Mon dictionnaire Larousse propose deux définitions:

cantinier (ère): personne qui tient une cantine

cantinière: femme qui tenait la cantine d'un régiment

C'est de la deuxième dont je vais d'abord vous parler:

C’est à l’époque du règne du ‘Roi Soleil’ que remonte la véritable origine de la cantinière vivandière. En général, elle était l’épouse du vivandier et son rôle principal était le blanchissage et l’entretien des effets des soldats, ce qui ne devait pas être une mince affaire.

A partir de 1800, le statut des cantinières change et elles sont des lors militaires, car elles sont toutes femmes, veuves, ou mères de soldats. Les cantinières civiles disparaissent de l’armée.

wp3f116f7ewp6a925b24wp65087353

wpe0f10bec

Normalement à la fin du 19e siècle, les vivandières s'occupaient de la nourriture, les cantinières, elles, de l'eau, du vin ou d'autres alcools plus réconfortants, qu'elles portaient dans un petit baril accroché autour du corps.

Je vais maintenant vous parler de la première:

Dans les collèges et les institutions scolaires privées du XIXe siècle, la charge de cantinière pour la préparation des repas est traditionnellement celle de la femme du directeur, ce qui explique probablement la féminisation au XXe siècle des métiers de la restauration collective, alors que la restauration traditionnelle est majoritairement masculine.

D'ailleurs actuellement, pourquoi appelle-t-on la personne chargée de préparer les repas à la cantine, cuisinier si c'est un homme et cantinière si c'est une femme???on ne dit jamais cantinier et moi, j'aimerais bien qu'on dise cuisinière!

En plus, depuis une dizaine d'années, le poste de cuisinier(ère) de collectivités (surtout dans nos petites communes) a énormément évolué: il consiste à être nutritionniste, gestionnaire, économe, contrôleur des denrées, pédagogue et aussi quand même.... cuisinier(ère)!

owlcxc3cBon, je pense que vous l'avez compris, je n'aime pas trop qu'on m'appelle "la cantinière"! (ha, ha, ne sois pas vexée Caroline! )

En réalité, que ce soient les enfants à la cantine, leurs parents, les enseignants, etc....tout le monde m'appelle par mon prénom.

Et comme a dit fort justement un enfant l'année dernière:

"à l'école, on n'a pas une cantine mais un restaurant scolaire car on mange bien comme au restaurant" et çà, ça me plaît bien!

4ps8sj5x