23 juin 2018

Mes étiquettes pour confitures, gelées, apéritifs...

Barre-separation-cuisine

Depuis quelques semaines, la recette qui fait fureur sur ce blog c'est celle du Guignolet ! et comme un de mes visiteurs a demandé d'où je tenais mes jolies étiquettes, je lui ai répondu que comme le guignolet, elles étaient "faites maison".

A chaque fois que je prépare des recettes d'apéritifs, de confitures, de gelées.....je prends autant de plaisir à concocter de jolies étiquettes alors j'ai décidé de partager mes réalisations si ça intéresse quelqu'un. Il vous suffit de cliquer sur l'intitulé de la recette pour obtenir le document; à vous ensuite, de changer la date de réalisation et d'imprimer.

Chutney_de_quetches_à_l'aigre_doux

Confiture_de_cerises

Confiture_de_fraises

Confiture_d'abricots

Confitures_de_mirabelles

Confitures_de_pêches

Confitures_de_prunes

Confitures_fraises_(2)_

Gelée_de_caseilles_et_groseilles

Gelée_de_coings

Gelée_de_coings_(2)_

Gelée_de_griottes

Gelée_de_groseilles

Gelée_de_mûres

Gelée_de_mûres_(2)_

Gelée_de_pissenlit

Guignolet

Huile_de_noix

Ketchup

Liqueur_d'abricot

Vin_de_bourrache

Vin_de_coing

Et désormais promis, je vous transmettrai le lien pour chaque recette comportant une étiquette faite par mes soins.

33445a55

Posté par caillebotte à 16:38 - - Commentaires [3] - Permalien [#]


17 juin 2018

Brioche aux canneberges (ou brioche version "québécoise")

drapeauquebec

Je vous avais prévenus ! depuis que le Kitchenaid tant convoité trône dans ma cuisine, je l'utilise !

J'ai opté cette fois-ci pour une brioche version québécoise avec les canneberges séchées que ma grande soeur ne manque jamais de m'apporter lors de ses visites en France; j'ai également remplacé le sucre roux par du sucre d'érable venu aussi tout droit de la Belle Province et offert par ma nièce Margot. Et bien, la prochaine fois, je mettrai un peu plus de ce fameux sucre (il m'en reste un petit paquet) pour en retrouver encore plus le goût. Je me suis inspirée d'une recette trouvée sur le blog "C.L. qui fait de la pâtisserie" (ici).

Comme vous pouvez vous en douter, cette brioche n'a pas fait long feu....elle était délicieuse et je trouve -sans vouloir me faire de fleurs- que je m'améliore de plus en plus dans ce genre de fabrication sourire

Ingrédients: pour une brioche: 350g de farine- 20g de levure fraîche de boulanger- 5cl de lait- 40g de sucre roux- 5g de sel fin- 2 oeufs- 2 cuillères à soupe de crème fraîche- 80g de beurre mou- 150g de canneberges- pour dorer: 1 jaune d'oeuf- un peu de lait.

Préparation et cuisson: 1h + 2 fois 1h30 de pousse

* Délayer la levure fraîche dans le lait tiède et laisser reposer 15 min.

* Pendant ce temps, mélanger la farine, le sucre et le sel. Creuser un puits. Ajouter les deux oeufs entiers puis le lait avec la levure; pétrir pendant 5 min.

* Ajouter ensuite la crème fraîche et le beurre mou et pétrir à nouveau pendant 5 min. Incorporer les canneberges et pétrir encore 2 min.

* Couvrir la pâte et laisser pousser au chaud pendant 1h30; la pâte doit doubler de volume.

* Dégazer la pâte en l'écrasant avec la paume de la main (pour enlever les petites bulles qui se sont formées lors de la levée de la pâte).

* Couper trois pâtons de taille égale; tapisser un moule à cake de papier cuisson; disposer les trois pâtons côte à côte, recouvrir et laisser pousser de nouveau au chaud pendant 1h30.

