Aujourd'hui, je vous dévoile la recette de ces petits gâteaux sans cuisson réalisés par les grandes sections lundi après-midi; je l'ai dénichée sur le blog "Le Pays des Gourmandises" (ici) et je la trouve vraiment très intéressante, facile à réaliser pour les enfants si un adulte se charge de réduire en poudre l'ingrédient "gâteau" au mixer et de faire fondre le beurre.

Pour en préparer pour 66 gourmands, j'ai dû multiplier les proportions par....11 et les re-diviser par 3 (pour trois équipes de pâtissiers)!! car contrairement à la recette du blog, nous avons réalisé des gâteaux un peu plus gros en utilisant des empreintes à cannelés. Finalement, nous en n'avons obtenu que....62, la faute peut être à quelques petits gourmands qui n'ont pas pu s'empêcher de picorer un peu de pâte au fur et à mesure de la préparation. Tout le monde a eu sa part malgré tout car après les croque-monsieur, beaucoup d'enfants n'ont eu faim que pour la moitié d'un gâteau.

Ingrédients : pour 6 petits gâteaux : 220g de quatre-quarts (ou madeleines, cake, gâteau au yaourt…)- 50g de poudre d’amandes- 2 cuillères à soupe de confiture d’abricots- 1 cuillère à soupe de beurre fondu- 2 cuillères à soupe de miel liquide- 1 cuillère à café d’eau de fleur d’oranger (facultatif).

Préparation (pas de cuisson) : 15 min

*Réduire le gâteau en poudre (si besoin utiliser un mixeur) ; ajouter la poudre d’amandes.

*Incorporer ensuite les ingrédients liquides : miel, beurre, confiture et eau de fleur d’oranger.

*Bien malaxer le tout pour obtenir un mélange homogène et compact.

*Répartir la préparation dans des moules en silicone de votre choix (j’ai utilisé des moules à cannelés) et laisser reposer quelques heures avant de démouler.

018 (768x1024)   022 (768x1024)

Comme nous avions besoin des moules pour réaliser plusieurs "tournées", il nous a fallu démouler les petits gâteaux au fur et à mesure: une opération délicate, les enfants ayant tendance à appuyer un peu trop fort sur le fond des empreintes, certains exemplaires se sont retrouvés un peu "déformés"... pas grave, c'était très bon quand même.