20 mars 2016

Menu de la cantine

faim2

Semaine du 21 au 25 mars 2016

LUNDI

Pizza Indienne *

Boeuf aux carottes

Flan au caramel

MARDI

Concombres à la crème

Rôti de porc à l'estragon

Mojettes

Yaourt nature

JEUDI

Salade de riz au thon

Sot l'y laisse de dinde en blanquette (la recette ici)

Jardinière de légumes

Fromage

Pomme "Belchard"

VENDREDI

Salade composée

(tomates-maïs-emmental)

Dos de colin sauce rose (la recette ici)

Gratin Dauphinois

Yaourt aux fruits

* La recette pour bientôt !

QjpvBF1Y3i6Fkliciu6P1K2XCxk

 

Posté par caillebotte à 10:31 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :


19 mars 2016

Terrine de lapin aux pruneaux

Succès mitigé pour cette délicieuse terrine: il y a ceux qui n'aiment pas les pruneaux et ceux qui pensent au lapin "avant"...148 c'est assez nouveau ça chez certains enfants (vers 7/8 ans), de se rendre compte que ce qu'ils mangent -viande ou poisson- c'était un animal avant. Pas facile de leur expliquer...

Quoi qu'il en soit, Ayo (CE1) est revenue sur sa décision de ne pas manger les petits morceaux de pruneaux qu'elle avait soigneusement mis de côté; en réalité, elle ne s'était pas rendue compte que c'était des pruneaux et qu'en fait elle adoooooooooooooooooooooooore les pruneaux !!

Ingrédients : pour une grosse terrine : un lapin (environ 1,100 kg de viande désossée)- 250 de lard gras- 250g d’échine de porc- 200g de lardons fumés- 3 oignons- ½ verre de vin blanc sec- 2 œufs- 2 cuillères à soupe de cognac- 250g de pruneaux d’Agen dénoyautés- sel et poivre.

Préparation et cuisson : 2h45min

*Couper la viande (lapin, échine et lard) en gros dés en conservant quelques belles lanières de lapin.

*Eplucher et émincer les oignons.

*Passer toute la viande sauf les filets  de lapin mais y compris les lardons fumés et les oignons au hachoir grille moyenne.

*Ajouter les œufs battus, le vin blanc et le cognac ; saler (30g) et poivrer ; bien malaxer l’ensemble.

*Ajouter enfin les pruneaux coupés en deux. Bien mélanger.

*Remplir une terrine allant au four en alternant la farce et les filets de lapin ; terminer par une couche de farce.

*Cuire à four chaud th 6 (180°) pendant environ 2h.

*Laisser reposer au frais 48h avant de déguster.

004 (1024x768)

GTdumx5A2PHgmUQppzyNaS7VbEM

Posté par caillebotte à 12:23 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,

17 mars 2016

Cantine'Quiz

Il y avait longtemps que je n'avais pas proposé mon jambalaya de dinde au menu de la cantine; il me restait des crevettes au congel, c'était l'occasion de les utiliser autrement que dans une salade. Et ça m'a donné aussi le sujet du quiz de cette semaine; une seule équipe sur cinq a trouvé la bonne réponse à ma question. Ce n'était pas très facile, je l'avoue.

Le jambalaya est un plat qui vient de quel état des Etats Unis :

*  la Californie

*  la Floride

*  la Louisiane

louisiane

La cuisine louisianaise est d’une richesse sans égale aux USA. C’est une gastronomie haute en arômes et en couleurs. Elle puise ses particularités dans les racines de sa population bigarrée et d’origines diverses :

- Les Français ont apporté les sauces, les confiseries, le pain ainsi qu’un savoir-faire et du raffinement,

- Les Espagnols, les plats à base de riz épicé,

-les Africains, l’okra (plante de forme pyramidale ressemblant à un poivron), les poissons et viandes grillées,

-Les Allemands, la charcuterie et la moutarde,

- Les Antillais, les haricots rouges, légumes exotiques et des méthodes de cuisson particulière,

- Les Italiens ont introduit les pâtes et les sandwiches.

Le jambalaya est donc un plat typique de l'état de Louisiane composé de riz très épicé, garni de jambon et/ou de poulet, de poivrons, tomates et crevettes. comme beaucoup de plats de ce genre, il en existe autant de recettes que de cuisiniers(ères).

Le mot jambalaya pourrait être un mot d’origine indienne repris par les Acadiens et signifiant « fête ». Il pourrait aussi venir du créole des esclaves de Louisiane « jambon à la ya », où ya signifie riz, comme en Afrique de l'ouest. D'après certains historiens, le plat est apparenté à la paëlla espagnole.