* Dorer la brioche au jaune d'oeuf, saupoudrer d'un peu de sucre et cuire à four chaud th6 (180°) pendant 30 min environ; ne pas oublier de disposer la lèche frite remplie d'eau sous la grille de cuisson pour obtenir une brioche moelleuse.

kgubjai

Posté par caillebotte à 10:37 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,

07 juin 2018

Terrine de volaille au pain d'épices

Je ne sais pas si vous vous en êtes rendus compte mais j'adore faire des terrines et j'aime aussi les manger évidemment avec des cornichons et du pain grillé.

Voici qu'au moment de publier ma recette, impossible de retrouver où je l'avais dénichée ! j'ai tellement de petits bouquins de cuisine concernant les pâtés et les terrines que je ne savais plus dans lequel chercher, c'est malin.

Les-terrines

J'ai finalement feuilleté une seconde fois celui-ci qui regorge de bonnes idées -notamment une terrine de poisson aux orties- et j'ai trouvé MA recette, très facile à réaliser. J'étais curieuse de voir ce qu'allait donner le mélange volaille/pain d'épices et ma foi, ce n'est pas mauvais; même que la prochaine fois, je mettrai un peu plus de pain d'épices.

Ingrédients: pour une terrine de 1kg: 500g de filet de dindonneau ou de poulet- 500g de gorge de porc (morceau avec un peu de maigre)- 3 tranches de pain d'épices (40g)- 2 oeufs entiers- 50g de crème fraîche- 18g de sel- poivre- 4 épices- 5cl d'alcool (cognac-calvados-armagnac).

Préparation et cuisson: 2h

* Couper les viandes en dés; passer ces viandes au hachoir grille fine.

* Mélanger au mixeur très finement les oeufs entiers, le pain d'épices et la crème fraîche.

* Assembler tous les éléments de la terrine, saler, poivrer, ajouter une bonne pincée de 4 épices et bien mélanger.

* Garnir une terrine à pâté avec cette préparation.

* Cuire à four chaud th5 (150°) et au bain marie pendant 1h30.

* Laisser reposer au frais au moins 24h avant de goûter.

5QQCRLL

SihHL5m

Sur du pain d'épices légèrement grillé, c'est excellent !

Posté par caillebotte à 18:30 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

29 mai 2018

Purée de céleri rave aux noix

Voilà un des légumes (avec les choux de Bruxelles) que j'avais un peu de mal à faire manger aux enfants à la cantine; cru et râpé, mélangé aux carottes, ça passait sans problèmes mais cuit, c'était une autre histoire. J'avais essayé à deux reprises en gratin ici et ici avec plus ou moins de succès.

J'aurais dû essayer en purée, avec les noix et le fromage ail et fines herbes, c'est excellent et ça masque un peu le goût quelquefois fort du céleri.

Ingrédients: pour 4 pers: 1 céleri rave- 2 cuillères à soupe de fromage ail et fines herbes- 100g de cerneaux de noix- 4 gousses d'ail- huile d'olive- sel, poivre, noix de muscade.

Préparation et cuisson: 30 min

* Couper le céleri rave en quatre; éplucher et couper en gros dés. Eplucher les gousses d'ail.

* Faire cuire ensemble (céleri et ail) à l'eau bouillante salée pendant 15 min; réduire en purée.

* Hacher finement les cerneaux de noix.

* Incorporer les noix, le fromage frais et une cuillère à soupe d'huile d'olive à la purée; saler, poivrer et ajouter une pincée de noix de muscade. Bien mélanger.

* Servir avec une grillade ou comme moi, avec une tranche de veau poêlée et des échalotes: un vrai régal !

r8g9qie

Posté par caillebotte à 10:49 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,

17 mai 2018

Veau à la crème de poireaux

pUXMZPvwM9jrTEIvql8i3KNcMlU

Je suis sûre que ça ne vous a pas échappé: en ce moment, on en parle à toutes les sauces du "veau de la Pentecôte" ! pourquoi ??

