pUXMZPvwM9jrTEIvql8i3KNcMlU

Je suis sûre que ça ne vous a pas échappé: en ce moment, on en parle à toutes les sauces du "veau de la Pentecôte" ! pourquoi ??

En réalité, le « veau de la Pentecôte » est un concept marketing lancé en France en 1998 par une agence de promotion alimentaire de la confédération française de la boucherie. L’idée était de relancer la consommation de viande de veau, sur le mode de l’agneau pascal ou de la dinde de Noël.

Comme les veaux naissent à la fin de l’hiver et qu’ils sont abattus à 3 ou 4 mois, on les trouvait sur les marchés au printemps. D’ailleurs, les agriculteurs utilisaient le dicton « A la Pentecôte, le veau perd une côte » car il y en avait tant sur le marché que les prix baissaient.

Donc c'est une viande bien souvent en "promotion" à cette période; c'est pourquoi j'en ai profité. J'ai aussi utilisé des petits poireaux de printemps, ce qui au final a donné un plat excellent accompagné de petites pommes de terre nouvelles (de Noirmoutier bien sûr) cuites à la vapeur.

Ingrédients: pour 4 pers: 1kg d'épaule de veau- 4 poireaux- 4 petits suisses ou 80g de fromage blanc- 2 oignons- 50g de beurre- 12cl de vin blanc sec- sel et poivre.

Préparation et cuisson: 1h15

* Éplucher et émincer les oignons.

* Dans une cocotte à fond épais, faire fondre le beurre; faire dorer les oignons et la viande de tous côtés; saler et poivrer, ajouter le vin blanc et laisser mijoter à feu doux pendant 45 min.

* Pendant ce temps, laver et émincer les poireaux; les faire fondre doucement dans une poêle anti-adhésive sans ajouter de matière grasse, saler et poivrer, couvrir d'eau et laisser cuire  15 min.

* En fin de cuisson des poireaux, ajouter les petits suisses (ou le fromage blanc) et mixer finement.

* Ajouter cette crème à la viande, mélanger et servir bien chaud.

nWXDLcl