26 août 2017

Pasteis de nata

Depuis le temps que je voulais essayer de réaliser ces délicieux petits gâteaux portugais, je me suis lancée et.....je n'ai pas trop bien réussi mais c'était bon quand même. Je crois que j'ai trop rempli mes petits moules et ça a débordé un peu.

En 1837 à Belém (quartier de Lisbonne), les moines du monastère de Jeronimos essayent de maintenir l'ordre. Ils commencent alors à vendre des pastéis de nata (pâtisserie typique de la cuisine portugaise croquante et à la crème) afin de gagner un peu d'argent dans une petite boulangerie à côté du monastère.

A cette époque, Lisbonne et Belem étaient deux villes distinctes reliées par des bateaux à vapeur. La présence du monastère et la tour de Belém attiraient de nombreux touristes, émerveillés par la beauté et le bon goût de cette excellente pâtisserie : les Pastéis de Belém (source ici).

Ingrédients: pour une quinzaine de pasteis: 2 pâtes feuilletées- 4 jaunes d'oeufs- 2 oeufs entiers- 50cl de lait- 20g de farine- 250g de sucre en poudre- 1 zeste de citron bio.

Préparation et cuisson: 40 min

* Rouler la pâte feuilletée sur elle même en boudin; couper des tranches d’environ 2cm d’épaisseur. Poser une tranche dans un petit moule à muffin (à plat) et l'écraser avec le pouce de manière à ce que la pâte fonce bien le moule. Mettre un peu de farine si ça colle un peu.

* Diluer 20 g de farine dans 50cl de lait. Fouetter bien. Ajouter un zeste de citron. Porter ensuite le lait à ébullition en fouettant régulièrement. Au premier bouillon retirer du feu.

* Mélanger les oeufs entiers et les jaunes.

* Préparer un sirop de sucre : mélanger 250g de sucre et un petit peu d’eau (le sucre doit être humide). Faire chauffer et faire fondre le sucre tranquillement. Cuire le sirop jusqu’à ce qu’il atteigne la température de 107/110°C (les bulles doivent être grosses). Si vous n'avez pas de thermomètre à sucre, un fil fin doit se former quand vous mélangez avec une cuillère.

* Retirer alors du feu puis incorporer au mélange lait/farine petit à petit en remuant régulièrement et assez vigoureusement. Ôter le zeste du citron.

* Ajouter ensuite les oeufs toujours en fouettant régulièrement. Remplir chaque petit moule au ¾ avec cette crème

* Cuire à four très chaud (230°) th 8 pendant 10 à 15 min selon les fours; surveiller la cuisson, le dessus doit être doré.

JXZemif (1000x750)

Posté par caillebotte à 15:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,


12 août 2017

Pâté de tête de porc (ou fromage de tête)

En mai et juin, nous étions passés prématurément en été et voilà qu'en août, nous sommes déjà en automne ! cette météo couverte et fraîche m'a donné envie de me lancer dans de la grande cuisine, pas celle des grands chefs, non, non, non ! plutôt celle de la campagne où la table de la cuisine est couverte d'ustensiles de toutes sortes et le fourneau de gamelles mijotant pendant des heures; Bref dans la vraie cuisine quoi !!

ff4a756cc4e6efdd586d88d1521aed5b

"Tout est bon dans l'cochon" ce serait Brillat-Savarin (Jean-Anthelme de son prénom) magistrat et gastronome qui aurait déclamé cette expression. Je confirme même si je ne suis pas une fanatique de pieds ou d'oreilles de cochon. J'ai donc décidé de préparer du pâté de tête ou plus justement nommé "fromage de tête" l'appellation pâté étant fausse car il ne s'agit pas d'un hachis de viande.

Il faut un peu de temps c'est vrai -enfin pas plus que pour faire une terrine ou une brioche- et aimer se mettre les mains dans le "gras" mais bon, c'est facile à faire et ça vaut le coup, c'est tellement meilleur que celui acheté en magasin. Je me suis inspirée d'une recette trouvée sur le blog " La table Lorraine d'Amélie" (clic).

Ingrédients: pour une belle terrine (genre moule à cake) de 10 pers: ½ tête de porc- 2 pieds de porc- 2 carottes- 1 poireau- 1 oignon piqué de 10 clous de girofle- 1 bouquet garni (persil-romarin-thym-céleri)- 50cl de vin blanc sec- 2 cuillères à soupe de persil haché- 1 gousse d'ail- 1 échalote -1 cuillère à soupe de gros sel- poivre en grains.

