aujourd'hui, pluie, grêle et même orage...ne désespérons pas, il paraît que demain le soleil revient!

Quand il ne fait pas beau, j'ai une fâcheuse (enfin, pas si fâcheuse que ça) tendance à me venger sur la cuisine alors c'est sur ce gâteau au chocolat que j'ai craqué: j'ai trouvé cette recette sur le sachet de pralin.

Ingrédients: pour 6/8 pers: 150g de chocolat noir (corsé pour moi)- 100g de pralin- 4 oeufs- 125g de sucre en poudre- 120g de beurre 1/2 sel- 6 cuillères à soupe de farine.

Préparation et cuisson: 35 min

* Faire fondre le chocolat coupé en morceaux avec le beurre au bain-marie ou au four micro-ondes. Préchauffer le four th 6/7 (200°).

* Ajouter les oeufs entiers, le sucre et le pralin puis la farine; bien mélanger pour obtenir une préparation homogène.

* Verser dans un moule à manqué beurré et cuire au four pendant 15 à 25 min selon le résultat souhaité: coulant, fondant ou plus aéré. Moi, j'ai choisi la version "fondant".

* Laisser tiédir et démouler sur une grille.

008 (1024x768)

Servir avec de la crème anglaise; pour info, la première fraise du jardin qui a échappé à l'appétit vorace des limaces et autres escargots...

Posté par caillebotte à 21:45 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,

29 avril 2014

Petits pains à hamburger

Une recette découverte par mon amie Edith sur le blog "A la table de Gaëlle" (ici) et que j'ai décidé d'essayer pendant ces vacances. Comme vous pouvez l'imaginer, la restauration rapide ce n'est pas vraiment mon style de "resto" (je n'appellerai même pas ça un resto) alors pourquoi ne pas faire ses petits pains "maison", les garnir selon ses goûts ou les déguster tels quels au goûter ou bien au petit déjeuner ??

Cette recette a l'avantage d'être prête rapidement. On laisse lever la pâte seulement 45 min.

Ingrédients: pour 12 petits pains: 1 cube (env 40g) de levure fraîche- 30cl d'eau tiède- 80g de beurre fondu- 50g de sucre en poudre- 1 oeuf- 1 cuillère à café de sel fin- + ou - 500g de farine- graines de sésame (facultatif)- un jaune d'oeuf ou un peu de lait pour dorer.

Préparation et cuisson: 30 min + 45 min (temps de levée)

* Dissoudre la levure dans l'eau tiède; ajouter le beurre fondu et le sucre en poudre, mélanger et laisser reposer 5 min.

* Ajouter l'oeuf, le sel et de la farine pour obtenir une pâte molle; pétrir jusqu'à ce que la pâte soit lisse (environ 5 min).

* Mettre la pâte sur le plan de travail, farinez-vous les mains; former un boudin avec la pâte et la diviser en 12 morceaux.

* Former les pains: aplatir légèrement la pâte, rabattre les bords vers le centre, bien fermer et retourner pour former une boule. (je voulais faire des photos pour vous montrer mais j'étais toute seule alors...la pâte dans une main et l'appareil dans l'autre....pas facile!)

* Déposer les pains (espacés d'au moins 5 cm) sur une plaque de cuisson tapissée de papier sulfurisé (j'ai utilisé deux plaques) et laisser reposer au chaud pendant 30 à 45 min.

* Badigeonner les petits pains de lait ou de jaune d'oeuf, parsemer éventuellement de graines de sésame et cuire à four chaud th 7 (200°) pendant 10 à 12 min. Laisser refroidir avant de déguster.

003 (1024x768)     011 (1024x768)

Nous en avons mangé "garnis" et nature au goûter et au petit déjeuner et j'en ai aussi mis quatre au congélateur pour une autre fois.

Le Chat - Fast food

Posté par caillebotte à 10:27 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,

26 avril 2014

Compte rendu

6dc45de88f755ef84f8c2f118460f6891606e583

Jeudi, pour la classe de Raphaël (cycle 3: CE2, CM1 et CM2) c'était jour de visite au collège avec déjeuner au self.

uih5ddv1

Et vendredi, j'ai eu droit aux commentaires sur cette matinée, enfin surtout sur le repas... j'ai tout d'abord pensé que les enfants s'étaient jeté sur les frites mais il n'y en avait pas au menu.