Pour ma part, dans ma recette pour les enfants, je ne rajoute que très peu d'épices.

12071ad7

Posté par caillebotte à 18:10 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

13 mars 2016

Menu de la cantine

faim2

Semaine du 14 au 18 mars 2016

LUNDI

Salade composée

(lardons-croûtons-noix)

Jambalaya de dinde Créole (la recette ici)

Fromage

Banane

MARDI

Salade de mâche aux oeufs durs

Gratin de gnocchis au boeuf haché bio (la recette ici)

Yaourt nature

JEUDI

Terrine de lapin aux pruneaux*

Lasagnes au poisson et épinards (la recette ici)

Compote de pommes

VENDREDI

Taboulé

Jambon poêlé

Choux braisés

Liégeois au chocolat

* La recette pour bientôt !

le-printemps-arrive

Posté par caillebotte à 10:19 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

12 mars 2016

Roulade de blé Piémontaise

1415008048

Ça y est, ça fonctionne, Super Raphaël (mon collègue enseignant de cycle 3) a réparé mon ordi hier. C'était l'antivirus qui avait mis le bazar dans le cerveau de ma bécane. Encore merci Raphaël, c'est vraiment très gentil d'avoir pris sur ton temps libre pour me dépanner.

Bon la recette de la semaine maintenant: une alternative au cornet de jambon à la Russe et la salade Piémontaise, j'ai trouvé cette idée toute simple sur le site de LA marque de blé qu'on trouve dans toutes les grandes surfaces; moi, j'achète la marque du distributeur moins chère et tout aussi bonne.

Ce n'est pas à proprement parler une "recette" mais bon, je vous la transmets quand même; les enfants ont bien aimé et comme les tranches de jambon ne sont pas très facile à remplir avec ce mélange, ils ont eu droit à un rab de garniture.

Ingrédients : pour 4 pers : 8 tranches de jambon blanc- 160g de blé- 2 œufs- 2 tomates- 4 cornichons- mayonnaise- 1 cuillère à soupe de ciboulette ciselée-sel.

Préparation et cuisson : 20 min

*Faire cuire le blé à l’eau bouillante salée pendant 10 min ; égoutter et laisser refroidir.

*Cuire également les œufs à l’eau bouillante pendant 8 à 10 min. Une fois refroidis, les couper en rondelles.

*Épépiner et couper les tomates en petits dés ; couper les cornichons en fines rondelles.

*Dans un saladier, mélanger le blé, les tomates, les œufs et les cornichons ; incorporer 2 cuillères à soupe de mayonnaise et la ciboulette ; bien mélanger.

*Garnir les tranches de jambon et fermer pour obtenir une roulade.

*Servir bien frais.

003 (1024x768)

Vous pouvez ajouter quelques feuilles de salade en chiffonnade; je ne l'ai pas fait car mes salades n'étaient pas épluchées et je manquais -encore- de temps !

Posté par caillebotte à 11:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,


10 mars 2016

Cantine'Quiz

Bon, je ne sais pas si vous avez remarqué mais ce soir, j'ai des petits soucis avec mon ordinateur alors, je recommence mon message.

Le poulet au vinaigre, c'était aujourd'hui à la cantine et les questions portaient sur... le vinaigre. J'en avais déjà parlé (du vinaigre) lors d'un précédent quiz l'année dernière quand on s'intéressait aux spécialités de certaines villes françaises et j'avais cité Orléans et sa tradition vinaigrière.

Et ils ont eu tout bon parce que j'avais encore rusé en ne proposant que de bonnes réponses !

Le vinaigre peut être fabriqué avec : (plusieurs réponses possibles)

*  du riz

*  du vin

*  des fruits

*  du miel

vinaigre

Il existe une grande variété de vinaigre; sa composition dépend de la production locale de fruits, céréales et alcools. Aujourd'hui plus d'1 millions d'hectolitres de vinaigre sont produits chaque année en France.

Le vinaigre de vin: blanc,rouge ou rosé, tous les vins peuvent faire du vinaigre. S'il est fabriqué avec un vin bénéficiant d'une appellation d'origine, le vinaigre peut l'afficher comme "vinaigre de vin de Bordeaux" ou "vinaigre de Champagne". L'appellation "vinaigre d'Orléans" fait, elle, référence à un procédé de fabrication traditionnel avec des fûts de chêne élargis pour que l'air soit encore davantage en présence du liquide à transformer. Le vinaigre de Xérès est issu du vin d'appellation d'origine Xérès (Andalousie).

