08 septembre 2016

Cantine'Quiz

Et c'est reparti pour notre petit Cantine'Quiz, les enfants s'inquiétait déjà de savoir s'il y aurait encore "les questions" cette année ! Bien sûr, on ne change pas une équipe qui gagne même si avec le nombre grandissant des "clients" à la cantine, c'est un peu compliqué de gérer ça en fin de repas.

Chili con carne au menu de demain, c'était le sujet tout trouvé pour cette semaine. Et tout le monde est tombé dans le piège, tendu bien intentionnellement je l'avoue. Aucune bonne réponse: quatres équipes ont répondu le Mexique et deux l'Espagne.

Le chili con carne est un plat originaire de quel pays ?

*  Texas (Etats Unis)

*  Mexique

*  Espagne

usa-carte-texas

Souvent considéré comme un plat mexicain à cause de son nom aux consonances espagnoles, le chili con carne est en fait un mets typiquement américain. 

Le chili con carne qu'on peut traduire par « piment avec viande » est une sorte de ragoût de boeuf épicé. Puis, selon l'endroit où on le prépare, il peut y avoir des variantes. Si on va vers le nord, on va y rajouter du maïs en grain. Si on va vers l'est, on aura peut-être du fromage ou des haricots rouges.

L'invention de ce plat est quelquefois attribuée aux Amérindiens, voire aux immigrants européens ou chinois. Ce plat à la préparation simple et composé d'ingrédients faciles à trouver a acquis une grande popularité dans cette région pauvre à la fin du 19ème siècle et au début du 20ème. Le chili con carne s'imposa dans la ville de San Antonio (Texas), où l'élevage de bovins était central et connut un certain essor vers 1880 grâce au chemin de fer, les cultivateurs et les voyageurs ayant besoin d'un plat bon marché et rapide à cuisiner.

Ma version pour la cantine c'est sans piment (chili) mais avec du maïs et des haricots rouges.

86025900_o

 

Posté par caillebotte à 18:28 - - Commentaires [2] - Permalien [#]


06 septembre 2016

Poulet aux tomates et au thym

Première recette de l'années scolaire et premier succès! je ne risquais pas grand chose en proposant du poulet avec des lardons et des pommes de terre; par contre, les morceaux de tomates cuites et le thym n'étaient pas assurés du même triomphe mais en les mélangeant bien avec le reste du plat, c'est passé comme une lettre à la poste.

Je me suis inspirée d'une idée trouvé sur la rubrique "recettes" du site d'une grande entreprise du secteur agro-alimentaire (c'est même la première du monde) dont je n'ai pas envie de citer le nom car à mon avis, elle ne produit pas que de bonnes choses. J'ai modifié quelques détails pour l'adapter à Ma P'tite Cantine.

Ingrédients : pour 6 pers : 1 poulet fermier (1kg6)- 300g de lardons fumés- 500g de tomates- 1kg de pommes de terre (grenaille)- 1 cuillère à soupe de thym- 2 oignons- 3 gousses d’ail- huile d’olive- sel et poivre.

Préparation et cuisson : 1h30

*Épépiner et couper les tomates en quartiers ; éplucher et émincer l’ail et les oignons.

*Si vous n’avez pas de pommes de terre grenaille, les éplucher et couper en gros dés.

*Huiler le poulet sur toutes ses faces ; saler et poivrer.

*Dans un grand plat allant au four, disposer le poulet ; ajouter autour les pommes de terre, les lardons, les tomates, l’ail, les oignons et le thym.

*Faire cuire au four th 7 (200°) pendant 1h en retournant le poulet au bout de 30 min.

*Arroser bien en cours de cuisson et ajouter un peu d’eau si nécessaire.

008 (1024x768)

Mes grains de sel: je n'avais pas de pommes de terre "grenaille", j'ai utilisé des grosses pommes de terre coupées en morceaux; j'ai remplacé le poulet entier par mon sauté de poulet habituel sans os et sans peau et j'ai mis un peu moins de tomates que dans la recette initiale.