Préparation et cuisson: 3h + 1 journée au frais

* Nettoyer abondamment les morceaux de viande à l'eau fraîche. Les placer dans un grand faitout et recouvrir d'eau.

* Porter à ébullition et écumer le bouillon; ajouter les légumes, le bouquet garni, 25cl de vin blanc, une cuillère à soupe de gros sel et une dizaine de grains de poivre. Laisser mijoter doucement pendant 2h.

8W6rpSr

* Lorsque la cuisson est terminée, égoutter la viande; filtrer le bouillon; en garder 3 litres auquel on aura ajouté 25cl de vin blanc; laisser réduire ce bouillon de moitié sur feu vif.

* Pendant ce temps, décortiquer la viande en ne gardant que les morceaux maigres (faire attention aux petits os); ajouter les 2 cuillères à soupe de persil haché, l'ail et l'échalote hachés finement; bien mélanger.

G7kZAFo

* Répartir le mélange obtenu dans un moule à cake, ne pas tasser; verser dessus le bouillon réduit et mettre au frais une journée.

3NpEPX3

Z75D5W8

Pour ma part, je ne l'ai pas trouvé assez salé mais avec une bonne vinaigrette moutardée et quelques échalotes hachées, c'est délicieux. On peut aussi le déguster avec une salade de pommes de terre. Et si comme nous, vous n'êtes pas dix à la maison, vous pouvez aussi congeler ce pâté de tête en tranches individuelles.

Et pour illustrer cette recette, j'ai découvert cette chanson de Juliette, j'adore.....

 

Posté par caillebotte à 19:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

06 août 2017

Nems aux aubergines et bleu d'Auvergne

Déjà une semaine que nous sommes de retour de nos petites vacances en Auvergne et je me devais de partager une recette honorant cette belle région et ses fameux fromages.

de bons fromages évidemment !

Comme nous ne sommes que deux à la maison, nous nous sommes "limités" un peu en optant pour un demi Saint Nectaire, un Murol, une tomme bleue de Laqueuille et un Gaperon. Le choix a été difficile devant l'étalage impressionnant de la laiterie de Laqueuille (clic) où nous sommes allés nous approvisionner sur les conseil du propriétaire du gîte loué pour la semaine. Nous n'avons quand même pas tout mangé: la gentille famille de "gardiens" venus s'occuper de nos animaux pendant notre absence sont repartis avec un panier garni et deux de mes soeurs ont  également eu droit à un assortiment.

Voici donc une idée pour utiliser différemment les aubergines qui, comme les tomates, les courgettes et les poivrons, commencent à proliférer dans le jardin. J'ai simplement remplacé le bleu d'Auvergne par ma tomme bleue (clic), achetée d'ailleurs à un prix défiant toute concurrence: vendue en fromage déclassé (trop petite par rapport à la taille standard) à 3,70 euros le kg comme la tomme faisait environ 700g, je vous laisse faire le calcul.....

Ingrédients: pour 8 nems: 8 galettes de riz- une belle aubergine- 4 tomates- 150g de lardons allumettes- 8 tranches de fromage bleu (Auvergne-Ambert...)- huile de friture- 2 cuillère à soupe d'huile d'olive.

Préparation et cuisson: 30 min

* Épépiner et couper les aubergines et les tomates en petits dés.

* Faire chauffer l'huile d'olive dans une poêle, y faire rissoler les dés de légumes et les lardons pendant 10 min.

* Préparer les nems: faire ramollir les galettes de riz en les trempant quelques secondes dans de l'eau tiède puis les poser sur un torchon pour enlever l'excédent d'humidité.

7cJPKtt   xuh1jZ8

* Les garnir successivement du mélange légumes/lardons, recouvrir avec les lamelles de fromages puis rouler en "boudin".

xUY330B   a0eFOEo

* Faire chauffer l'huile de friture dans une poêle, y faire cuire les nems jusqu'à ce qu'ils soient bien dorés. Égoutter sur du papier absorbant.

* Déguster bien chaud avec une salade verte.

HefN0xG   pp2uLYf

La prochaine fois, j'utiliserai des feuilles de brick car les galettes de riz sont très fragiles, deux de mes nems se sont un peu répandus à la cuisson.

Posté par caillebotte à 12:30 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,