27 avril 2018

Verrines aux fèves et crevettes Thaïe

C'est toujours plaisant de proposer des verrines en entrée quand on a des invité(es); c'est léger, frais et coloré. Et comme la semaine dernière on pensait l'été arrivé, je me suis dit ça va être l'idéal pour servir avant une bonne grillade au barbecue; manque de pot, le jour "J" c'était hier et on se serait plutôt cru en automne !!

Alors, j'ai quand même gardé mon idée de verrines fraîches mais mon plat s'est transformé en tajine d'agneau, dont je vous dévoilerai la recette dans quelques jours ainsi que celle du dessert.

Je n'ai pas utilisé des fèves du jardin de cette année: elles sont bien semées, sorties de terre mais pas encore formées; par chance, j'en avais encore un petit sachet de la récolte de l'année dernière au congélateur.

Ingrédients: pour 4 pers: 200g de fèves surgelées- une quinzaine de crevettes roses- le jus d'un citron vert- quelques brins de coriandre- 2 cuillères à soupe de miel- 1 cuillère à soupe de sauce soja- 10g de graines de sésame- huile d'olive- sel et poivre.

Préparation et cuisson: 20 min

* Faire cuire les fèves à l'eau bouillante salée pendant 6 min, elles doivent rester un peu croquantes; égoutter et laisser refroidir.

* Décortiquer les crevettes; mélanger le miel, la sauce soja et les graines de sésame; incorporer les crevettes et bien mélanger; garder au frais.

* Laver et ciseler la coriandre. Mélanger le jus de citron, deux cuillères à soupe d'huile d'olive et la coriandre; ajouter les fèves, saler et poivrer. Garder au frais.

* Au moment de servir, répartir les fèves au fond des verrines et finir par les crevettes.

hjSSvxm

Et si comme moi, vous avez la chance d'habiter la campagne et d'être entouré d'une multitude de petites fleurs printanières, une sommité (si, si c'est comme ça qu'on dit...) de bourrache ajoutera une note de couleur d'un joli bleu.

PdeFxAX_qd2Ijleu2gg1_zXFbdI

Posté par caillebotte à 18:48 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,


17 avril 2018

Tendrons de veau à l'orange

Je cuisine rarement du veau, tout d'abord parce que ce n'est pas donné et ensuite, quand j'achète des escalopes par exemple elles sont toutes belles et après cuisson, elles deviennent toutes rikiki; donc en général, je me rabats plutôt sur la blanquette. Pour une fois, j'ai décidé d'essayer le tendron.

Mariné pendant une heure dans un mélange composé de jus d'orange, de sauce soja, d'oignon et d'ail, la viande était tendre (d'où son nom) et délicieuse. Le petit goût acidulé convient parfaitement.

Ingrédients: pour 4 pers: 4 tendrons de veau- 1 gros oignon- 2 gousses d'ail- 2 cuillères à soupe de sauce soja- 25cl de jus d'orange- une pincée de piment d'Espelette- 2 cuillères à soupe d'huile d'olive- sel et poivre.

Préparation et cuisson: 40 min + 1h de marinade

* Éplucher et hacher finement l'oignon et l'ail.

* Dans un saladier, mélanger la sauce soja, le jus d'orange, le piment d'Espelette et l'ail et l'oignon hachés.

* Dans un plat creux, disposer la viande et recouvrir de marinade; filmer le plat et mettre au frais pendant 1h.

* Égoutter les morceaux de veau; faire chauffer l'huile dans une poêle; y faire rissoler les tendrons des deux côtés; saler et poivrer,  verser la marinade et laisser cuire à feu doux pendant 20 min; si la sauce est trop réduite, ajouter un peu de jus d'orange.

* Servir avec un riz nature; moi, pour rester dans la couleur, j'ai accompagné mon plat avec des carottes nature parsemées de persil haché.

75yIXTNiWDuHh6

Vous pouvez bien sûr remplacer les tendrons par des côtes de veau ou des escalopes de volaille.

Pour la finition, j'ai parsemé ma viande d'écorces d'orange -bio évidemment- séchées et moulues, cadeau de Noël gourmand d'une de mes soeurs.

IGebzrfxIJZvgDvE9cd4RcygDbY

Posté par caillebotte à 11:39 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

08 avril 2018

Charlotte au chocolat

Encore un dessert !  Pâques étant la période où on prépare souvent des gâteaux au chocolat, j'ai décidé de réaliser la recette de charlotte au chocolat de ma maman qu'elle nommait "parfait au chocolat" ce qui n'était pas la bonne appellation car un parfait se doit d'être glacé. Mais bon, on a toujours dit "le parfait au chocolat de maman" quand on était petites et encore maintenant.

Par contre, je vous préviens c'est une recette trèèèèèèèèèèèèèèès riche en beurre; ça tient plutôt d'une crème au beurre au chocolat plutôt que d'une mousse. Avec ça, la charlotte ne risque pas de s'écrouler....

Ingrédients: pour une charlotte: 1 paquet de biscuits cuillers (15 biscuits)- 6 barres de chocolat noir corsé (150g)- 5 oeufs- 5 cuillères à soupe de sucre en poudre- 250g de beurre fin- pour le sirop: eau tiède + 1 cuillère à soupe de sucre en poudre + 1 cuillère à soupe d'eau de fleur d'oranger ou de rhum.

Préparation et cuisson: 30 min + un jour au frais

* Préparer la crème: Dans un saladier, casser les oeufs en séparant les jaunes des blancs. Incorporer le sucre en poudre aux jaunes.

* Faire fondre le chocolat et le beurre au bain marie ou au four micro-ondes. Bien mélanger et laisser refroidir un peu, ajouter à la préparation jaunes d'oeufs/sucre en remuant continuellement.

* Monter les blancs en neige très ferme et incorporer petit à petit au contenu du saladier.

* Dans une assiette creuse, verser un peu d'eau tiède, une cuillère à soupe de sucre en poudre et l'eau de fleur d'oranger (ou le rhum). Tremper rapidement les biscuits un à un dans ce sirop et tapisser un moule à charlotte: le fond d'abord puis les côtés en serrant bien les biscuits pour qu'il n'y ait pas de trous.

* Remplir de crème au chocolat; s'il vous reste quelques biscuits, les rajouter à mi-hauteur du remplissage.

* Conserver au frais au moins une journée. Démouler et déguster.

plSWMD8  
bvObqpP

 

bjfvntW

QRWnYrZ50Bpm5rLZekv0yIJJ_Qo

Posté par caillebotte à 11:59 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,