En réalité, le « veau de la Pentecôte » est un concept marketing lancé en France en 1998 par une agence de promotion alimentaire de la confédération française de la boucherie. L’idée était de relancer la consommation de viande de veau, sur le mode de l’agneau pascal ou de la dinde de Noël.

Comme les veaux naissent à la fin de l’hiver et qu’ils sont abattus à 3 ou 4 mois, on les trouvait sur les marchés au printemps. D’ailleurs, les agriculteurs utilisaient le dicton « A la Pentecôte, le veau perd une côte » car il y en avait tant sur le marché que les prix baissaient.

Donc c'est une viande bien souvent en "promotion" à cette période; c'est pourquoi j'en ai profité. J'ai aussi utilisé des petits poireaux de printemps, ce qui au final a donné un plat excellent accompagné de petites pommes de terre nouvelles (de Noirmoutier bien sûr) cuites à la vapeur.

Ingrédients: pour 4 pers: 1kg d'épaule de veau- 4 poireaux- 4 petits suisses ou 80g de fromage blanc- 2 oignons- 50g de beurre- 12cl de vin blanc sec- sel et poivre.

Préparation et cuisson: 1h15

* Éplucher et émincer les oignons.

* Dans une cocotte à fond épais, faire fondre le beurre; faire dorer les oignons et la viande de tous côtés; saler et poivrer, ajouter le vin blanc et laisser mijoter à feu doux pendant 45 min.

* Pendant ce temps, laver et émincer les poireaux; les faire fondre doucement dans une poêle anti-adhésive sans ajouter de matière grasse, saler et poivrer, couvrir d'eau et laisser cuire  15 min.

* En fin de cuisson des poireaux, ajouter les petits suisses (ou le fromage blanc) et mixer finement.

* Ajouter cette crème à la viande, mélanger et servir bien chaud.

nWXDLcl

Posté par caillebotte à 16:18 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : ,


09 mai 2018

Crumble fraises rhubarbe

Un dessert bien de saison quand les fraises et la rhubarbe arrivent sur les étals; j'aime bien l'association de ces deux fruits: acidité de la rhubarbe et douceur de la fraise.

Pour ma part, j'ai dû acheter les fraises car nos fraisiers sont tout juste en fleurs; par contre, j'ai cueilli ma toute première rhubarbe de l'année dans le jardin. Je me suis inspirée d'une idée trouvée sur le blog "Les délices de Mimm" (ici), j'ai remplacé la poudre d'amandes par des noix de mon noyer réduites aussi en poudre et j'ai fait cuire un peu ma rhubarbe avec du sucre roux.

Ingrédients: pour 6 pers: 500g de fraises-400g de rhubarbe- 100g de sucre roux- Pour le crumble: 120g de farine- 120g de sucre roux- 120g de beurre- 120g de noix en poudre.

Préparation et cuisson: 45 min

* Préparer le crumble en mélangeant avec les doigts le sucre, la farine, le beurre coupés en petits morceaux et la poudre de noix pour obtenir une pâte sablée; mettre au frais.

* Pendant ce temps, éplucher la rhubarbe et la couper en petits tronçons de 1 cm; les mettre dans une casserole à feu doux avec 100g de sucre roux pendant 10 min.

* Équeuter les fraises et les couper en morceaux.

* Disposer les fruits dans des petites cocottes ou des ramequins allant au four; ajouter par dessus le crumble émietté.

* Cuire à four chaud th 6 (180°) pendant une vingtaine de minutes, le dessus doit être doré.

* Servir chaud ou tiède.

NaCQIqH   jSjWAsX

KdQWxmw

Posté par caillebotte à 12:35 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,

03 mai 2018

Tajine d'agneau aux pommes de terre et aux olives

Comme promis, voici maintenant la recette du plat principal réalisé la semaine dernière pour mes invitées (ma soeur et sa compagne); il ne faisait pas très chaud et on a apprécié ce tajine bien parfumé; on aurait pu encore manger ce type de plat ces jours-ci: on a dû rallumer un feu de cheminée mais il paraît que le beau temps revient, tant mieux !