Maïwen a trouvé que l'eau n'était pas bonne ! c'est vrai que Ma P'tite Cantine ne dépend pas du même distributeur d'eau que le collège, ça ce n'est pas de leur faute...

V-RES-04-02

Ma P'tite cantine se situe dans la zone jaune pâle (centre-sud de la carte) et le collège dans la zone bleue en dessous.

467d4ef6

Ensuite, Caroline, Maxence et Inès ont trouvé d' énormes arêtes dans le poisson, ça aussi ça peut paraître normal! C'est vrai qu'à Ma P'tite Cantine, le poisson n'a pas d'arêtes et le poulet et la dinde n'ont pas d'os...

k5577969

Quant à Ethan, il a trouvé que le chou fleur n'avait pas de goût; je lui ai répondu qu'il valait peut être mieux n'avoir pas de goût plutôt qu'avoir très mauvais goût...

Et pour conclure, Alicia a déclaré que la nourriture n'était pas mauvaise au collège MAIS que c'était meilleur à Ma P'tite Cantine!

ok merci Alicia

68c03521

A notre tour d'être en vacances de printemps, je me repose et j'essaie quelques petites recettes dénichées ici ou là...

aa8efb2e

 

Posté par caillebotte à 15:39 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

24 avril 2014

Cantine'Quiz

k8587470

LE GRATIN ! voilà une version que j'utilise assez souvent pour "faire passer" certains légumes mais cette semaine, mardi en l'occurence, c'était le gratin Dauphinois qui était au menu de Ma P'tite Cantine et qui m'a inspiré pour le quiz.

Les enfants ont encore séché sur la première proposition, seulement deux équipes sur cinq ont trouvé la bonne réponse; par contre, tout le monde avait juste à la deuxième.

Que signifie l’expression « faire partie du gratin » ?

*  faire partie de la même famille

*  faire partie des gens célèbres

Que signifie l’expression « être gratiné ?

*  être exagéré, extraordinaire

*  être simple, habituel

papara12

Pas facile d'illustrer cette première expression! Faire partie du gratin c'est donc faire partie de l'élite, d'une société mondaine, qui se distingue par ses titres, ses richesses, son esprit ou son élégance: ceux qui attirent les paparazzi, la crème, le dessus du panier quoi ! pour donner un exemple, avec Sandrine (la grande) on a bien essayé d'expliquer aux enfants que nous faisions partie du gratin de la commune mais ils n'ont pas voulu nous croire ....

dictee-21

Deuxième expression toujours pas facile à illustrer! être gratiné a plusieurs significations: la première dans le sens de difficile, compliqué comme une dictée "gratinée" avec des mots compliqués à écrire, une question "gratinée", une course cycliste "gratinée"... la seconde dans le sens de peu ordinaire, voire ridicule ou idiot comme une personne "gratinée"...

chat

Bonne soirée

Posté par caillebotte à 18:29 - - Commentaires [5] - Permalien [#]


22 avril 2014

Salade Coleslaw

Une classique parmi les classiques que je n'avais encore pas proposée à Ma P'tite Cantine: la salade Coleslaw, très populaire en Amérique du Nord, composée principalement de chou cru râpé auquel on ajoute selon les versions des carottes, des oignons, des pommes.....

Son origine serait Hollandaise: fondateurs de l'état de New-York, ceux-ci cultivaient des choux à proximité du fleuve Hudson et les préparaient sous forme de salade de choux râpés appelée « koolsla » (kool signifie chou et sla signifie salade). Le terme « koolsla » s'est anglicisé en « coleslaw ». (source Wiki...)

J'ai eu un succès disont "moyen"; les enfants ont quant même, pour la plupart, terminé leur assiette; certains en ont redemandé, certains évidemment ont trié les raisins secs...Pour ma part, j'ai trouvé cette salade excellente: Régis est ses collègues de l'ESAT m'ont fourni des choux pointus bien tendres pour la réaliser.