Posté par caillebotte à 21:31 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,

04 septembre 2016

Menu de la cantine

C'est donc reparti pour une année scolaire et sur les chapeaux de roues en plus ! 26 maternelles dans la classe de François et 26 qui mangent à la cantine tous les jours; si on y rajoute entre 35 et 40 grands et 6 ou 7 adultes, encore une grosse année en perspective.

faim2

Semaine du 5 au 9 septembre 2016

LUNDI

Carottes et céleri râpés

Filet de porc rôti

Mogettes

Fromage blanc

MARDI

Melon

Poulet aux tomates et au thym *

Pommes de terre

Crème dessert

JEUDI

Taboulé

Dos de colin au beurre citronné

Épinards sauce Mornay (la recette ici)

Fromage

Pêche

VENDREDI

Concombres sauce crudités

Chili con carne (la recette ici)

Riz

Yaourt aux fruits

* La recette pour bientôt !

u0NUshZ9uaw_VGa4nyMpzCZuadA

Posté par caillebotte à 11:19 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

01 septembre 2016

Rentrée 2016

Rentrée1

Et pas que dans la mienne: Bonne rentrée à tous mes collègues cuisiniers(ères) de collectivité.

Posté par caillebotte à 07:20 - Commentaires [3] - Permalien [#]

31 août 2016

Menu de la cantine

5_2

Et oui, tout a une fin même les grandes vacances ! aujourd'hui, c'est la pré-rentrée et je vais retrouver mes collègues de travail (enseignants et Atsem); demain, ce sera au tour des enfants de reprendre le chemin de l'école; ils auront tous sûrement bien grandi pendant ces deux mois.

A partir de la semaine prochaine, vous retrouverez le quiz avec, cette année, des questions sur les spécialités culinaires du monde entier et aussi bien sûr, la petite recette.

Pour ne pas commencer trop brutalement, ce sera une "semaine" de deux jours et comme d'habitude, comme il n'y a pas d'inscription pour la première semaine, je ne sais donc pas combien j'aurai de repas à préparer, j'ai prévu un menu tout simple.

faim2

Semaine du 1er au 2 septembre 2016

JEUDI

Salade de tomates au basilic

Pâtes à la carbonara

Glace vanille sauce framboise

VENDREDI

Boulgour au surimi

Sot l'y laisse de dinde sauce moutarde à l'ancienne (la recette ici)

Flan de courgettes

Yaourt nature

vtvtyq9e5QZCyS5G4ns8sdfRbzU

Posté par caillebotte à 07:12 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :


26 août 2016

Panna cotta de courgettes au chèvre

Allez une petite dernière avant la rentrée qui se profile à l'horizon.

Ce n'est pas un scoop, il fait chaud ! alors, une petite entrée bien fraîche c'est d'actualité, en plus avec des légumes de saison. Pourtant avec ces températures caniculaires et le manque d'eau, les courgettes ont bien du mal à pousser convenablement dans le jardin. Pour réaliser cette recette, deux ou trois (selon leur grosseur) seront suffisantes.

J'ai réalisé cette panna cotta en entrée mais vous pouvez tout aussi bien la servir dans de petites verrines pour l'apéritif. Inutile de vous préciser que nous nous sommes régalés.

Ingrédients: pour 6 pers: 500g de courgettes- 60cl de crème liquide- 150g de fromage de chèvre frais (j'ai utilisé de la bûche)- 1 sachet d'agar-agar 2g (ou trois feuilles de gélatine mais je n'aime pas...)- 1 pincée de piment de Cayenne (facultatif)- une cuillère à soupe de persil haché- 1/2 poivron de chaque couleur (rouge-jaune-vert)- sel et poivre- huile d'olive.

Préparation et cuisson: 40 min

* Épépiner les courgettes (si elles sont grosses) et les poivrons, les couper en dés.

* Faire cuire les courgettes dans deux cuillères à soupe d'huile d'olive pendant 15 min, saler et poivrer, ajouter la pincée de piment de Cayenne; laisser refroidir un peu et incorporer le fromage de chèvre; mixer finement l'ensemble.

* Faire rissoler également les dés de poivrons pendant deux ou trois minutes dans une cuillère à soupe d'huile d'olive et les hacher grossièrement.

* Porter à ébullition la crème liquide dans laquelle vous aurez dilué l'agar-agar; laisser cuire 2 min en remuant.

* Incorporer ce mélange à la préparation courgettes/chèvre; bien mélanger et répartir dans des coupes individuelles ou des petites verrines.

* Mettre au frais pendant au moins 4h.

* Au moment de servir, déposer deux cuillères à soupe de poivrons sur chaque panna cotta; déguster bien frais.

007 (768x1024)    009 (769x1024)

Rendez-vous mercredi prochain pour le menu de la rentrée, une "semaine" de deux jours pour ne pas commencer trop fort...