Je me suis inspirée cette fois d'une idée trouvée sur le blog "La casa des délices" (ici), je n'ai pas ajouté de tomates.

Ingrédients: pour 4 pers: 800g d'épaule d'agneau en morceaux- 2 gros oignons- 1kg de pommes de terre grenailles nouvelles- olives (j'ai acheté un mélange d'olives marinées à la Marocaine)- persil et coriandre ciselés- huile d'olive- sel et poivre- épices: coriandre-gingembre-curcuma-piment doux.

Préparation et cuisson: 1h30

* Éplucher et émincer les oignons.

* Dans une cocotte à fond épais, faire chauffer 2 cuillères à soupe d'huile d'olive; y faire revenir les oignons, ajouter la viande.

* Ajouter le persil et la coriandre, les épices à votre goût; saler et poivrer, couvrir d'eau et laisser mijoter à feu doux pendant 1h.

* Mettre les pommes de terre dans un saladier, ajouter un peu de chaque épice et mélanger.

* Au bout d'une heure de cuisson de la viande, ajouter les pommes de terres et les olives.

* Laisser cuire à nouveau pendant 30 min; vérifier la cuisson et servir bien chaud.

VtWs1pX

FXnZgun

Posté par caillebotte à 16:25 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

27 avril 2018

Verrines aux fèves et crevettes Thaïe

C'est toujours plaisant de proposer des verrines en entrée quand on a des invité(es); c'est léger, frais et coloré. Et comme la semaine dernière on pensait l'été arrivé, je me suis dit ça va être l'idéal pour servir avant une bonne grillade au barbecue; manque de pot, le jour "J" c'était hier et on se serait plutôt cru en automne !!

Alors, j'ai quand même gardé mon idée de verrines fraîches mais mon plat s'est transformé en tajine d'agneau, dont je vous dévoilerai la recette dans quelques jours ainsi que celle du dessert.

Je n'ai pas utilisé des fèves du jardin de cette année: elles sont bien semées, sorties de terre mais pas encore formées; par chance, j'en avais encore un petit sachet de la récolte de l'année dernière au congélateur.

Ingrédients: pour 4 pers: 200g de fèves surgelées- une quinzaine de crevettes roses- le jus d'un citron vert- quelques brins de coriandre- 2 cuillères à soupe de miel- 1 cuillère à soupe de sauce soja- 10g de graines de sésame- huile d'olive- sel et poivre.

Préparation et cuisson: 20 min

* Faire cuire les fèves à l'eau bouillante salée pendant 6 min, elles doivent rester un peu croquantes; égoutter et laisser refroidir.

* Décortiquer les crevettes; mélanger le miel, la sauce soja et les graines de sésame; incorporer les crevettes et bien mélanger; garder au frais.

* Laver et ciseler la coriandre. Mélanger le jus de citron, deux cuillères à soupe d'huile d'olive et la coriandre; ajouter les fèves, saler et poivrer. Garder au frais.

* Au moment de servir, répartir les fèves au fond des verrines et finir par les crevettes.

hjSSvxm

Et si comme moi, vous avez la chance d'habiter la campagne et d'être entouré d'une multitude de petites fleurs printanières, une sommité (si, si c'est comme ça qu'on dit...) de bourrache ajoutera une note de couleur d'un joli bleu.

PdeFxAX_qd2Ijleu2gg1_zXFbdI

Posté par caillebotte à 18:48 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,

17 avril 2018

Tendrons de veau à l'orange

Je cuisine rarement du veau, tout d'abord parce que ce n'est pas donné et ensuite, quand j'achète des escalopes par exemple elles sont toutes belles et après cuisson, elles deviennent toutes rikiki; donc en général, je me rabats plutôt sur la blanquette. Pour une fois, j'ai décidé d'essayer le tendron.

