18 juin 2011

Dos de colin à la vanille

Une petite sauce bien parfumée qui fait penser aux îles lointaines, pas à celles de notre département ( il ne pousse pas encore de vanille à Noirmoutier ou à Yeu!) pour accompagner le poisson de la semaine à Ma P'tite Cantine.

J'en avais préparé une grande casserole et malgré l'absence de la motié des maternelles (hécatombe depuis le début de la semaine chez les petits: forte fièvre, angine), il n'est pas resté grand chose!

Et concernant la vanille, encore un peu d'histoire: ça ne coûte rien de se cultiver! (c'est peu être un petit peu long à lire mais très intéressant)

Les gousses de vanille furent d'abord récoltées sur des orchidées sauvages au Mexique. On s'aperçut très vite que, tombés à terre lorsqu'ils étaient à peine mûrs, les longs fruits minces de ces plantes fermentaient sous le couvert de l'humus, en dégageant un arôme exquis. Ce fût Christophe Colomb qui la rapporta sur notre continent.

Pendant plus de deux siècles, le Mexique conserva le monopole de la culture de la vanille : toutes les tentatives de produire cette orchidée hors de son aire naturelle d'origine se soldèrent par des échecs. On ignorait en effet jusqu'au XIXe siècle que c’était une espèce d’abeilles spécifique au Mexique qui jouait le rôle fécondateur indispensable à la formation de son fruit.

Ce n’est qu’en 1836, que le botaniste belge Charles Morren découvre la pollinisation artificielle de l’orchidée. Quelques années plus tard, en 1841, sur l’île de La Réunion, un jeune esclave bourbonnais de douze ans, Edmond Albius, parvient seul à trouver comment se substituer à l’abeille Mélipone. Sa méthode est tellement simple que c'est encore celle pratiquée aujourd’hui: il faut féconder manuellement chaque fleur, une par une!

Et depuis, c’est la grande île de Madagascar qui est devenue le premier producteur mondial de la vanille. C’est un pays reconnu comme produisant la meilleure vanille grâce à l’excellente composition du sol dans le nord-est de l’île, au climat idéal et au savoir-faire ancestral des paysans. (source  www.goussevanille.com/)

25_VANIL         HRT3369    

Ingrédients : pour 4 pers : 4 dos de colin- 150g de julienne de légumes surgelée- 1 gousse de vanille (ou ½ sachet de sucre vanillé ou 1 cuillère à soupe de vanille liquide)- 20cl de crème fraîche- 10cl de fumet de poisson- 10cl de jus d’orange- huile d’olive- sel- poivre.

Préparation et cuisson : 25min

*  Faire dorer les dos de colin dans l’huile d’olive pendant 2 min de chaque côté. Saler et poivrer.

*  Retirer le poisson de la poêle et le remplacer par la julienne de légumes ; faire rissoler quelques minutes puis ajouter le fumet de poisson, le jus d’orange et la vanille ; couvrir et laisser mijoter 10 min.

*  Ajouter la crème fraîche ; remettre les dos de colin dans cette sauce et poursuivre la cuisson encore 5 min ; servir avec du riz parfumé

DSCN3987

J'ai utilisé de la vanille liquide et j'ai épaissi un petit peu ma sauce avec une cuillère à café de fécule.

Posté par caillebotte à 11:24 - - Commentaires [8] - Permalien [#]