 

Posté par caillebotte à 16:49 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , ,

20 août 2016

Brochettes de filet mignon de porc mariné

Après de bonnes averses hier -la pluie était espérée et ça fait du bien au jardin- ce matin, le soleil fait son retour et on ressort le barbecue. Ce n'est pas à proprement dit une "recette" que je vous livre ici mais plutôt une idée de préparation car ce n'est pas vraiment compliqué à réaliser: du filet mignon de porc, quelques petites pommes de terre et tomates cerises du jardin, une bonne marinade et le tour est joué. Je me suis inspirée d'une recette du blog "Shukar cooking" ici.

Ingrédients: pour 8 brochettes: 2 filets mignon de porc- 24 petites pommes de terre- 24 tomates cerises- du romarin- 2 cuillères à soupe de vinaigre balsamique- 4 cuillères à soupe d'huile d'olive- sel et poivre.

Préparation et cuisson: 30 min

* Couper les filets mignons en tranches d'environ 2 cm d'épaisseur.

* Dans un saladier, préparer la marinade en mélangeant l'huile d'olive, le vinaigre balsamique, le romarin, sel et poivre; ajouter les morceaux de filet mignon, mélanger et entreposer au frais 2h en remuant de temps en temps pour bien imprégner la viande de marinade.

* Pendant ce temps, pré-cuire les pommes de terre avec leur peau dans l'eau bouillante salée pendant 10 min. Laisser refroidir.

* Monter les brochettes en alternant pommes de terre, tomates et morceaux de viande.

* Cuire au barbecue pendant 5 min.

brochettes (1024x768)

011 (1024x606)

Posté par caillebotte à 15:20 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,

14 août 2016

Merisse de l'île d'Yeu

ile-d-yeu

Vous ne connaissez pas l'île d'Yeu ? avec Noirmoutier, c'est une des deux très belles îles de notre département, la plus éloignée du continent  (17 km) après la Corse et vous allez rire, ce sont toujours les cordonniers les plus mal chaussés, je n'y suis jamais allée ! il faut dire que je ne suis pas une fana de bateau (45 min de traversée). Les chanceux, ce seront les enfants de l'école (cycle 2 et 3): en octobre prochain, ce sera la destination de la classe découverte.

Tout ça pour vous dire que j'ai découvert cette recette -rare sur les blogs culinaires sauf ici et ici- sur un de mes vieux bouquins de cuisine. Pâtisserie nourrissante, d’une conservation à toute épreuve, la merisse ou merice comptait parmi ces denrées alimentaires qu’on embarquait, autrefois, à bord des bateaux qui quittaient l’île d’Yeu pour mener des campagnes de pêche pouvant durer plusieurs mois. « Gâteau de survie », très consistant et très sec, il se conservait de ce fait parfaitement bien en mer, ne craignant pas l’humidité.

Pas besoin de se conserver longtemps chez nous, avec de la confiture ou du beurre -c'est pure gourmandise- au petit déjeuner ou au goûter, notre merisse n'a pas fait long feu.

Ingrédients: pour deux belles merisses: 1kg de farine- 4 oeufs- 250g de beurre- 350g de sucre roux- 250g de crème fraîche- 2 sachets de levure chimique- 2 sachets de sucre vanillé- 2 cuillères à soupe d'eau de fleur d'oranger (facultatif).

Préparation et cuisson: 1h15

* Dans un grand saladier, mélanger d'abord les ingrédients secs: farine, sucre, levure et sucre vanillé.

* Faire fondre le beurre.

* Dans un autre saladier, mélanger les oeufs entiers, la crème fraîche, le beurre et la fleur d'oranger.

* Mélanger ensuite les ingrédients des deux récipients et bien pétrir (enfin pas trop quand même) pour obtenir un beau pâton.

* Diviser cette pâte en deux parties égales et façonner en forme de pain long.

* Déposer sur une plaque recouverte de papier sulfurisé et cuire à four chaud pendant 1h; recouvrir de papier d'aluminium pendant les 30 premières minutes de cuisson.

006 (1024x768)

Si vous voulez en faire qu'une, vous pouvez évidemment diviser les proportions par deux. Pour ma part, j'ai mis la seconde au congélateur.

Posté par caillebotte à 10:40 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

07 août 2016

Gaspacho de concombres à la fourme d'Ambert

chaleur

L'été est vraiment là cette fois-ci, le soleil et la chaleur sont au rendez-vous et ce n'est pas fini: d'après Mme Météo, après une petite baisse des températures ces prochains jours, le baromètre va repartir à la hausse. C'est donc le moment de manger des glaces et de bonnes soupes froides.