Mariné pendant une heure dans un mélange composé de jus d'orange, de sauce soja, d'oignon et d'ail, la viande était tendre (d'où son nom) et délicieuse. Le petit goût acidulé convient parfaitement.

Ingrédients: pour 4 pers: 4 tendrons de veau- 1 gros oignon- 2 gousses d'ail- 2 cuillères à soupe de sauce soja- 25cl de jus d'orange- une pincée de piment d'Espelette- 2 cuillères à soupe d'huile d'olive- sel et poivre.

Préparation et cuisson: 40 min + 1h de marinade

* Éplucher et hacher finement l'oignon et l'ail.

* Dans un saladier, mélanger la sauce soja, le jus d'orange, le piment d'Espelette et l'ail et l'oignon hachés.

* Dans un plat creux, disposer la viande et recouvrir de marinade; filmer le plat et mettre au frais pendant 1h.

* Égoutter les morceaux de veau; faire chauffer l'huile dans une poêle; y faire rissoler les tendrons des deux côtés; saler et poivrer,  verser la marinade et laisser cuire à feu doux pendant 20 min; si la sauce est trop réduite, ajouter un peu de jus d'orange.

* Servir avec un riz nature; moi, pour rester dans la couleur, j'ai accompagné mon plat avec des carottes nature parsemées de persil haché.

75yIXTNiWDuHh6

Vous pouvez bien sûr remplacer les tendrons par des côtes de veau ou des escalopes de volaille.

Pour la finition, j'ai parsemé ma viande d'écorces d'orange -bio évidemment- séchées et moulues, cadeau de Noël gourmand d'une de mes soeurs.

IGebzrfxIJZvgDvE9cd4RcygDbY

Posté par caillebotte à 11:39 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

08 avril 2018

Charlotte au chocolat

Encore un dessert !  Pâques étant la période où on prépare souvent des gâteaux au chocolat, j'ai décidé de réaliser la recette de charlotte au chocolat de ma maman qu'elle nommait "parfait au chocolat" ce qui n'était pas la bonne appellation car un parfait se doit d'être glacé. Mais bon, on a toujours dit "le parfait au chocolat de maman" quand on était petites et encore maintenant.

Par contre, je vous préviens c'est une recette trèèèèèèèèèèèèèèès riche en beurre; ça tient plutôt d'une crème au beurre au chocolat plutôt que d'une mousse. Avec ça, la charlotte ne risque pas de s'écrouler....

Ingrédients: pour une charlotte: 1 paquet de biscuits cuillers (15 biscuits)- 6 barres de chocolat noir corsé (150g)- 5 oeufs- 5 cuillères à soupe de sucre en poudre- 250g de beurre fin- pour le sirop: eau tiède + 1 cuillère à soupe de sucre en poudre + 1 cuillère à soupe d'eau de fleur d'oranger ou de rhum.

Préparation et cuisson: 30 min + un jour au frais

* Préparer la crème: Dans un saladier, casser les oeufs en séparant les jaunes des blancs. Incorporer le sucre en poudre aux jaunes.

* Faire fondre le chocolat et le beurre au bain marie ou au four micro-ondes. Bien mélanger et laisser refroidir un peu, ajouter à la préparation jaunes d'oeufs/sucre en remuant continuellement.

* Monter les blancs en neige très ferme et incorporer petit à petit au contenu du saladier.

* Dans une assiette creuse, verser un peu d'eau tiède, une cuillère à soupe de sucre en poudre et l'eau de fleur d'oranger (ou le rhum). Tremper rapidement les biscuits un à un dans ce sirop et tapisser un moule à charlotte: le fond d'abord puis les côtés en serrant bien les biscuits pour qu'il n'y ait pas de trous.

* Remplir de crème au chocolat; s'il vous reste quelques biscuits, les rajouter à mi-hauteur du remplissage.

* Conserver au frais au moins une journée. Démouler et déguster.

plSWMD8  
bvObqpP

 

bjfvntW

QRWnYrZ50Bpm5rLZekv0yIJJ_Qo

Posté par caillebotte à 11:59 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,