Les autres variétés de vinaigre sont: le vinaigre de cidre, le vinaigre d'alcool, le vinaigre de bière (Grande-Bretagne), le vinaigre de riz (Asie), le vinaigre de sucre (Antilles et Réunion), le vinaigre de miel, le vinaigre de moût de raisin (vinaigre Balsamique), le vinaigre de jus fermentés de fruits ou de légumes(frambois, citron, cassis, dattes...), le vinaigre de céréales (Etats-Unis et Allemagne) ou encore vinaigre de sève (érable au Canada ou palmier-dattier).

242b67f3

Posté par caillebotte à 21:28 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

08 mars 2016

On croit rêver....

0bb7d5ae

Je crois que je vais me sentir mieux après ce petit gros coup de gueule -ça faisait longtemps- ....oui, on croit rêver !

Quand on constate que -d'après une enquête du très sérieux magazine "Que Choisir" (ici)- certaines de nos grandes marques et enseignes ne mentionnent pas l'origine de la viande sur leurs produits, on (enfin je) peut être bien énervés quand on reçoit le courrier suivant:

"Les enjeux multiples de l’ancrage territorial de l’alimentation ont conduit la DRAAF Pays de la Loire à proposer la mise en place d’un observatoire régional des produits de proximité afin de mesurer l’évolution de la part des produits de proximité dans la restauration collective.

Cet observatoire a pour objectif de mesurer sur un nombre important d’établissements de restauration collective à caractère social, l’évolution des pratiques et l’impact des actions d’incitation et d’accompagnement visant à favoriser l’introduction de produits de proximité.

Ce questionnaire concerne les cuisines centrales et les cuisines avec élaboration sur place qui sont localisées en région Pays de la Loire de tous les secteurs de restauration collective publique et privée, qu’elles fonctionnent en gestion directe comme en gestion concédée.

Vous avez été destinataire du courrier de la DRAAF Pays de la Loire "Observatoire de l’approvisionnement de proximité en restauration collective" vous présentant le déroulé de la démarche.

Celle-ci se décompose en 2 étapes :

1) un travail préalable d’analyse des achats de l’année 2015.
2) compléter le questionnaire en ligne (clic ici)

La notice jointe vous aidera à réaliser ces 2 étapes. Vous trouverez également dans ce document l’ensemble des éléments pour participer à cet observatoire ainsi que les coordonnées de vos contacts à la DRAAF.

Merci de votre contribution."

Après lecture de cette missive, j'insiste VRAIMENT pour que vous alliez jusqu'au bout du questionnaire pour voir à quel point, dans les hautes sphères, on s'imagine qu'on a que ça à faire!! 

Si par hasard, un des signataires de ce courrier lisait mon message, je lui ferais la réponse suivante:

Je répondrais à une seule question subsidiaire et facultative (tout en bas du questionnaire): "combien de temps (en minutes !!!) cela vous as-t-il pris pour collecter les données ?"

Ma réponse en minutes ??? impossible !! mais en jours, oui !! Emmanuelle (maman d'Alix et Eloïse) qui a un travail à plein temps et qui, à titre bénévole, s'occupe de la trésorerie de Ma P'tite Cantine (facturation des repas, suivi des règlements, relances, établissement de mon salaire, paiement des charges sociales ET règlement des fournisseurs) passerait combien de temps à votre avis pour relever toutes les données demandées et éplucher toutes les facture de l'année 2015 ??? je dirais -à la louche- un bon mois en y consacrant une heure tous les soirs en rentrant du boulot !!

Vous le savez, si vous êtes un fidèle de Ma P'tite Cantine, que hormis le poisson et quelques légumes, je me fournis exclusivement en produits frais et surtout localement.

Alors je balance en diffusant aussi le tableau de "Que Choisir" concernant la transparence: nos entreprises locales -SODEBO et FLEURY MICHON- ont de gros efforts à faire; par contre, je suis ravie de faire travailler mon INTERMARCHE en y achetant toute mon épicerie, mes produits laitiers, ma viande de porc et ma viande de boeuf quand mes agriculteurs bio n'en proposent pas.

etiquetage-viande-3-4


Et un grand merci si vous avez pu me lire jusqu'au bout

Posté par caillebotte à 18:12 - Commentaires [5] - Permalien [#]

06 mars 2016

Menu de la cantine

faim2

Semaine du 7 au 11 mars 2016

LUNDI

Roulade de blé Piémontaise *

Paupiette de poisson

Purée de carottes

Yaourt nature

MARDI

Radis noirs et roses

Goulash Hongrois (la recette ici)

Lentilles aux lardons

Iles flottantes

JEUDI

Salade de pâtes multicolores au surimi

Poulet au vinaigre (la recette ici)