Voici une variante de la recette du gaspacho au concombre dénichée sur le site de la Fourme d'Ambert (ici): bien présenté avec quelques miettes de crabe, des dés de tomates et poivron, c'était un délice.

Moi, je l'ai servi en entrée mais ça peut aussi se décliner en petites verrines individuelles pour l'apéritif.

Ingrédients: pour 4 pers (en entrée): 1 concombre- 1 petit poivron jaune- 1 tomate- 1 oignon- 1 gousse d'ail- 100g de fourme d'Ambert- 100g de miettes de crabe- quelques feuilles de menthe fraîche- 4 cuillères à soupe d'huile d'olive- 1 cuillère à soupe de vinaigre de vin- cumin- coriandre- piment de Cayenne- sel et poivre.

Préparation (pas de cuisson): 30 min

* Éplucher et couper le concombre en gros dés; éplucher et émincer l'ail et l'oignon. Couper la fourme d'Ambert en dés.

* Mixer ensemble (au blender) le concombre, l'ail, la moitié de l'oignon, la fourme d'Ambert et les épices (une pincée de chaque); ajouter 3 cuillères à soupe d'huile d'olive; bien mélanger et réserver au frais.

* Épépiner et couper la tomate et le poivron en petits dés; assaisonner avec une cuillère à soupe d'huile d'olive et de vinaigre; ajouter la menthe ciselée.

* Assaisonner la chair de crabe (sel et poivre) et ajouter le reste d'oignon émincé; bien mélanger.

* Dresser en verrines en commençant par le mélange au crabe, puis les légumes et terminer par le concombre à la fourme d'Ambert.

* Réserver au frais avant de déguster.

007

Posté par caillebotte à 15:48 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,

01 août 2016

Feuilletés aux abricots "façon Oranais"

Je dis "façon Oranais" parce que je pense que cette pâtisserie -appelée aussi "croissant aux abricots" ou "abricotine"- est traditionnellement préparée avec de la pâte levée feuilleté (pâte à croissants) et moi, j'ai utilisé de la pâte feuilletée toute bête !

Il s'agit d'une viennoiserie probablement développée en Algérie - peut-être en Oranie - lors de la colonisation française. La crème pâtissière marque une très nette influence française et l'abricot étant alors massivement cultivé en Algérie. La recette se répand rapidement en Europe durant la colonisation et lors du retour des pieds-noirs en 1962. Cette pâtisserie est aujourd'hui consommée en Algérie, en Belgique et en France. Paradoxalement la pâtisserie est peu connue à Oran. (source Wiki); je vais demander à mon amie Marie-Jeanne, née à Oran: elle pourra peut être nous éclairer sur cette origine.

J'avais donc un reste d'abricots qui s'ennuyaient dans le bac à légumes de mon frigo et j'ai décidé d'essayer cette recette tout simple.

Ingrédients: pour 4 feuilletés: 1 pâte feuilletée- 6 abricots frais (hors saison, vous pouvez les remplacer par des abricots au sirop)- 1 jaune d'oeuf pour dorer- du sucre glace ou des petits grains de sucre pour la déco. Crème pâtissière: 50cl de lait- 3 jaunes d'oeufs- 70g de sucre en poudre- 60g de farine- 1 sachet de sucre vanillé ou une cuillère à soupe de vanille liquide.

Préparation et cuisson: 45 min

* Préparer d'abord la crème pâtissière, je vous ai déjà donné la recette ici; ça vous fera l'occasion de re-découvrir celle des financiers que j'ai aussi réalisée pour utiliser mes blancs d'oeufs et pour manger avec le reste de crème.

004 (1024x790)   005 (1024x798)

* Couper la pâte feuilletée en quatre carrés; les garnir avec une grosse cuillère à soupe de crème pâtissière.

* Disposer trois oreillons d'abricots sur la crème.

007 (1024x684)   009 (1024x733)

* Plier un des coins sur les abricots, dorer au jaune d'oeuf et replier le coin opposé par dessus en appuyant un petit peu; dorer le reste du feuilleté.

* Cuire à four chaud th 6 (180°) pendant 15 min environ. Saupoudrer de sucre glace à la sortie du four.

016 (1024x768)

Pour que les abricots brillent, on peut les badigeonner avec de la confiture allongée d'un peu d'eau chaude; moi, j'ai utilisé de la gelée de coings.

Posté par caillebotte à 18:41 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,