Ingrédients : pour 4 pers : 250g de chou blanc- 250g de carottes- 3 cuillères à soupe de mayonnaise- ½ yaourt nature- 3 cuillères à soupe de vinaigre de cidre- 1cuillère à soupe de sucre en poudre- sel- poivre.

Préparation (pas de cuisson) : 15 min

* Éplucher et râper les carottes.

* Émincer finement le chou (au couteau ou au robot).

* Préparer la sauce : dans un bol, ajouter le yaourt, le vinaigre de cidre et le sucre en poudre à la mayonnaise ; bien mélanger, rectifier l’assaisonnement si besoin.

* Ajouter la sauce sur les légumes ; bien mélanger et conserver au minimum 1h au frais avant de servir.

003 (1024x768)

Vous pouvez ajouter comme moi des raisins secs et quelques feuilles de salade ou bien des noix, des pignons de pin, un oignon ou une pomme verte coupée en petits dés.

Posté par caillebotte à 18:10 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , ,

21 avril 2014

Menu de la cantine

faim2

Semaine du 22 au 25 avril 2014

MARDI

Salade Coleslaw *

Jambon braisé

Gratin Dauphinois

Yaourt nature

JEUDI

Taboulé

Boeuf bio aux carottes

Fromage

Compote de pommes

VENDREDI

Concombres sauce crudités

Dos de colin à l'oseille (la recette ici)

Blé

Petit suisse aux fruits

Saucisson au chocolat (la recette ici)

* La recette pour bientôt !

VLLzfg3Z0lK8qvK7-qSmF8Q1kWY

Posté par caillebotte à 10:57 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

19 avril 2014

Daube de boeuf au chocolat

Cette année, pas de jolie petite entrée (comme ici en 2010) ou de dessert de fêtes (comme ici en 2011) faute de temps! j'ai de plus en plus d'enfants inscrits à la cantine, surtout des maternelles: hier, ils étaient 30 grands et 30 petits dont 3 qui ont fait leur rentrée depuis peu alors il ne faut pas avoir les deux pieds dans le même sabot. En revanche, la semaine prochaine comme jeudi la classe de Raphaël sera en visite au collège -ils y déjeuneront- j'aurai un peu de temps pour leur préparer du saucisson au chocolat pour vendredi!

Alors comme vous pouvez le constater, la recette de daube de boeuf "de Pâques" promise sur le menu de la cantine dimanche dernier s'est transformée en daube de boeuf au chocolat! ce n'est évidemment pas une erreur de ma part mais encore et toujours une astuce pour ne pas "annoncer la couleur" dès le début de semaine. Je n'ai dévoilé la composition de la sauce qu'en fin de repas. Ça faisait longtemps que j'avais l'intention de préparer cette recette et l'occasion était toute trouvée; tout le monde a bien aimé surtout avec les tagliatelles! En fait, c'est un Bourguignon auquel on ajoute du chocolat.

Ingrédients : pour 4 pers : 700g de bœuf à braiser (gîte, paleron, basse côte, collier)- 150g de lardons fumés- 1 oignon- 2 gousses d’ail- 1 bouteille de bon vin rouge- 50cl de bouillon de bœuf- 2 cuillères à soupe de farine- 4 cuillères à soupe d’huile (ou 50g de margarine)-  5 carrés de chocolat noir- thym-laurier- sel et poivre.

Préparation et cuisson : 2h + 1 nuit de marinade

* Faire mariner la viande pendant une nuit avec le vin rouge, thym et laurier.

* Éplucher et hacher l’ail et l’oignon.

* Égoutter la viande et garder la marinade.

* Dans une cocotte, faire rissoler la viande dans l’huile bien chaude, ajouter les lardons, l’ail et l’oignon hachés ; laisser roussir quelques minutes en remuant puis ajouter la farine ; bien mélanger, verser la marinade et le bouillon de bœuf, saler, poivrer, amener à ébullition puis laisser mijoter à feu doux pendant 1h45.

* En fin de cuisson, ajouter le chocolat en remuant ; servir accompagné de tagliatelles à l’huile d’olive.