Haricots verts

Fromage

Clémentine

VENDREDI

Soupe aux légumes

Joues de porc en fricassée (la recette ici)

Flageolets

Fromage blanc

* La recette pour bientôt !

t0ocuho6

 

Posté par caillebotte à 11:09 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

05 mars 2016

Croustillants aux sardines et à la feta

Voilà le genre d'entrée que j'ai de plus en plus de mal à proposer à Ma P'tite Cantine vu le nombre de "clients" toujours grandissant; ça me demande beaucoup de préparation et je dois prévoir un menu pas trop long à préparer ensuite; jeudi ça allait, une fois mon porc aigre douce démarré, j'ai pu me consacrer entièrement à l'élaboration de ces croustillants.

Et comme d'habitude, nous n'avons pas eu besoin de motiver les troupes: l'entrée a été dévorée rapidement, quelques gourmands regrettant de ne pas pouvoir en croquer un deuxième ! c'est difficile de contenter tout le monde car certains en ont largement assez avec un, quand d'autres en mangeraient bien deux. Et j'ai toujours peur qu'après une entrée trop copieuse, les enfants n'aient plus de place pour la suite.

Ingrédients : pour 10 croustillants : 1 grosse boîte de sardines à l’huile (135g)- 10 feuilles de brick- 150g de feta- 2 cuillères à soupe de persil haché- ½ cuillère à café de paprika doux- 1 cuillère à soupe de moutarde- un peu d’huile d’olive.

Préparation et cuisson : 30 min

*Écraser les sardines dans un saladier avec le persil haché, le paprika, la feta et la moutarde ; bien mélanger.

*Poser une feuille de brick sur le plan de travail : y mettre une cuillère à soupe du mélange sur la partie inférieure devant soi, replier les bords et rouler la feuille de brick en serrant bien pour obtenir un rouleau.

002 (1024x768)   004 (1024x768)

*Répéter l’opération avec les autres feuilles.

*Déposer les rouleaux sur une plaque allant au four recouverte de papier cuisson.

*Badigeonner chaque rouleau d’huile d’olive avec un pinceau.

*Cuire à four chaud th6 (180°) pendant 20 min jusqu’à ce que le dessus.

005 (768x1024)

007 (1024x768)

J'ai utilisé une demie feuille de brick pour les enfants et une entière pour les adultes; et j'ai encore failli oublier la photo "prêt à déguster"; mon assiette a fait l'affaire. Je me suis inspirée d'une recette du blog "Les Gourmandises de Kimaya" (ici).

Posté par caillebotte à 11:16 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,

03 mars 2016

Cantine'Quiz

Cette semaine, une fois n'est pas coutume, deux questions pour le prix d'une! c'est la feta, entrant dans la composition de la recette d'aujourd'hui, qui est à l'honneur. Quatre équipes ont bien répondu à la première question et deux à la seconde: au final, une seule équipe avait tout bon.

La feta est un fromage fabriqué avec du lait de :

*  vache

*  chèvre

*  brebis

C’est un fromage qui vient de quel pays :

*  Italie

*  Grèce

*  Espagne

featured20

La feta est un fromage de brebis ou de brebis et de chèvre (qui ne doit cependant pas dépasser 30%), elle est fabriquée à partir uniquement de lait issu d'animaux paissant dans les régions de l’Epire, Macédoine, Thrace, Thessalie, Sterea, Péloponnèse et Mytilène, conformément à l'appellation d'origine contrôlée. 

La feta est un fromage mou sans peau avec quelques trous de couleur très blanche au goût plaisant et prononcé, légèrement acide et aigre. Plus doux, crémeux et moins salé dans le nord de la Grèce, en Thessalie et en Grèce centrale il est doux et crémeux mais avec une saveur plus intense. Dans le Péloponnèse, la feta est plus sèche, plus ferme, la saveur plus intense et avec plus de trous.

L’appellation feta est apparue au 17e siècle et provient probablement de l’habitude de couper le fromage en tranches (feta en grec signifie tranche) pour le mettre dans les tonneaux. L’appellation est adoptée au 19e siècle et caractérise un fromage qui est confectionné depuis des siècles de la même manière et avec presque les mêmes techniques, ses origines se perdent dans le temps.

Selon un arrêt de l'Union Européenne,  la feta s’est vue attribuer une appellation d’origine contrôlée faisant de la Grèce le seul pays producteur de feta. (source site de l'ambassade de Grèce en France)

1135

Posté par caillebotte à 17:32 - - Commentaires [3] - Permalien [#]