006 (1024x768)

La photo n'est pas encore formidable, j'ai fait vite....

Pour une version plus festive de la recette, vous pouvez ajouter des zestes d’orange et des cèpes poêlés.

LJ7_m8JzCKdRUecKwVbASSTxaLI

Et toujours plein de jolies créations chez Marie-Christine (ici)

Posté par caillebotte à 11:14 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,

17 avril 2014

Cantine'Quiz

A l'approche des fêtes de Pâques, j'ai décidé d'adapter le quiz avec des expressions de circonstances. A ma grande surprise, aucun des enfants ne connaissaient celle se rapportant au chocolat et seulement trois équipes sur cinq ont bien répondu à l'autre.

Que signifie l’expression « se faire sonner les cloches » ?

*  se faire disputer

*  recevoir des compliments

Que signifie l’expression « être chocolat ?

*  être attrapé, dupé

être chouchouté, cajolé

partit1     28081

"On va se faire sonner les cloches" c'est tout d'abord une chanson de Fred Adison (ici), bon d'accord elle date de...1937 et c'est aussi le titre d'un film sorti lui en ...1950, c'est un peu plus récent!

Et c'est aussi une expression qui signifie se faire disputer sévèrement, fortement originaire probablement du 17ème siècle. Une grosse cloche qui sonne, cela produit un son puissant, assourdissant même si on en est très proche. C'est à la fois l'image de cette puissance qu'on retrouve dans l'expression avec le qualificatif "fortement" ou "violemment"(et le pluriel "les cloches" en accentue encore l'ampleur), mais aussi celle de la frappe, puisque le battant de la cloche tape sa paroi lorsqu'elle sonne et la réprimande peut être vue comme une frappe verbale.

Capture-d’écran-2011-10-03-à-12

Pour la seconde expression, personne parmi les enfants ne savaient ce que signifiait "être chocolat"! c'est être trompé, dupé, s'être fait avoir. Dans mes recherches, j'ai retenu deux origines possibles pour l'expliquer:

La première serait due, à la fin du 19ème siècle, aux clowns Footit et Chocolat, le deuxième ayant le surnom de Chocolat parce qu'il était de race noire, d'origine cubaine (le terme 'chocolat' désignait déjà les noirs avant 1880). Comme, dans leurs sketches, il se faisait très souvent mener en bateau par son compère, à chaque fois qu'il se rendait compte avoir été dupé, il disait "je suis chocolat".

La deuxième viendrait des joueurs de bonneteau, cet attrape-nigaud, jeu de trois cartes que le bonneteur mélange après les avoir retournées, le joueur devant deviner où se trouve une de ces cartes (il en existe aussi la variante où un objet est caché sous un gobelet retourné parmi trois que le bonneteur mélange).
C'est grâce à un compère du bonneteur qui "gagnait" régulièrement, que les joueurs étaient incités à tenter leur chance et à se faire plumer.
Le rôle de ce compère était de "faire le chocolat", c'est-à-dire de jouer l'appât, la "sucrerie" qui attire le nigaud. Par extension, "le chocolat" était le joueur ainsi pris dans la nasse et trompé par les tricheurs.

Alors maintenant, vous savez à quoi vous en tenir: attention de ne pas être chocolat sinon vous vous ferez sonner les cloches!

120402_yEnAUnQuiVaSeFaireSonnerLesCloches

Posté par caillebotte à 18:49 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

13 avril 2014

Menu de la cantine

faim2

Semaine du 14 au 18 avril 2014

LUNDI

Salade Savoyarde

(lardons-noix-croûtons-emmental)

Blanquette de saumonette (la recette ici)

Pommes de terre vapeur

Cornet de glace

MARDI

Salade de betteraves et pommes

Porc au caramel (la recette ici)

Riz Thaï bio

Fromage

Banane

JEUDI

Boulgour au surimi

Cuisse de dinde au four

Petits pois

Fromage blanc vanille

VENDREDI

Salade de tomates et oeufs durs

Daube de boeuf de Pâques bio *

Tagliatelles

Yaourt aux fruits

* La recette pour bientôt !

imagesCAZ1U4ST

Posté par caillebotte à 10:46 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :